Western Armenia Forum

Forum de l'Arménie Occidentale
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La résistance des Kurdes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
astrig



Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Mar 15 Déc - 19:35

Hier à la télé certains ces individus ont été interpellé par les journalistes.

Ces individus ont avoué que les polices turcs ont leur à donner de l'argent et d'arme pour qu’ils tirent sur cette population qui soutient parti DTP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrig



Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Mar 15 Déc - 20:13

http://bersiv.com/a-la-une/3462-turquie-les-partisans-du-dtp-lynches-a-izmir


Les partisans du DTP lynchés à Izmir


Loin de condamner avec fermeté le lynchage dont ont été victimes les partisans du DTP à Izmir, le premier ministre turc a de nouveau justifié le lynchage et a pointé du doigt la responsabilité du DTP, expliquant que le peuple ne pouvait être insensible à l’affichage de drapeaux appartenant à une “organisation terroriste ” et de portraits d’un “chef d’une organisation terroriste”, en l’occurence celui de Mr Öcalan. “On ne peut accepter que soit portés, dans un autocar d’un parti politique ou dans un convoi, des drapeaux d’une organisation terroriste et des portraits d’un leader terroriste” a-t-il effectivement déclaré.

“Le Premier ministre a perdu la tête”:

Hasip Kaplan, député kurde de Sirnak, a réagit aux propos tenus par le Premier ministre turc, lui expliquant la signification du drapeau du DTP. “Le Premier ministre a perdu la tête. Soit le Premier ministre ne sait rien, soit il ne sait pas parler correctement. Notre drapeau se constitue d’une rose rouge qui est l’emblème du Parti socialiste européen. C’est aussi l’emblème des sociaux démocrates. Il y a une rose rouge, un fond jaune et une feuille verte. [...] Si le Premier ministre le considère comme le drapeau d’une organisation illégale, nous pouvons le lui mettre dans l’oeil” a-t-il déclaré à la presse. Le député kurde de Sirnak s’est également interrogé sur l’ouverture démocratique dont se vente actuellement le gouvernement turc. “Qu’en est il des feux tricolores? Sont ils aussi les couleurs d’une organisation terroriste? Qu’ils retirent les feux tricolores alors. De quelle ouverture parle-t-on? Le Premier ministre lance un propos avant de monter dans l’avion pour rejoindre Kaddafi. Je vous le dis en tant que Président de la commission de droit du parti. Ils font de graves erreurs. Par ces erreurs, ils placent le peuple en pleine confusion. Ce n’est pas possible!” a-t-il ajouté

Aysel Tuğluk, autre député kurde du DTP, a, quant à elle, questionné: “Que se passera-t-il si les Kurdes refusaient à leur tour l’entrée de Diyarbakir?”

Un lynchage organisé selon le Professeur d’Université Melek Göregenli:

Le professeur de psychologie sociale de l’Université d’Ege, Melek Göregenli, a confirmé les propos du DTP, déclarant qu’un tel évènement ne pouvait avoir lieu sans organisation, ni préparation. ” Ils se sont regroupés et réunis avant le passage du convoi, passage dont ils avaient la connaissance. Les slogans sont très politisés. Ce n’est pas une simple réaction qui s’est exprimée sur le moment. [...] Il faut que le gouvernement, dans le cadre de ce qu’il appelle “ouverture”, ouverture qu’il défend ardemment sur la scène politique, adopte une réaction ferme face à toute réaction violente. C’est à dire qu’il doit également défendre l’ouverture sur l’espace public. Les portes paroles du gouvernement doivent relayer des messages de tolérance et d’acceptation des différences. [...] Nous devons tous, citoyens, nous opposer à ces lynchages qui se constituent sous prétexte d’opinions politiques différentes”. a déclaré Mme Göregenli.


Dernière édition par astrig le Mer 16 Déc - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrig



Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Mar 15 Déc - 20:23

http://www.kurdish-info.eu/News-sid-Breaf-News-on-DTP-bans-14223.html


SYRIAN KURDS-We condemn the closing of DTP party
K.B.J.G 13.12.2009-While Turkey Kamalism regime in the media and press conference to announce the formal process of low pressure on the Kurdish nation and social freedoms will provide for them!But the Turkish army command point when the court rule closing party owner of that influence is a political Kurdish party majority vote in the nation in the process earned democracy.

This is while the party is now a party in Palm owner it sound country. - We also harsh sentence of this stigma on the forehead of the enemies of democracy as we know, it's hostility in the South and East Turkey is a country whose name has no power and influence, it is because these people are voting party DTP.

This regime against the Kurdish nation and always is strangled and constantly makes the sound.We all humanitarian and Palm Eurozone and EU countries in Europe and the world are demanding that it be against the paramour and stand against liberty and to condemn the political pressure in this regard when applied to celebrate real freedom for people and all minorities will provide this country.

Partition head wind of freedom and democracy and dead enemies of freedom and blatant fascist dictatorship.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrig



Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Mar 15 Déc - 20:47

http://www.romandie.com/infos/ats/display2.asp?page=20091212001132000172019048000_brf001.xml

L'UE condamne la dissolution d'un parti kurde

L'Union européenne s'est déclarée vendredi "préoccupée" par la décision de la Cour constitutionnelle turque de dissoudre le principal parti pro-kurde du pays. Cette décision a été immédiatement suivie de manifestations de colère dans la communauté kurde, dans le sud-est du pays et à Istanbul.

"L'UE est préoccupée par cette décision" prise par un pays qui négocie son adhésion, a annoncé la présidence suédoise de l'UE dans un communiqué.

"La dissolution d'un parti politique est une mesure exceptionnelle qui doit être décidée avec précaution", a ajouté la présidence suédoise.

"L'Union européenne appelle la Turquie, pays qui négocie son adhésion (à l'UE), a prendre les mesures constitutionnelles pour mettre sa législation sur les partis politiques en conformité avec les règles européennes", conclut la présidence suédoise.

La décision de la Cour constitutionnelle turque risque de compliquer grandement la tâche du gouvernement, qui vient de tendre la main à la communauté kurde pour tenter de mettre fin à 25 ans de conflit.

Le Parti pour une société démocratique (DTP) a été dissout car il était devenu un "foyer d'activités préjudiciables à l'indépendance de l'Etat et à son unité indivisible", a déclaré le président de la Cour Hasim Kiliç, au terme de quatre jours de délibérations.

La décision a été prise à l'unanimité des 11 juges, alors qu'une majorité qualifiée de sept voix était requise pour prononcer la dissolution, a également indiqué M. Kiliç, ajoutant que 37 des cadres du parti, dont son président Ahmet Türk et la députée Aysel Tugluk, sont bannis de la vie politique pour une durée de cinq ans.

Le juge a également annoncé la levée de l'immunité parlementaire dont bénéficiaient M. Türk et Mme Tugluk et la confiscation par le Trésor des biens du parti.

Le DTP dispose au total de 21 sièges au Parlement (sur 550). Ses dirigeants avaient prévenu avant le verdict que les députés quitteraient le Parlement plutôt que de siéger comme parlementaires sans étiquette.

La décision fait suite à une procédure lancée en 2007 par le procureur de la Cour de cassation Abdurrahman Yalçinkaya, qui accuse le DTP d'obéir aux "directives" du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), considéré comme une organisation terroriste par Ankara et de nombreux pays.

Le verdict de la Cour intervient alors que le gouvernement vient de tendre la main à la communauté kurde en proposant une série de mesures renforçant ses droits, pour tenter de tarir le soutien des Kurdes au PKK et mettre fin au conflit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrig



Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Mar 15 Déc - 20:49

http://www.institutkurde.org/info/depeches/les-deputes-kurdes-boycottent-le-parlement-turc-apres-la-dissolution-de-leu-2317.html


Les députés kurdes boycottent le parlement turc après la dissolution de leur parti


Samedi 12 decembre 2009 à 12h24

ANKARA, 12 déc 2009 (AFP) — Le principal parti pro-kurde de Turquie a annoncé samedi que ses députés boycotteraient le Parlement turc, au lendemain de la décision de la Cour constitutionnelle de dissoudre le parti, qui est accusé de liens avec la rébellion kurde.


"Notre groupe (parlementaire) s'est de fait retiré du Parlement, à partir d'aujourd'hui. Il ne participera plus aux travaux" du Parlement, a déclaré à la presse Ahmet Türk, co-président du Parti pour une société démocratique (DTP), après une réunion du parti.

La Cour constitutionnelle a prononcé vendredi la dissolution du DTP, qui est accusé de liens avec les rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), en lutte depuis 25 ans contre le régime d'Ankara.

Le DTP dispose aujourd'hui de 19 députés (sur 550) au Parlement, deux députés du parti, dont M. Türk, ayant été dépossédés de leur siège vendredi, avec la décision d'interdiction de la Cour constitutionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrig



Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Mar 15 Déc - 20:51

Affrontements entre Kurdes et nationalistes turcs en plein centre d'Istanbul


Dimanche 13 decembre 2009 à 23h38


AFP - Des affrontements ont éclaté dimanche dans un quartier d'Istanbul, entre nationalistes turcs et militants kurdes, faisant au moins un blessé par balles, trois jours après l'interdiction par la justice du principal parti pro-kurde, a constaté un photographe de l'AFP.




http://www.institutkurde.org/info/affrontements-entre-kurdes-et-nationalistes-turcs-en-plein-centre-d-istanbu-1232550556.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrig



Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Mar 15 Déc - 20:53

http://www.institutkurde.org/info/les-kurdes-en-colere-1232550557.html

Les Kurdes en colère


Dimanche 13 decembre 2009 à 13h39
Radio-canada.ca

Le sud-est de la Turquie a été le théâtre, dimanche, d'affrontements après la décision de la Cour constitutionnelle de dissoudre le Parti pour une société démocratique (DTP), le principal parti prokurde du pays accusé d'être lié aux séparatistes armés du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrig



Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Mar 15 Déc - 21:03

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=56788&var_recherche=DTP

L’Union Européenne rappelle la Turquie à l’ordre

L’Union européenne, représentée par la présidence de la Suède s’est déclarée préoccupée par la décision de la Cour constitutionnelle de Turquie sur l’interdiction et la dissolution du parti kurde DTP.

"Condamnant sans équivoque la violence et le terrorisme, la Suède, président actuellement l’Union européenne rappelle que la dissolution des partis politiques est une mesure de caractère exceptionnel, qui ne devrait être utilisée que dans des cas extrêmes et avec la plus grande retenue. Nous suivrons de près l’évolution ultérieure ",communique l’UE.

Selon les représentants de l’Union européenne, la Cour constitutionnelle de la Turquie a violé les droits de la minorité kurde.

Après la publication de la décision dans la Gazette officielle, 37 députés et membres du parti, y compris son président Ahmet Türk et la militante kurde Leyla Zana, seront interdits de toute activité politique pendant cinq ans, sans mandat parlementaire. Tous les biens sont transférés à l’Etat.

Déjà en 2008, le procureur en chef de Turquie, Abdurrahman Yalcinkaya, avait réclamé l’interdiction du DTP. Il avait également tenté, en vain, d’obtenir l’interdiction de l’AKP au pouvoir, en invoquant le fait qu’il violait la constitution laïque de la Turquie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrig



Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Mar 15 Déc - 21:06

http://www.lematin.ch/flash-info/monde/kurdes-jouets-juges-ankara

Les Kurdes jouets des juges d’Ankara

La stabilité de la vie politique suspendue à une décision de la Cour constitutionnelle sur la légalité d’un parti kurde.



© keystone/6 décembre 2009 | Diyarbakir, sud-est de la Turquie. Affrontements entre police et manifestants kurdes.

GABRIELLE DANZAS/ISTANBUL | 08.12.2009 | 00:00


Cette fois-ci, c’est au tour du Parti pour une société démocratique (DTP), prokurde, de se retrouver dans le collimateur de la justice turque. Accusée de collusion avec l’organisation rebelle du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), la quatrième force politique du pays risque la dissolution. La Cour constitutionnelle entame, aujourd’hui, des délibérations sur les poursuites engagées par le procureur en chef de la Cour de cassation.

Selon Abdurrahman Yalçinkaya, la formation kurde constitue «un foyer d’activités nuisibles à l’indépendance de l’Etat et à son unité indivisible». Ce même magistrat avait déjà tenté d’obtenir l’an dernier la fermeture du parti islamo-conservateur au pouvoir (Parti de la justice et du développement, AKP) pour «activités antilaïques». «A travers le DTP, c’est l’AKP qu’on cherche à atteindre et à affaiblir», analyse Ali ­Bucak, avocat kurde. Le procès contre le parti kurde s’inscrit en effet dans la bataille que mène la justice, bastion ultralaïque, contre le premier ministre ­Recep Tayyip Erdogan.

«Ouverture» menacée

Le chef du gouvernement a lancé le mois dernier des réformes qui visent à satisfaire les revendications des 12 millions de Kurdes de Turquie et saper le soutien populaire aux rebelles kurdes. «Une interdiction du DTP entraînerait la fin de cette «ouverture démocratique» et le gouvernement se retrouverait en première ligne face au problème kurde», ajoute-t-il.

De nombreux observateurs mettent en garde contre l’engrenage que déclencherait une interdiction du DTP: un risque de radicalisation d’une partie des Kurdes et de renforcement du soutien à la lutte armée de la guérilla qui a pris les armes en 1984.

Hier, pour ne rien arranger, un convoi militaire a été pris pour cible dans la province de Tokat, en Anatolie. Sept soldats ont été tués. Si l’embuscade est attribuée aux rebelles, son bilan pourrait réduire les chances du parti kurde d’échapper à une interdiction. De plus, cette attaque intervient dans un climat très tendu. Ce week-end, des émeutes opposant des milliers de Kurdes aux forces de l’ordre ont éclaté dans les villes de l’est de la Turquie et à Istanbul. Les sympathisants du PKK entendaient dénoncer les nouvelles conditions d’incarcération de leur leader, Abdullah Öcalan. Un étudiant a été tué par balle et des dizaines d’arrestations ont eu lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrig



Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Mar 15 Déc - 21:20

Je pense que nous les Arméniens nous aussi on doit former nos forces dans les pays occupés.

Bien que cela ne sera pas facile du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrig



Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Mer 16 Déc - 17:44

.


Je ne comprends pas pourquoi presse française écrit tous le temps "parti pro-kurde" lorsqu’elle cite DTP.


Car si ce parti est pro-kurde, je pense tous les autres partis qui se trouvent en Tur..ie ces sont des partis pro-turcs et anti-kurdes, anti-arméniens, anti-sémites.





.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrig



Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Mer 16 Déc - 17:59

Turquie : les députés kurdes démissionnent du Parlement

Laure Marchand - Istanbul
14/12/2009




La dissolution du parti kurde DTP attise les clivages ethniques dans le pays.

Quatre jours après la dissolution du parti kurde (DTP, Parti pour une société démocratique) par la Cour constitutionnelle, la tension reste extrême en Turquie. La liquidation du DTP, qui était accusé de liens avec l'organisation armée du PKK, classée terroriste par la Turquie et l'Union européenne, remet en question la participation du seul parti prokurde à la vie parlementaire turque. Son président, le député Ahmet Türk, réputé pour sa modération, fait partie des 37 membres qui ont été interdits d'adhérer à un parti politique pendant cinq ans. Le mouvement kurde a prévu de déposer un recours devant la Cour européenne des droits de l'homme. Il a également annoncé la poursuite de ses activités au sein d'une nouvelle formation, le Parti de la paix et de la démocratie (BDP). Et, lundi soir, il s'est prononcé pour la démission de ses 19 députés restants. Le retrait était réclamé par la ligne dure du mouvement. Mais, pour être effectif, il nécessite l'accord du Parlement.


Climat de surenchère nationaliste

Une recrudescence des tensions ethniques est une des conséquences redoutées de la décision de la Cour constitutionnelle. Lundi, le premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, a appelé à l'unité nationale mais les partis de l'opposition alimentent le climat de surenchère nationaliste. Devlet Bahçeli, le leader du parti d'extrême droite (MHP), s'est livré, devant des milliers de supporteurs chauffés à blanc, à une attaque en règle contre les initiatives du gouvernement en faveur de la minorité kurde, les qualifiant de «projet dévastateur» pour l'unité du pays.

Dans cette atmosphère tendue, la Tüsiad, l'organisation patronale turque, s'est dite inquiète des risques «accrus de division de la société».

À Diyarbakir, plus de 15 000 Kurdes ont assisté à un discours d'Ahmet Türk. «Nous, Kurdes et Turcs, devons avoir la volonté de construire la paix, a-t-il déclaré. Notre rêve n'est pas différent de celui de Martin Luther King, nous aussi nous rêvons de liberté.» Des manifestants ont lancé des pierres contre le dispositif antiémeutes et la foule a été dispersée par la force. Les affrontements entre de jeunes Kurdes et les forces de l'ordre se sont poursuivis dans plusieurs villes de Turquie et des dizaines d'arrestations ont eu lieu.

LIRE AUSSI

» La justice turque relance la confrontation avec les Kurdes

» La justice turque interdit le parti kurde

» Ankara donne de nouveaux droits aux Kurdes

http://www.lefigaro.fr/international/2009/12/15/01003-20091215ARTFIG00014-turquie-les-deputes-kurdes-demissionnent-du-parlement-.php


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dikranagert



Nombre de messages : 832
Date d'inscription : 06/09/2009

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Mer 16 Déc - 21:30

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagyhi

avatar

Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Ven 18 Déc - 11:20

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2653
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Mar 22 Déc - 14:56

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2653
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Dim 13 Nov - 21:08

Une grande conférence a eu lieu à Diarbakir pour défendre les droits des minorités chrétiennes victimes d'un nettoyage ethnique.

C'est à dire l'anniversaire des massacres des Arméniens de la ville, avec champagnes, petits fours et chocolats.

http://feedblitz.com/r.asp?l=60587212&f=541970&u=20201844&c=4097604

Je précise qu'içi on ne parle plus des peuples autochtones et de génocide, il se passe des choses importantes à Diyarbakir, les forces occultes et falsificatrices de l'histoire sont au rendez-vous, je suis surpris qu'Osman Baydémir appuit ce courant négationniste, mais bon!

D'ailleurs les Kurdes aussi représentent donc une minorité ethnique en Arménie occidentale.

Les événements de 1895

Dans les grandes villes, le climat d'insécurité, largement entretenu jusque là par la passivité des autorités ottomanes, se dégrada très vite, et à partir de 1894 prit l'allure d'une véritable guerre civile. Cette nouvelle situation sortit du cadre de la stricte « Question arménienne » en devenant plus généralement « une Question chrétienne ». Les propos du vice-consul de France à Diyarbakir, Gustave Meyrier, étaient en ce sens sans ambiguïté. Cet état de choses s'applique à tous les chrétiens sans distinction de race, qu'ils soient Arméniens, Chaldéens, Syriens ou Grecs. Il est le résultat d'une haine de religion d'autant plus implacable qu'elle repose sur la force des uns et la faiblesse des autres. On peut même dire que la question arménienne y est étrangère, car, si les Arméniens sont les plus maltraités, c'est qu 'ils sont les plus nombreux et qu'il est facile aussi de donner aux exactions dont ils sont l'objet le caractère d'une répression nécessaire à la sûreté publique.

« La ville est à feu et à sang, sauvez-nous »

La tuerie débuta le samedi 2 novembre : Ce jour-là au lever du soleil, le carnage a commencé et a duré jusqu'au dimanche soir. Ils s'étaient divisés par bandes et procédaient systématiquement maison par maison, en ayant bien soin de ne pas toucher à celles des musulmans. On défonçait la porte, on pillait tout et, si les habitants s'y trouvaient, on les égorgeait. On a tué tout ce qui se présentait sous la main, hommes, femmes et enfants ; les filles étaient enlevées. Presque tous les musulmans de la ville, les soldats, les zaptiés et les Kurdes du pays ont pris part à cette horrible boucherie. Un peu plus loin, dans cette même dépêche, Gustave Meyrier précisa que les Kurdes des tribus ne sont pas entrés, ce qui voulait dire que les portes de la ville avaient été volontairement fermées par les autorités, car on savait fort bien que ces hordes de sauvages ne font pas de distinction entre les religions et que, si on déchaînait leurs instincts de pillage et de meurtre, toute la ville, les musulmans comme les chrétiens, y serait passée.

Akh! Les Kurdes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2653
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Dim 13 Nov - 22:35

Au coeur de ce Proche-Orient, les Kurdes constituent un peuple une
nation de 40 à 45 millions de personnes écartelé entre la Turquie, l'Iran, l'Irak et
la Syrie, mais aussi en Arménie et en Géorgie. Victime de la partition de
l'Empire ottoman et de la création des États modernes du Proche-Orient après la
Première Guerre mondiale, le peuple kurde s'est réfugié dans une région de
hautes montagnes qu'il appelle le Kurdistan.

http://www.pen-kurd.org/fransi/ali-kilic/ONU-et-La-question-Nationale.pdf

Oh là, ça ne va plus du tout, les Kurdes se considèrent comme une nation, mais les Arméniens d'Arménie Occidentale sont considèrés par les Kurdes et par l'un des plus important d'entre eux Osman Baydemir comme une minorité religieuse, non mais ça va pas!

A force de fréquenter des négationnistes, ils ont perdus tous leurs repères, on y retrouverait même plus son petit dans cette salade historique.

Dommage pour eux, chasse le naturel il revient au galop !

Akh! Les Kurdes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2653
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Dim 13 Nov - 22:47

Baskin Oran delivered the keynote speech, titled “The State, The Muslims and the Non-Muslims, 1839-1938.” The opening session also featured comments by Rakel Dink, Ali Bayramoglu, Cengiz Aktar and others.

Le 2 novembre 1895, commencèrent à Tigranakert, l'extermination de la population arménienne autochtone de Tigranakert qui sont les descendants de Tigran le grand, par les Kurdes de la région. Des milliers d'Arméniens furent monstrueusement exterminés, cela fait 116 ans, des dizaines de villages furent brûlés et anéantis.

Malgré cela et connaissant cela, A.A. est allé sur place pour montrer aux Kurdes la solidarité des Arméniens. pendant le tremblement de terre.

Et aujourd'hui Osman Baydemir soutient toute cette clique négationniste, qu'est ce que cela veut dire ce virage à 180°, c'est quoi ce bordel, on a le droit à des explications, les Arméniens ont le droit à des explications .....

Akh! Les Kurdes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2653
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Dim 13 Nov - 23:05

astrig a écrit:
Hommage aux tous les Arméniens qui sont dans la résistance kurde. Bientôt j’espère ils auront possibilité de se battre pour avec leur vraie identité avec l’identité arménienne.

C'est quoi cette affirmation, hommage aussi aux négationnistes invités par Baydemir pour falsifier l'histoire des Arméniens de Tigranakert.

Y'a pas de limite dans ta connerie !

Akh! Les Kurdes!


Dernière édition par Karin le Dim 13 Nov - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2653
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Dim 13 Nov - 23:23

astrig a écrit:
KURDISTAN
Empêchons une guerre entre Turcs et Kurdes par kendal Nezan

Amnistie générale pour les militants du PKK et pour les militaires turcs impliqués dans les massacres contre les Kurdes, pour tourner définitivement le long et douloureux chapitre de la guerre et de la violence.

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=35756

Président d'Institut Kurde de Paris M. Kendal Nezan (originaire de Tigranagert) protégé de ses amis non-kurdes (ils sont quoi? Je n'ai fais aucun commentaire je laisse ça à votre imagination) mettre dans même sac la résistance kurde avec des fachos criminelle turcs bravo à M. Nezan, bravo aussi à tous vos amis qui vous soutient et vous donne des idées écoeurants comme ceux-là.

Kendal Nezan veut l'amnéstie sans condition pour ceux qui ont violé les filles et femmes kurdes, ceux que ont tué les civiles, les viellard, les enfants kurdes sans défence.

Oui il veut d'amnéstie sans condition pour ces militaires et de milices de l'Etat turc qui ne sont pas moins dangereux que les nazis.

De plus comme M. Nezan ne sait pas que ceux-là ne jamais ont été punis par l'Etat turc lors de leur crimes atroces commis contre peuple kurde.

"Kak" Kendal je sais que vous avez fait beaucoup de choses pour le peuple kurde mais sortir une phrase comme ça. Vous m'avez choqée. Je n'attendais pas du tout une "proposition" pareille qq'un de votre intelligence...

Comment nous pouvons faire confiance aux des dirigents qui est capable de pouvoir parler des assasins de leurs peuple de cette façon.

Le problem de peuple kurde mes chers frères et soeurs: Le peuple kurde n'ont pas des bons dirigents et des bons responsables kurdes. Celui-là un des meilleurs en plus, donc je vous laisse imaginer de restes. (Je parle surtout des dirigent kurdes originaire de l'Arménie Occidental et du Kurdistan Nord occupé par l'Etat turc.)

Et l'Armenews ouvre grande ses pages pour des anneries comme ça. (Non je ne suis pas contre qu'ils ouvrent ses pages aux dirigents kurdes tout au contraire je suis un million pour cent pour le reprochement de ces deux peuples mais pas pour donner des moyens qu'ils écrivent des propos scandelaux, inacceptables pour aucune être humaine, pour aucun peuple).

Franchement Cher Van des dirigents kurdes comme ça qui vont répondre vos questions? Je n'attend rien des ceux qui peut innocenter comme ça facilement les assassins, les violeurs, les tortureurs de leurs siens. Des dirigents qui capable de dire des choses pareille qu'ils restent plus loin possible des Arméniens et des Kurdes et même touts les peuples de planete. Crying or Very sad

je comprends mieux tes reflexions bidons, toi même tu te mélange les pinceaux et en plus tu voudrais qu'on approuve tes affirmations à l'emporte-pièce, on a bien vu ton petit jeu ridicule.

On a été gentil, on t'a laissé faire et on voit bien où cela peut nous mener, en voulant falisifier l'histoire des Arméniens, les Kurdes perdront beaucoup plus que tu pourrais l'imaginer dans ce qui te reste de cervelle en putréfaction.

Akh! Les Kurdes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2653
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Dim 13 Nov - 23:47

astrig a écrit:
58 000 Kurdes armée par Ankara vont battre contre ses propres frères et soeurs. Qu'est qu'il a changé depuis le génocide des Arméniens, cette époque aussi ils y'avaient des Kurdes armée par les autorités turcs pour exterminer les Arméniens.

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=35815

L'invitation de ces négationnistes à Tigranakert pour faire une conférence baclée sur l'histoire des Arméniens est une gifle à A.A. et aura surement des conséquences sur l'avenir.

Tes relations kurdes n'y changeront rien, vous avez vérolé la situation, et vous voulez armer encore une fois les Kurdes (ici sur le plan de l'histoire) pour en finir avec les Hays d'Arménie Occidentale, vous êtes complétement timbrés !

Si l'histoire se répète pour vous, elle ne se répètera pas pour les Hays, non seulement il n'y aura pas un autre génocide, mais même si vous réunissez les intellectuels kurdes, turcs, zaza, et autres deunmehs vous ne pourrez rien faire, ni avec la corruption, ni avec vos pseudo-intellectuels, ni avec vos insultes , ni avec vos diffamations, ni avec vos intrigues, vous ne connaissez pas les Hays, après tout ce que vous avez pu nous faire subir et souffrir, on est encore là pour parler avec notre voix de l'Arménie Occidentale, de nos droits, d'être fier de notre histoire et de nos racines.

Akh! Les Kurdes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2653
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Lun 14 Nov - 0:31

astrig a écrit:
Karin a écrit:


Je voudrais en savoir plus: et surtout s'il existe une filiation entre les régiments hamidiés et les peshmergas?

C'est une très bonne questionne, et pour y répondre il n'y a aucune filiation. Car les kurdes de Mesopatamy ils étaient geographiquement plus loin de Empire Ottoman par rapports aux autres Kurdes et donc ils étaient plus indépendants, lorsque l'Empire Ottoman a appellé les tribus de Kurdes de Mesopatamy (aujourdhui en Iraq) pour qu'ils rejoient regiment de Hamidiyé. Les Kurdes ont l'envoyé baladé l'Empire Ottoman et ils sont fermement réfusé participé régiment Hamidié. De plus en ce moment là les Kurdes de Mesopatamy étaient en train de s'organiser pour crée leur force de résistantance pour avoir leur indépéndance et ils étaient en guerre eux même contre l'Empire Ottoman.

Les Kurdes Iran était déjà sous l'Empire de Perse et eux aussi n'avaient rien à voir avec les régiments de Hamidié. Quand c'est les Kurdes Alévis et les Kurdes Yésidis, l'Empire Ottoman leur à ne même pas proposé car ils ont dit si on leur donne des armes ils vont en prémier contre nous qu'utiliseront leurs armes...

Les tribus Kurdes qui ont participé régiment de Hamidié c'étaient des Kurdes de Cizré Botan... Ils étaient Kurdes musulmans sunnites qu'auparavant grace à leur colloboration les Ottomans a pu faire des térribles massacres en Arménie Occidentale (notamment contre les Kurdes des Alévis) lors de guerre contre Empire Perse et en ce moment là qui Kurdistan et l'Arménie Occidentale ont étaient divisés entre l'Empire Perse et l'Empire Ottoman.

Mais dans l'article que j'avais mis sur régiment hamidié ils disent que même c'est les plupart des ces tribus Kurdes ont étaient ménacé pour faire partie de régiment Hamidié.

Sinon pour continuation des régiment Hamidié aujourdhui c'est des gardes des villagois (koy koruculari) qu'ils devenus une vraie machines des morts pour les population du Kurdistant et l'Arménie Occidentale... Et ces gens là que cet chanteur dénonce dans sa chanson qui je viens de la mettre.

Pour une réponse c'est une réponse, donc maintenant ce sont les responsables kurdes de Méspotamie, qui veulent falsifier l'histoire des Arméniens, alors moi faut m'expliquer un jour ce sont les uns, et puis un jour ce sont les autres. Mais en fait ce sont toujours les mêmes.

Ensuite de prétendre que les Yezedis sont kurdes, c'est complétement faux, c'est encore une profonde falsification, les Yézedis sont les anciens arevortiks arméniens, qui ne se sont pas convertis au christiannisme, ils ont préservés jusque maintenant les anciennes traditions et ils sont fiers de leur identités, il faut arrêter le délir ....

Akh! Les Kurdes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2653
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Lun 14 Nov - 0:38

Pour parler des Yezedis, apprenez à mieux les connaître et à mieux les écouter

http://yezdistan.blogspot.com/2011/04/blog-post_26.html

Ils reconnaissent l'existence d'une Arménie Occidentale, eux !

Akh! Les Kurdes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2653
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Lun 14 Nov - 0:51

astrig a écrit:
Juste une petite correction n'est pas HOYBOUM à mes connaissances mais c'est HOYBOUN. Meme dans certains articles j'avais lu c'était HAYBOUN. BOUN en kurde cela veut dire ÊTRE et je pensais que ils voulaient dire ÊTRE HAY. Hoy cela veut dire quoi je ne sais pas, je ne connais pas ce mot. Et boum non plus.

Et une autre choses à mes connaissances encore HAYBOUN n'était pas le nom de Ligue kurde mais c'était ligue Armenokurde donc le traité ce n'est pas peut être entre HAYBOUN et les Dashnak mais entre les organisations kurdes et les organisations arméniens (Dashnak) qui étaient dans la ligue de HAYBOUN.

Je pense ici il doit y avoir une grande falsification. Car selon ces texts nous donnons toutes l'Arménie Occidentale je ne comprends pas... Dans ce cas ils n'ont besoin aucun traité car ils donnent tout. Non mais c'est du délire quoi? Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Que tu ne connaisse pas ce traité ou que tu prétende ne pas le connaître n'enlève rien au fait de son existence.

Les Dashnaks répètent tout simplement dans ce traité, ce qu'ils ont fait en 1908, ceci pour nous aider à mieux comprendre ce qui se passe aujourd'hui à Tigranakert.

Akh! Les Kurdes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2653
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   Lun 14 Nov - 0:58

astrig a écrit:
Tu pense que cela d'actualité.

Aujourd'hui tu pense que notre actualite rendre nos comptes avec les Kurdes. Tu pense que cela qui va nous aider pour résoudre nos problems actuelles.

Tu pense que actualité, c'est des problems entre les Kurdes et des Arméniens.

Tu pense que aux Etats Unis les Kurdes qui empechent passer la résoulution sur le génocide des Arméniens.

Tu pense que nous devons faire la guerre conre les Kurdes pour récupérer notre pay AO.

Tu pense que les Kurdes qui occupent notre pays, les Kurdes qui ne réconnaissent pas nos droits. Les Kurdes qui nous empechent de rentrer à notre pays.

Tu pense que les Kurdes qui possedent les pouvoirs pour résoudre tout nos problems.

Je vais te dire chère Kuyrig, les problems ou une guerre entre les Kurdes et les Arméniens ça va servir que aux turcs et ceux que soutient les turcs. Hier était comme ça aujourd'hui si nous ne faison pas gaffe ce sera pareille. Si les Kurdes et les Arméniens n'arriveront pas résoudre leurs problems les turcs qui vont gagner encore ils l'ont déjà mais ils se renforceront, les Arméniens qui vont souffrire et perdre plus que Kurdes comme hier.

Tu ne pense pas que hier au moin une bon partie de Kurdes s'ils avaient pris la position à côté des Arméniens, tout aura pu passer autrement pendant le génocide. Aujourd'hui pareille. Nous devons trouver une terrain d'entente avec les Kurdes, nous devons faire des efforts pour cela.

Sinon les turcs que vont prendre encore tout. Ils l'ont déjà dailleurs. Notre guerre est avec les turcs pas avec les Kurdes.

Nous le ferons avec les Kurdes aussi si'il faut mais aujourd'hui justement n'est pas actualité. Et même des aujourd'hui nous pouvons demander des Kurdes réconnaitrent leurs crimes commis envers le peuple arménien et réconnaitrent et rendre tout ce qu'ils ont pris du peuple arméniens. Nous n'avons pas fait une telle demande nous n'avons pas eu pour le moment un réfus. Pourquoi nous impationtons pour reêtre ennemi avec les Kurdes. Cela va servir interet de qui? Biensûr qu'une animosité entre ceux deux peuples victimes ne servira que les interets turcs.

Et regarde bien qui aide les turcs pour bafouer les droits de peuple arméniens. Actualité, ce n'est pas les problems entre les kurdes et des Arméniens.

Actualité entre les Arméniens et l'Etat turc et leurs puissants amis (comme ADL, Elie Wiessele etc.) et leurs soutient contre les interets de peuple arménien.

Actualité agréssivité de cet Etat turc terroriste vis à vis de population kurde. Voila c'est ça actualité.

Toute cette avalanche d'affirmation gratuite qui part en fumée, maintenant on voit bien qui se sert de qui, rien ne sera jamais plus comme avant, ou tout sera comme avant, si vous me suivez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La résistance des Kurdes   

Revenir en haut Aller en bas
 
La résistance des Kurdes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Armenia Forum :: ACTUALITES :: Les peuples et pays voisins de l'Arménie-
Sauter vers: