Western Armenia Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Western Armenia Forum

Forum de l'Arménie Occidentale
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Les Loups-Garous de Thiercelieux (Edition 2021) ...
Voir le deal
7.75 €
Le Deal du moment : -20%
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – ...
Voir le deal
39.99 €

 

 Monument du génocide des Arméniens en Israël

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
astrig




Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

Monument du génocide des Arméniens en Israël Empty
MessageSujet: Monument du génocide des Arméniens en Israël   Monument du génocide des Arméniens en Israël Icon_minitimeLun 12 Oct - 20:45

http://france-armenie.net/spip.php?article734

Monument du génocide arménien en Israël


le 16 septembre 2009

Monument du génocide des Arméniens en Israël Arton734-e4f64

L’Union des Arméniens d’Israël a lancé la construction du premier monument commémoratif du génocide arménien à Petach Tikva, Israël.

Selon Ashot Martirosyan, responsable de l’association, la municipalité de la ville a déjà donné son accord.

Ci-dessous la lettre d’Ashot Martirosyan à tous les Arméniens :

« Chers compatriotes.

La construction du mémorial du génocide arménien, dédié au 95e anniversaire du génocide, commence, à l’initiative de "Ararat", l’Union des Arméniens en Israël, et conformément à l’accord avec la municipalité de Petah Tikva. De nombreux pays ont reconnu le génocide arménien de 1915, les mémoriaux dédiés aux victimes du Génocide dans différents coins du monde, et la construction d’un mémorial dans le pays sacrés, en Israël, est non seulement symbolique, mais aussi un pas de plus pour rétablir la justice historique.

Pour mener à bien la mission sacrée de la création d’un mémorial dédié aux victimes du génocide en 1915, nous attendons votre aide financière, nous demandons à tous le soutien moral et matériel, par lequel vous serez reconnu mécènes officiel du Mémorial et apporterez votre contribution à l’œuvre sacrée de perpétuer la mémoire des victimes du Génocide. Nous sommes reconnaissants pour votre aide et votre soutien. "
Revenir en haut Aller en bas
astrig




Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

Monument du génocide des Arméniens en Israël Empty
MessageSujet: Re: Monument du génocide des Arméniens en Israël   Monument du génocide des Arméniens en Israël Icon_minitimeLun 12 Oct - 20:53

http://www.un-echo-israel.net/Le-Grand-Rabbin-d-Israel-reconnait
Le Grand Rabbin d’Israël reconnaît le génocide arménien
jeudi 24 novembre 2005, par Rédaction



Lors d’une visite au mémorial du génocide arménien à Erwan, le Grand Rabbin achekénaz d’Israël, Yona Metzger, a reconnu que le massacre dont furent victimes les Arméniens entre 1915 et 1918 par les Turcs est bel et bien un génocide. Yona Metzger était accompagné dans sa visite par le patriarche arménien et près de la flamme perpétuelle qui s’élève en souvenir des disparus, il a prié à la mémoire des un million et demi d’Arméniens massacrés. « Effectivement, j’utilise bien le mot de génocide » a déclaré aux journalistes présents le Grand Rabin d’Israël. « Les photos et les documents que j’ai vu dans le musée du souvenir de ce massacre en disent long » a-t-il précisé.
Il a toutefois rappelé que sa position n’engage pas l’Etat d’Israël qui ne reconnaît toujours pas le massacre arménien comme génocide à cause des bonnes relations avec la Turquie. En 2000, le ministre de l’Education de l’époque, Yossi Sarid, avait voulu introduire dans les manuels israéliens d’histoire un chapitre sur le massacre du peuple arménien provoquant une vive réaction du gouvernement turc. L’ambassadeur d’Ankara à Tel Aviv avait boycotté la réception des diplomates à la présidence de l’Etat à l’occasion de la fête de l’Indépendance.
Revenir en haut Aller en bas
astrig




Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

Monument du génocide des Arméniens en Israël Empty
MessageSujet: Re: Monument du génocide des Arméniens en Israël   Monument du génocide des Arméniens en Israël Icon_minitimeLun 12 Oct - 20:55

http://www.un-echo-israel.net/Qui-se-souvient-des-Armeniens

Qui se souvient des Arméniens ?
vendredi 15 avril 2005, par Antoinette Bremond
Monument du génocide des Arméniens en Israël Armeniens-1831a
Cette phrase attribuée à Hitler juste avant sa décision de détruire les Juifs d’Europe peut résumer une réalité plus générale. Se souvient-on des Arméniens ? Se souvient-on de leur génocide ?

Le 24 avril de cette année, les Arméniens du monde entier vont en effet commémorer le 90ème anniversaire de leur génocide, de ce qu’ils nomment leur « holocauste oublié », le premier génocide du 20ème siècle.

C’est sous l’Empire Ottoman que le gouvernement des « Jeunes Turcs » fit périr entre 1915 et 1916 un million et demi d’Arméniens sur une population arménienne de deux millions dans l’Empire. Simplement parce qu’ils étaient arméniens.

Ce fut en effet le 24 avril 1915 que 600 personnalités arméniennes : des écrivains, des penseurs, des responsables de communautés furent saisis à Constantinople (Istambul), déportés et tués, et que 5 000, parmi les plus pauvres, furent abattus dans les rues et dans leurs maisons. Dans l’Anatolie orientale tous les hommes arméniens, de 15 à 62 ans, furent convoqués, désarmés et exécutés. Les femmes, enfants et vieillards furent déportés en Syrie. Des milliers furent brutalement assassinés en route par des soldats turcs ou des nomades kurdes. « Nous nous devons de faire connaître ces faits », insiste l’historien arménien, Georges Hintlian, de 58 ans, résident de la Vieille Ville de Jérusalem.

Coincé entre le quartier juif et le quartier musulman, le quartier arménien veut rester lui-même. « Il y a Jérusalem, et il y a le quartier arménien qui est un monde en lui-même » dit Hintlian. « C’est notre chez nous, mais parfois nous nous sentons étrangers ». Pour Tchekemian qui vit ici depuis 80 ans, sa vraie patrie, c’est l’Arménie.« Spirituellement nous vivons partiellement en Arménie ».

La communauté arménienne reste habituellement en dehors des médias et peu y prêtent attention. Malgré l’affinité qu’ils ressentent avec le peuple juif, grâce à une tragédie commune, en cette fin mars deux prêtres arméniens ont été assaillis près du St Sépulcre par des juifs extrémistes.

Depuis les années 80, de semblables agressions s’étaient déjà produites, des maisons et des magasins arméniens furent brûlés. En octobre 2004 l’évêque Manongian fut attaqué par un étudiant de Yeshiva. Trois mois plus tard, quatre étudiants de Yeshiva furent arrêtés après avoir agressé le Père Ipradjian. Le maire de Jérusalem, Uri Lupolianski, condamna sévèrement cet acte qui « mettait en danger les relations délicates qui existent à Jérusalem ». Le Grand Rabbin Yona Metzger rencontra pour la première fois, fin janvier 2005, le Patriarche arménien, Torkom Manongian pour s’excuser et appeler la société juive à respecter les autres religions.

Devant cette situation, les Arméniens, fidèles à la Parole « tendre l’autre joue », se tiennent autant que possible en dehors du conflit. Hintlian ne prend pas trop au sérieux ces difficultés, les considérant comme l’affaire d’une minorité extrémiste. « Nous avons plus de tensions avec d’autres communautés chrétiennes qu’avec les Juifs et les Musulmans », précise-t-il.

Par contre, Hintlian est amer lorsqu’il parle du refus d’Israël de reconnaître le génocide des Arméniens. « Dix sept pays ont reconnu officiellement l’holocauste arménien, ainsi que la Sous-Commission de l’ONU des Droits de l’Homme et le Parlement Européen. Mais pour ne pas déplaire à la Turquie, Israël ne l’a pas fait ».

Au niveau politique, la communauté arménienne évite de prendre position et reste silencieuse. « Nous voulons rester en dehors du conflit israélo-palestinien. Les Israéliens, comme les Palestiniens, nous respectent dans notre réalité. D’ailleurs, nous sommes si peu nombreux ».

La plupart des Arméniens vivent dans la Vieille Ville et, comme les Arabes, leurs voisins, ont une carte d’identité israélienne et un passeport jordanien. Ils ne servent pas dans l’armée. Pour des visiteurs désirant passer plus de trois mois avec leurs frères arméniens, il est souvent difficile d’obtenir des visas, difficulté partagée avec tous les autres étrangers. C’est regrettable, car de nombreux Arméniens, pour des raisons religieuses, voudraient habiter Jérusalem.

Les Arméniens insistent sur le parallélisme qui existe entre leur histoire et celle du peuple juif. Comme eux, ils ont survécu à travers des siècles à l’assimilation, gardant leur culture, leurs traditions, leur être profond. Leur emblème, le Mont Ararat, lieu traditionnel de l’Arche de Noé, symbolise l’éternité de leur peuple, même si la communauté de Jérusalem se rétrécit. « A ma naissance, ils étaient 15 000 dit Hintlian, aujourd’hui nous ne sommes plus que 1 700 à vivre dans le quartier arménien, et 2 500 à Jaffa, Haïfa et Bethléem. Vingt pour cent des Arméniens se marient avec d’autre chrétiens de Jérusalem ». « Plusieurs jeunes partent pour l’Arménie ou pour l’Amérique. Dans 10 ans, il n’y aura plus grand monde » dit Karekin Tchekemian, âgé de 89 ans, qui vint à Jérusalem en 1916, « trois de mes enfants vivent en Floride ».

Avant l’existence des grandes surfaces, les Arméniens étaient traditionnellement artisans, cordonniers, tailleurs. Le premier magasin de photos et la première imprimerie à Jérusalem étaient arméniens. Aujourd’hui, les magasins arméniens sont réputés pour leur céramique très appréciée par le monde juif et par les touristes. La société arménienne se caractérise par un très haut niveau d’éducation. L’école arménienne, Tarkmanchatz, créée en 1929 continue à fonctionner : sur 425 élèves arméniens, 125 font leurs études dans cette école, en arménien, en anglais et en hébreu. Les autres enfants fréquentent les écoles arabes chrétiennes.

Margaret Kevorkian, 55 ans, de la seconde génération après le génocide arménien est revenue à Jérusalem après la guerre des Six Jours « Nous étions des pionniers, désirant que nos enfants reçoivent une formation intellectuelle de haut niveau et renoncent à la filière commerciale de la génération précédente. » « Mes trois filles parlent 5 langues : l’arménien, l’arabe, l’anglais, le français et l’hébreu. La plus jeune va poursuivre ses études à l’Université Hébraïque de Jérusalem, » raconte Sandrouni.

La plupart des Arméniens de la Vieille Ville sont des locataires du patriarcat arménien. La population arménienne est aujourd’hui de 3 millions en Arménie et de cinq millions en Diaspora : 2 millions en Russie, 400 000 en Géorgie, 450 000 au Moyen Orient, 250 000 en France et un million aux USA. Les Arméniens de la diaspora aident dans la mesure de leur possible l’Arménie qui est un pays pauvre.

La présence arménienne en Terre Sainte remonte à l’Antiquité, avec des hauts et des bas. Le monachisme commença dès le 4ème siècle. Depuis 1 500 ans, les Arméniens y assurent une présence continue. Le quartier arménien date du temps des Croisades.

Malgré la réduction du nombre d’Arméniens en Vieille Ville, la communauté ne disparaîtra jamais. Et cela grâce à la présence du patriarche arménien qui, avec le patriarche grec orthodoxe et le custode de Terre Sainte sont les gardiens des lieux saints. Hintlian est optimiste : « Je crois à la paix. Comme tous les conflits précédents, celui-là finira également. Et la paix apportera beaucoup à notre communauté. »

Pour en savoir plus sur l’Eglise arménienne : http://www.afiq.net/echo/article.php3?id_article=530



Répondre à cet article
4 Messages de forum
> Qui se souvient des Arméniens ? 20 avril 2005 19:55, par Bervoets Marcel - Aix en Provence - France
Je suis abasourdi et consterné d’apprendre qu’Israël refuse de reconnaître le génocide perpétré envers les Arméniens et de surcroît pour ne pas "déplaire" à la Turquie.

Je rédige un ouvrage concernant le sort de réfugiés Juifs expulsés de Belgique en mai 1940, il n’est pas une occasion où des voix ne s’élèvent au sein de la communauté juive pour que le gouvernement belge présente des excuses officielles pour la collaboration de certaines autorités avec l’occupant allemand dans les déportations.

Comment Israël peut-il concilier cette contradiction où dans un cas tout atermoiement de reconnaissance de génocide ou de persécution soulève une (juste) indignation et afficher dans le même temps tant d’insensibilité affairiste dans le cas des Arméniens.

Votre article est loin d’être une information anodine, cette attitude porte gravement atteinte à toute action entreprise dans le cadre du génocide envers les Juifs et je serais très intéressé de connaître l’opinion de la rédactrice à ce sujet. Merci de votre attention

Répondre à ce message

> Qui se souvient des Arméniens ? 1er mai 2005 11:10, par Antoinette Brémond
Je comprends votre réaction et votre étonnement et vous remercie de nous en faire part. Excusez-moi de ne pas vous avoir répondu plus rapidement.
Hier soir, samedi 30 avril, une émission sur la première chaîne de la télévision israélienne est venu confirmer ce que je pressentais déjà : Si l’Etat d’Israël n’a pas jusqu’à ce jour, reconnu le génocide des Arméniens, par contre le peuple juif, les Israéliens en particulier, le reconnaissent. Preuve en est les nombreux articles parus à ce sujet des dernières semaines dans la presse israélienne et les émissions télévisées comme celle d’hier soir. Après une partie historique, une interview d’une arménienne de Jérusalem, très âgée, ayant perdu tous les siens dans le génocide et qui pour finir a dit : « Dans le Nouveau Testament il est dit qu’il faut pardonner à ses ennemis…alors je le fais. » On pouvait voir aussi la marche organisée dans la vieille ville par les Arméniens à l’occasion de ce 90ème anniversaire groupant une foule importante, des prières dans la cathédrale St Jacques. En fin d’émission la vie souvent pauvre et agricole des Arméniens en Arménie.
Cet événement a donc été largement couvert par les médias ici.
D’autre part, je pense que chaque génocide est unique dans son horreur. Ceux qui, pour « banaliser » le génocide des Juifs disent : « mais il y a eu beaucoup d’autres génocides » donnent une gifle. Et le génocide arménien arménien a, lui aussi, droit à toute notre attention et notre émotion en tant que tel, sans être comparé à aucun autre.
Continuons donc à nous battre comme vous le dites pour que chaque génocide soit connu dans son ampleur et son drame. Même s’il y en a d’autres, connus et inconnus, chacun est unique et a droit à être « le seul au monde » au moment on en parle.

Répondre à ce message

> Qui se souvient des Arméniens ? 26 avril 2005 00:44
Si Israël ne reconnaît pas officiellement le génocide arménien, les Juifs, dans leur immense majorité (la quasi totalité même) le reconnaissent. Israël ne peut actuellement se permettre de le reconnaître officiellement à cause de son alliance très étroite avec le seul et unique Etat musulman qu’est la Turquie. C’est moralement mal, mais il faut plaider les circonstances atténuantes : les amis et alliés d’Israël se comptent à peine sur les doigts d’une seule main.

En tant qu’ancien responsable au plus haut niveau de la communauté juive de France avant mon alya, j’ai pendant plus de 15 ans témoigné auprès de la Communauté arménienne la sympathie et la compassion des Juifs pour ce peuple au destin si proche du notre à travers l’histoire. C’est un peuple merveilleux et admirable par son courage et son talent. J’en parle en connaissance de cause pour les avoir beaucoup fréquenté... et aimé.

Il va de soi qu’il faut condamner les extrémistes et ignorants qui se conduisent ainsi avec le peuple frère d’Arménie

Merci à Mme Brémond pour cet article

Nessim Robert Cohen Tanugi
Revenir en haut Aller en bas
Karin

Karin


Nombre de messages : 2663
Date d'inscription : 03/04/2007

Monument du génocide des Arméniens en Israël Empty
MessageSujet: Re: Monument du génocide des Arméniens en Israël   Monument du génocide des Arméniens en Israël Icon_minitimeLun 12 Oct - 22:28

Qu'il reconnaisse un "Génocide Arménien" n'a rien de surprenant, mais qu'il reconnaisse le génocide des Arméniens ce n'est pas demain la veille!
Revenir en haut Aller en bas
astrig




Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

Monument du génocide des Arméniens en Israël Empty
MessageSujet: Re: Monument du génocide des Arméniens en Israël   Monument du génocide des Arméniens en Israël Icon_minitimeLun 12 Oct - 22:43

Cela viendra, cela viendra Karin djan ils reconnaitront le génocide des Arméniens ce n’est pas par l’amour qu’ils ont pour des Arméniens pour leur intérêts pour leur avenir à eux même ils ont obligés de le connaitre et faire plus que cela.

Ils doivent contribuer libération de l’Arménie Occidentale… Eux non plus ils ont aucune avenir avec Etat terroriste et criminel turc.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Monument du génocide des Arméniens en Israël Empty
MessageSujet: Re: Monument du génocide des Arméniens en Israël   Monument du génocide des Arméniens en Israël Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Monument du génocide des Arméniens en Israël
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Armenia Forum :: ACTUALITES :: Les peuples et pays voisins de l'Arménie-
Sauter vers: