Western Armenia Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Western Armenia Forum

Forum de l'Arménie Occidentale
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -43%
PHILIPS – Machine à café dosette ...
Voir le deal
39.99 €

 

 video Reality of Genocide

Aller en bas 
3 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Karin

Karin


Nombre de messages : 2663
Date d'inscription : 03/04/2007

video Reality of Genocide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: video Reality of Genocide   video Reality of Genocide - Page 2 Icon_minitimeLun 11 Oct - 23:08

Qu'est qu'un génocide-ce?
La description du terme «génocide» est clairement défini dans la Convention de 1948 des Nations Unies pour la prévention et la répression du crime de génocide. La Turquie est partie à la présente Convention.

Conformément à l'article 2 de ladite Convention-, l'élément fondamental du crime de «génocide» est l '"intention" de détruire un groupe en partie ou dans son ensemble, simplement parce qu'ils sont les membres de ce groupe.

Afin de préciser un acte comme un «génocide» les deux promoteurs devraient être recherchées; a) existence d'une décision du tribunal compétent et spéciaux b) la preuve exacte en ce qui concerne il y avait un clair "intention" de détruire un groupe en particulier en raison de leur origines ethnico-religieuses.

Conformément à l'article 6 de ladite Convention-, il doit y avoir décision du tribunal compétent pour appeler un acte de «génocide». Ce tribunal peut être les tribunaux d'un Etat dans lequel le génocide a été perpétré ou un tribunal de justice international constitué conformément au règlement énoncés dans la Convention de Rome.

De même, dans le cas de l'Holocauste qui est l'exemple le plus connu de génocide dans le monde, les crimes perpétrés contre les Juifs et les Romains avaient été conclus par le jugement des procès de Nuremberg qui a été spécialement constitué pour le crime allégué.

De même, selon les décisions de justice qui est en charge de juger ces criminels de Srebrenica et du Ruanda essais adopté en tant que génocide.

Par conséquent, sans l'existence de la décision d'un tribunal compétent, la réclamation de génocide ne peut être avancée ou défendu des raisons juridiques. À cet égard, «allégations de génocide" qui ne reposent pas sur les décisions tribunal compétent ne peut pas aller au-delà des allégations sans fondement manque validité juridique.

À cet égard, les décisions prises par les institutions non-compétente en particulier les parlements supporter le risque de diluer la définition précise du crime de génocide et, par conséquent, l'exploitation de la notion de génocide. Ils constituent également une violation de la liberté d'expression et de la recherche scientifique.

What is the position et la Politique de la Turquie vers le fils ensemble génocide DANS?
position de la Turquie et de la politique sur la question du «génocide» est évident. La Turquie est l'un des Etats signataires qui ont ratifié la Convention dans son Parlement national et le génocide institutionnalisé comme un crime dans son système juridique national. La Turquie contribue aux efforts sur le jugement et la sanction des criminels qui ont perpétué et / ou joué un rôle dans ces.




La Turquie, comme un membre respecté de la communauté internationale contribue à cette question dans toutes les plateformes concernées, en premier lieu à l'ONU.

(Cliquez pour le site web de la cérémonie de commémoration du génocide de Srebrenica qui a eu lieu le 11 Juillet 2010 à la Bosnie-Herzégovine et de SEM le Premier ministre a également assisté - cliquez pour le discours de SEM le Premier ministre.)


Ce dépassé S'est Qui en 1915?
Pour comprendre ce qui s'est exactement passé entre les Turcs et les Arméniens en 1915 il faut examiner ce qui s'est passé jusqu'en 1915.

L'Empire ottoman était un multi-ethnique, multi-religieuse de la société reflétant les empires de l'époque.

Turcs et les Arméniens ont vécu en paix en Anatolie pendant plus de huit siècles. Jusqu'à Arméniens du 19ème siècle ont été appelés "loyalnation" (Millet-i Sadika) en raison de leur succès dans l'intégration à la communauté ottomane. En tant que sujets privilégiés de l'Empire ottoman, la communauté arménienne était montée en puissance en tant que ministres, ambassadeurs, gouverneurs et les industriels. Ils n'ont pas été soumis à aucune discrimination en raison de leurs racines ethniques et religieuses.

Dans la période ottomane:

- Vingt-neuf Arméniens accédèrent au rang le plus élevé gouvernementales des généraux civil (pacha);

- Il ya eu vingt-deux ministres arménien gouvernementales. Parmi les postes occupés sont les ministères des Affaires étrangères, Finances, Commerce et services postaux;

- Noradunkyan Gabriel qui était le ministre des Affaires étrangères en 1912-1913 est l'arménien.

- De nombreux Arméniens dirigé les départements gouvernementaux concernés par une variété de fonctions, y compris l'agriculture, de recensement, et le développement économique;

- Dans le Parlement post-1876 ottoman (Meclis-i Mebusan), il y avait trente-trois élus représentants de l'Arménie;

- Sept ambassadeurs arménien et onze consuls généraux et consuls servi dans l'Empire ottoman service diplomatique;

- Onze professeurs d'université d'origine arménienne ont apporté leurs précieuses contributions à la vie universitaire ottoman.


(Cliquez pour voir la liste des hommes d'Etat arménien et les fonctionnaires de la domination ottomane)

Vers la fin du 19ème siècle, l '«Entente Pouvoirs" de ces jours ont commencé à considérer les Arméniens comme un outil important qui peut être manipulée contre les Ottomans. Ils ont promis aux Arméniens un état de leurs propres en Anatolie orientale, où, paradoxalement, ils ne constituent qu'une minorité.

Avec la Conférence de Berlin qui a eu lieu après la guerre russo-ottomane 1877-1878, les Arméniens acquis une grande acquisitions politique. Avec l'article 61, qui a été acceptée à la Conférence (l'Empire ottoman mettra en œuvre des réformes et de créer un environnement sûr en Anatolie orientale, informe les pays concernés sur les précautions) "La question arménienne" soumis à l'ordre du jour dans l'arène internationale.

C'est avec la création de deux radicaux comités révolutionnaires arméniens, le Comité Hinchag formé à Genève, en Suisse en 1887, et le Comité Dachnak, établie à Tbilissi, en Géorgie en 1890, que l'arménien aspirations nationales ont commencé à prendre la forme plus classique que les Ottomans avait appris à connaître et vous inquiétez pas dans le demi-siècle précédent. Après que ces provocations comités et les rébellions de subventions étrangères ont été ouvertes dans différentes villes de l'Empire ottoman. Première grande rébellion arménienne a commencé à Van en 1896. Après l'annulation de la rébellion des organisations arméniennes ont continué leurs activités et ils ont organisé de nombreuses rébellions dans différentes villes.

Le début de la Première Guerre mondiale et l'entrée de l'Etat ottoman dans la guerre contre les puissances alliées étaient considérés comme une excellente occasion de ces groupes révolutionnaires. Ils se révoltèrent contre le gouvernement ottoman, a collaboré avec les armées d'invasion russe et d'autres forces étrangères, de lancer des attaques sur l'armée ottomane et des civils musulmans de l'arrière du front et de se livrer à des actes de sabotage. En Mars 1915, les forces russes ont commencé à se déplacer vers Van. Après l'échec de Sarıkamış opération, le 11 avril 1915, les Arméniens de Van lancé une révolte générale qui est la seconde rébellion des Arméniens de Van, massacrant tous les Turcs dans les environs afin de permettre la conquête rapide et facile de la ville par les Russes. En conséquence, ottomane gouvernement a promulgué la loi sur la réinstallation le 27 mai 1915. Les Arméniens qui vivaient dans des endroits stratégiques militaires devaient être relogés dans d'autres domaines loin de la zone de guerre.

Lorsque nous analysons les événements de 1915 dans le contexte historique, le gouvernement ottoman, qui a été confrontée à d'énormes menaces internes et externes tels que les attaques terroristes, rébellions et de la coopération avec les ennemis de recours à une mesure défensive et précautions accrues. En conséquence, ces précautions n'ont pas été pré-planifié et ils n'ont pas de but politique fondée sur une certaine idéologie. Au contraire, ils sont mis en œuvre en raison des besoins militaires et de sécurité connexes.

Les historiens militaires disent que gouvernement ottoman a été contraint de promulguer la loi de réinstallation le 27 mai 1915 en raison des nécessités militaires et la menace de mouvements séparatistes.

(Cliquez pour voir les exemples de l'Amérique, des documents d'archives britanniques et allemands liés au mouvement séparatiste arménien.)

L'autre point est à noter que les Arméniens n'avaient pas été prévus pour être déportés, mais ont été relogés dans des endroits en dehors de la guerre, les territoires ottomans. Les Arméniens vivant en Anatolie de l'Est ont été transférés à la zone au sein des régions ottomanes d'autres, se réservant le droit de retourner dans leurs foyers après la fin de la guerre.

(Cliquez pour voir le texte de la lettre écrite par les historiens américains et des universitaires sur le 19 mai 1985 adressée aux membres de l'Assemblée des représentants.)

(Cliquez pour voir la lettre des académiciens français.)

Le transfert a commencé après les préparatifs nécessaires. Pendant ce temps, les Arméniens vivant dans des zones en dehors des opérations militaires ne faisaient pas partie du processus de réinstallation. Ainsi, les Arméniens vivant à Istanbul, Kütahya et Aydın n'ont pas été affectées par cette loi. La décision prise par le gouvernement ottoman n'était pas l'extension de toute idéologie.

Dans cette loi, chaque mesure a été prévue pour être prises pour assurer la sécurité des Arméniens soumis au déplacement. Le gouvernement ottoman a chargé les autorités locales à prendre les mesures de sécurité nécessaires pour la relocalisation ordonnée des Arméniens. En outre, des fonctionnaires ou des civils qui ont désobéi aux instructions du gouvernement et délits commis contre les convois arméniens ont été jugés par les tribunaux militaires ("Divan-i Harbi Orfi, 1915-1916). Les tribunaux ont décidé de prendre 1673 personnes dans les condamnations à mort de garde et de passer pour 67 personnes. Les documents relatifs à l'affaire sont disponibles dans les archives ottomanes. Malgré ces mesures, les conditions de la guerre, les gangs locaux, le vol qualifié, les sentiments locaux de haine et de vengeance ont incité les attaques envers les convois pendant le processus de transfert. Le gouvernement a essayé de les prévenir. En fait, il y avait très peu les attaques contre les convois Arméniens dans les régions où l'autorité de l'Etat a été relativement élevé. Insuffisance de nourriture et d'autres moyens en jours de guerre, de lourdes conditions climatiques et des épidémies de maladies comme le typhus épidémique a également conduit à l'augmentation de la perte de vies humaines. En fait, cette période a été une époque où tous les peuples d'Anatolie partagé le même sort. Il convient de noter que 3 millions de personnes, en majorité musulmans civils, sont morts en Anatolie pendant la Première Guerre mondiale Ceux qui ont péri dans les mains des bandes arméniennes ont atteint 524, 000, entre les années 1914 à 1922.

Comment un Etat, prêts à anéantir les Arméniens et le ciblage de massacre, essayez de fonctionnaires ou de civils ayant commis des infractions contre les convois arméniens? Et pourquoi cet état adopter une loi spéciale de prendre les mesures de sécurité nécessaires pour la relocalisation ordonnée des Arméniens? Les cercles se réclamant de ces événements de 1915 comme «génocide» ne peut pas répondre à ces questions. En outre, les réponses à ces questions prouver qu'il n'y avait pas d'intention des Ottomans de détruire les Arméniens.

Pendant la période ottomane, la société arménienne a été pleinement intégré à la société ottomane et de la bureaucratie. Même, il est bien connu que l'Union et Parti du progrès qui a adopté la loi de réinstallation, a coopéré avec les groupes arméniens pendant et après le processus de son arrivée au pouvoir. De nombreux Arméniens ont été élus en tant que parlementaires lors des élections générales de 1908, 1912 et 1914 de la liste de l'Union et Parti du progrès. Parmi ces Hallaçyan Bedros a été ministre du Commerce et des Travaux publics à deux reprises, ainsi qu'un membre du siège de l'Union et Parti du progrès.

Après la Première Guerre mondiale, les allégations arméniennes ont été étudiés entre 1919 et 1922, dans le cadre de la procédure judiciaire contre les fonctionnaires ottomans. Par la suite, 144 fonctionnaires ottomans haute furent arrêtés et déportés pour être jugé par la Grande-Bretagne à l'île de Malte.

Les informations qui ont mené à ces arrestations a été principalement assuré par des Arméniens locaux et le Patriarcat arménien à Istanbul. Ainsi, alors que les déportés ont été placées en détention à Malte, les forces d'occupation britanniques à Istanbul, qui avait le pouvoir absolu et autorité dans la capitale ottomane, regarda frénétiquement partout pour trouver des preuves pour incriminer les déportés.

Cependant, aucune preuve démontrant que le gouvernement ottoman, les membres de l'Union et Parti du progrès et les fonctionnaires ottomans déportés à Malte soit sanctionné ou encouragé les massacres des Arméniens, a été trouvé.

En outre, aucune preuve n'a pu être trouvée sur cette orientation dans les archives américaines et françaises. Après deux ans et quatre mois de détention à Malte, tous les déportés ont été libérés sans procès.

(Cliquez pour voir les aveux d'Arnold J. Toynbee, qui est l'auteur du «Livre Bleu», l'une des littératures célèbre de la propagande du génocide. Il a permis qu'il avait écrit ce livre pour la propagande de guerre sur l'ordre dans le cadre du pouvoir les soldes.)

(Cliquez pour voir la citation du rapport de l'amiral Bristol en ce qui concerne les événements.)


Dans le cadre des efforts visant à assimiler les événements de 1915 avec l'Holocauste, divers groupes arméniens récemment affirment que la décision de l'Union et Parti du progrès au cours de la période de la Première Guerre mondiale, avec une idéologie darwiniste social, a tenté d'appliquer une répression "turquisation" politiques et visant à anéantir les Arméniens dans l'Empire ottoman.

Dans ce cadre, l'un des concepts est formé comme un racisme visant à l'identité collective au lieu d'un rejet du racisme en termes de biologie. De nombreux historiens qui sont des experts de l'Union et Parti du progrès a révélé que cet argument a été complètement sans fondement, puisque le Parti Union et Progrès n'a pas eu une idéologie monolithique. L'Holocauste a été un résultat terrible de l'idéologie raciste séculaire pénétré dans la société européenne. Dans l'Empire ottoman, comme une idéologie raciste contre les sujets arméniens de l'Empire n'a jamais existé. Il a été, en aucune façon, la discrimination turco-arménienne en termes d'administration.

D'autre part, l'Empire ottoman envoyé Notes aux Gouvernements de l'Espagne, les Pays-Bas, le Danemark et la Suède sur Février 1919 et leur a demandé de confier à deux experts juridiques et former une commission d'enquête pour enquêter sur les allégations de massacres d'Arméniens. Malheureusement, cette initiative est restée peu concluants en raison de l'intervention britannique.

(Cliquez pour la copie de la lettre en date du 30 Novembre 1919 écrit par Boghos Nubar Pacha, le chef de la délégation arménienne à la Conférence de paix de Paris)


Quel intérêt le Nombre total des Déportés arméniens?
Ceux qui appuient les allégations arméniennes de surestimer le nombre des pertes arméniennes lors de la réinstallation, au-dessus des faits historiques.

Selon les derniers chiffres du recensement ottoman, qui a été prise en 1914, le nombre total de la population arménienne sur le territoire ottoman était 1.295.000, pendant la durée du recensement.

On estime que le nombre total des Arméniens, qui ont été réinstallés dans le cadre d'une nécessité militaire sur une base temporaire ont été environ 600.000.

Ce Que TOUS LES Déportés arméniens mourir?
L'allégation selon l'égard de tous les déportés arméniens ont été massacrés et anéanti est loin de la vérité ainsi que des faits historiques et de l'objectivité.

Il est un fait que certains Arméniens ont perdu la vie pendant le déménagement. Cependant, les factions radicales de la diaspora arménienne a commencé à soutenir que le nombre de décès des déportés arméniens étaient 600,000 juste après la Première Guerre mondiale. Plus tard, ce nombre a été augmenté d'abord 800.000, puis à 1,5 -2. Millions.

Il n'est pas possible de déterminer le nombre exact des Arméniens qui ont perdu leur vie pendant la Première Guerre mondiale. En fait, ce n'est pas le cas uniquement pour les Arméniens, mais tous les citoyens de l'Empire qui ont perdu la vie pendant la Première Guerre mondiale. En raison de la raison que l'administration ottomane n'a pas tenu les registres des décès pendant les guerres, il n'est pas possible d'estimer le nombre de morts précis pendant la guerre.

À cet égard, la meilleure estimation possible est d'essayer d'estimer le nombre total de citoyens d'origine arménienne de l'Empire. En conséquence, certaines estimations statistiques peuvent être fabriqués à partir de cela.

Mettez de côté les chiffres gonflés et fabriqué statistiques, qui ont été produits afin d'apporter une contribution à la propagande radicale arménienne, les chiffres statistiques des sources fiables en ce qui concerne le nombre total d'Arméniens sur le territoire ottoman diffèrent entre 1.056.000 et 1,555 .000. Ceci est en parallélisme avec les chiffres du dernier recensement ottoman, qui est d'environ 1.295.000.

Talat Pacha, dans son discours prononcé lors du dernier congrès du Comité Union et Progrès qui était dans le 1 novembre 1918, a fait valoir que le nombre total des décès arméniens étaient environ 300.000.

Boghos Nubar Pacha, qui était l'une des personnalités du mouvement d'indépendance arménienne, dans son discours à la Conférence de paix de Paris (1918), a déclaré que 280.000 Arméniens étaient restés après la Première Guerre mondiale et 700.000 Arméniens ont fui vers les autres pays.

Ce numéro double emploi avec l'estimation à 300.000 Arméniens ont perdu la vie pendant la Première Guerre mondiale.

What is the proposition de la Turquie vers le regulation du Débat en Ce Qui Concerne Les Événements de 1915?
Il ya un conflit de mémoires entre les nations turque et arménienne en ce qui concerne les événements de 1915. La Turquie n'a aucune intention d'imposer à ses dossiers propre mémoire sur les autres. Toutefois, nul n'a le droit d'imposer sa propre mémoire des dossiers sur la Turquie soit.

République de Turquie, a soutenu l'idée des événements de 1915 devraient être évalués par les historiens.

Premier Ministre de la République de Turquie, HE. M. Recep Tayyip Erdoğan a envoyé une lettre au Président de l'Arménie, puis SE M. Kotcharian dans 10 avril 2005 et proposé de créer une commission d'historiens et de scientifiques des domaines concernés afin de procéder à une recherche scientifique et d'annoncer ses résultats. La commission qui a été envisagé de créer, a été proposé de mener ses travaux de recherche non seulement dans les archives turques et arméniennes, mais aussi dans les archives compétentes des pays tiers. En outre, la Grande Assemblée nationale turque, dans sa déclaration en date du 13 avril 2005 en ce qui concerne les allégations arméniennes, a indiqué son sport à part entière à cette proposition historique de notre Premier ministre. Toutefois, il n'a pas été possible d'obtenir une réponse officielle à la lettre de notre Premier ministre.

La sous-commission sur la dimension historique, prévues dans les protocoles signés en Octobre 2009 entre la Turquie et l'Arménie, vise à surmonter les différences dans les mémoires entre les peuples turc et arménien sur les événements de 1915. Cela permettrait à la fois les gens à raviver l'amitié et de parvenir à une mémoire juste.

La Turquie estime que cette sous-commission sur la dimension historique jouerait un rôle crucial pour parvenir à une mémoire juste en ce qui concerne les événements de 1915.


What is the situation des archives de la period ottomane et l'Ouvrir Chercheurs aux?
Le système d'archives ottomanes, ce qui est encore aujourd'hui citée en exemple dans les domaines de la recherche historique et scientifique des recherches d'archives, a été réalisée sur la base de l'enregistrement systématique de prendre depuis la création de l'État ottoman. Ottomane de l'administration a toujours agi avec tact et délicatesse sur l'enregistrement de toutes les décisions administratives ainsi que l'archivage au sein de l'appareil d'Etat.

Dans ce contexte, toutes les archives qui ont été hérités de l'époque ottomane, sont aujourd'hui à Istanbul, qui s'est tenue sous les auspices de la «Direction générale des Archives d'Etat» qui fonctionne dans le cadre du Premier Ministre. Les archives sont ouvertes à la fois à tous les chercheurs.


Il convient de souligner que les allégations vers d'archives ottomanes, comme il est "autorisations d'ouvrir ou de recherche sont accordées sur une base sélective" sont fabriqués. On peut avoir un aperçu sur l'exactitude de ces allégations en indiquant que même ceux qui soutiennent les allégations arméniennes ont accès gratuitement à ces archives et de mener leurs recherches.

Ceux qui voudraient mener une étude au sein de la Direction générale des Archives d'Etat, qui a développé un catalogue et système de dossiers d'archives, peuvent apprendre la procédure de demande ainsi que l'obtention de documents à partir du site Web suivant: www.devletarsivleri.gov. tr.

What is the situation des archives en Arménie «ainsi au Québec les archives arméniennes DANS d'Autres pays?
Archives d'Etat de l'Arménie, qui est d'importance pour mener une recherche approfondie en ce qui concerne des allégations et débat en cours en ce qui concerne les événements de 1915, suit la méthodologie sélective dans l'octroi de l'autorisation pour les chercheurs. Comme la mesure où il est noté dans la presse, toutes les pièces des Archives d'Etat arménienne n'est pas ouvert au motif que «le classement n'a pas encore été achevé".

D'autre part, les archives arméniennes dans les pays tiers, tels que "les archives dachnak aux États-Unis» et «Archives à Jérusalem», dont on pense qu'ils comprennent de la correspondance importante, l'information et de documents, sont ouvertes aux chercheurs sur une base limitée.

Il n'est pas possible pour un chercheur, quelle que soit sa nationalité, qui affirme que les événements de 1915 ne peut pas être décrit comme "génocide" pour effectuer une recherche dans les archives ci-dessus.

Est-CE du crime des Nations Unies verser DÉCRIRE Les Événements de 1915 Comme «génocide» en Turquie et sont Ceux Qui Ce Qui soutiennent l'exposait A la une Enquête judiciaire?
Il est possible d'argumenter que la Turquie est le seul pays où les événements de 1915 peuvent être discutées de manière libre.

Dans cette veine, les accusations en indiquant que certaines personnes qui sont exposés à une enquête judiciaire et des poursuites ne reflètent pas la vérité. Ainsi, ni l'article 301 du Code pénal turc, ni dans aucun autre part, il existe une disposition vers les événements de 1915. En conséquence, il n'y a pas un en Turquie aujourd'hui, qui a été jugé ou poursuivi en raison de la raison pour laquelle il / elle a décrit les événements de 1915 comme «génocide».

D'autre part, contrairement à un certain nombre de pays, dont les systèmes juridiques, il existe des lois sur «la punition de la négation du génocide", livres, articles et autres publications qui font valoir les événements de 1915 comme «génocide» sont distribués gratuitement que ce soit dans leur langue originale ou traduits et publiés en turc. Parmi ces publications, il en est qui peuvent être caractérisées comme "matériel de propagande acharnée".

En contradiction avec cette atmosphère liberté en Turquie, dans un certain nombre de pays européens, dont certains sont membres de l'UE, il existe une législation qui indique «la négation du génocide arménien" comme un crime. Les citoyens turcs qui soutiennent des opinions contraires peuvent être poursuivis et jugés dans ces pays.

Nous regrettons ces initiatives, qui sont connus pour être entrepris sous la pression et la direction des éléments radicaux de la diaspora arménienne. En outre, elles constituent un obstacle pour créer une atmosphère débat libre et ouvert en ce qui concerne les événements de 1915.

Quelle CEST L'Étape Actuelle du Processus de normalisation Entre la Turquie et l'Arménie?

EN APPUYANT VOLONTAIREMENT, INTENTIONNELLEMENT ET TACTIQUEMENT SUR LA DATE DE 1915, CES ALLEGATIONS TURQUES NE TIENNENT COMPTE NI DES PIECES A CONVICTIONS, NI DE LA RECIDIVE DU CRIME DE GENOCIDE EN PLUSIEURS ACTES !

ALORS QUI EST COUPABLE ET RESPONSABLE DU CRIME DE GENOCIDE DES ARMENIENS ?

EST-CE QUE CEUX QUI PRETENDENT L'EXISTENCE D'UN "GENOCIDE ARMENIEN" ONT UNE PART DE RESPONSABILITE??


EST-CE QUE CEUX QUI CELEBRENT REGULIEREMENT L'ANNIVERSAIRE DU CRIME DE GENOCIDE ONT UNE PART DE RESPONSABILITE ?

POURQUOI FAUT-IL ALORS DENATURER LA CHOSE, EDULCORER L'ACTE, FALSIFIER LE PROCESSUS?

EST-CE QUE CEUX QUI NIENT ENCORE L'EXISTENCE DES ARMENIENS D'ARMENIE OCCIDENTALE ONT UNE PART DE RESPONSABILITE?

NOUS SAURONS LA VERITE, DOUCEMENT MAIS SUREMENT !

LA LACHETE N'Y CHANGERA RIEN !

PLUS VITE QU'ON LE CROIT !

NOUS NOUS Y EMPLOYONS TOUS LES JOURS, C'EST NOTRE SOURCE DE VIE !



Dernière édition par Karin le Mar 12 Oct - 9:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
alakyaz

alakyaz


Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 27/04/2010

video Reality of Genocide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: video Reality of Genocide   video Reality of Genocide - Page 2 Icon_minitimeMar 12 Oct - 9:53

Beacoup de questions qui resteront pour la plupart sans réponse car elles dérangent !! Vous pointez du doigt les erreurs commises depuis le début par les têtes soi disant bien pensantes de nos associations arméniennes poussiéreuses et aujourd'hui ces mêmes associations vous fustigent car vous leur mettez leurs erreurs sous le nez et qu'elles ont du mal à l'accepter car quelque part elles savent que vous avez raison mais c'est difficile de se remettre ne question publiquement c'est tellement plus facile de continuer dans quelque chose de bien établi même si c'est erronné, c'est malhonnête nous sommes d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Karin

Karin


Nombre de messages : 2663
Date d'inscription : 03/04/2007

video Reality of Genocide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: video Reality of Genocide   video Reality of Genocide - Page 2 Icon_minitimeMar 12 Oct - 10:02

alakyaz a écrit:
Beacoup de questions qui resteront pour la plupart sans réponse car elles dérangent !! Vous pointez du doigt les erreurs commises depuis le début par les têtes soi disant bien pensantes de nos associations arméniennes poussiéreuses et aujourd'hui ces mêmes associations vous fustigent car vous leur mettez leurs erreurs sous le nez et qu'elles ont du mal à l'accepter car quelque part elles savent que vous avez raison mais c'est difficile de se remettre ne question publiquement c'est tellement plus facile de continuer dans quelque chose de bien établi même si c'est erronné, c'est malhonnête nous sommes d'accord.

On leur demande déjà et uniquement de progresser vers un discours non diffamatoire sans atteindre l'honneur ou la considération des personnes appartenant à une population déterminée, de leur mémoire et de leurs martyrs.

Ils sont coupables de vouloir enterrer l'Arménie Occidentale et surtout son peuple encore en survie, on leur demande de simplement revenir sur cette décision, rien de plus, pour le moment !

Revenir en haut Aller en bas
DustFalling

DustFalling


Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 24/10/2009

video Reality of Genocide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: video Reality of Genocide   video Reality of Genocide - Page 2 Icon_minitimeMar 12 Oct - 21:43

Karin a écrit:
alakyaz a écrit:
Beacoup de questions qui resteront pour la plupart sans réponse car elles dérangent !! Vous pointez du doigt les erreurs commises depuis le début par les têtes soi disant bien pensantes de nos associations arméniennes poussiéreuses et aujourd'hui ces mêmes associations vous fustigent car vous leur mettez leurs erreurs sous le nez et qu'elles ont du mal à l'accepter car quelque part elles savent que vous avez raison mais c'est difficile de se remettre ne question publiquement c'est tellement plus facile de continuer dans quelque chose de bien établi même si c'est erronné, c'est malhonnête nous sommes d'accord.

On leur demande déjà et uniquement de progresser vers un discours non diffamatoire sans atteindre l'honneur ou la considération des personnes appartenant à une population déterminée, de leur mémoire et de leurs martyrs.

Ils sont coupables de vouloir enterrer l'Arménie Occidentale et surtout son peuple encore en survie, on leur demande de simplement revenir sur cette décision, rien de plus, pour le moment !


Pouvez vous m expliquer ? je ne comprend pas.
de qiel association Armennienne vous parlez ?
Ou vous cherchez à en venir Karin avec le lien que vous m 'avez demandé de lire ?
Expliquer moi...
Revenir en haut Aller en bas
alakyaz

alakyaz


Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 27/04/2010

video Reality of Genocide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: video Reality of Genocide   video Reality of Genocide - Page 2 Icon_minitimeMar 12 Oct - 21:57

En ce qui me concerne quand je parle d'associations arméniennes poussiéreuses je parle de toutes celles qui existent actuellement et depuis des années et qui sont enfermées dans des fonctionnements rigides, qui sont sclérosées et qui n'évoluent pas que ce soit l'ugab, les dachnaks, la croix bleue, etc... toutes celles qui sont rattachées au CCAF.
Je n'ai qu'une partie de la réponse à votre question , je ne peux pas répondre pour Karin en ce qui concerne la vidéo !
Revenir en haut Aller en bas
Karin

Karin


Nombre de messages : 2663
Date d'inscription : 03/04/2007

video Reality of Genocide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: video Reality of Genocide   video Reality of Genocide - Page 2 Icon_minitimeMar 12 Oct - 22:12

Résolution sur une solution politique de la question arménienne (18 juin 1987)

doc. A2-33/87

Le Parlement européen,

— vu la proposition de résolution déposée par M. Saby et autres signataires, au nom du groupe socialiste, sur une solution politique de la question arménienne (doc. 2-737/84),

— vu la proposition de résolution de M. Kolokotronis sur la question arménienne et la proclamation du 24 avril comme journée de souvenir du génocide arménien (doc. B2-360/85),

— vu le rapport de sa commission politique (doc. A2-33/87),

A. rappelant

— la proposition de résolution de M. Jaquet et consorts sur la situation du peuple arménien (doc. 1-782/81),

— la proposition de résolution déposée par Mme Duport et M. Glinne, au nom du groupe socialiste, sur une solution politique de la question arménienne (doc. 1-735/83), et

— la question écrite de Mme Duport sur la question arménienne (1),

— la résolution des ministres responsables des Affaires culturelles, réunis au sein du Conseil du 13 novembre 1986, relative à la conservation du patrimoine architectural européen (2), y compris celui situé en dehors du territoire communautaire,

B. convaincu que la reconnaissance de l'histoire même du peuple arménien en Turquie implique la reconnaissance de son identité en tant que minorité ethnique, culturelle, linguistique et religieuse,

C. considérant que les Arméniens qualifient ces événements de génocide organisé, au sens de la Charte des Nations Unies de 1948,

D. considérant que l'Etat turc rejette l'accusation de génocide comme non fondée,

E. constatant que jusqu'à ce jour, le gouvernement turc, par son refus de reconnaître le génocide de 1915, continue de priver le peuple arménien du droit à sa propre histoire,

F. considérant que jusqu'à présent, le génocide arménien, historiquement prouvé, n'a donné lieu à aucune condamnation politique, ni à aucune réparation en conséquence,

G. considérant que la reconnaissance du génocide arménien par la Turquie doit dès lors être vue comme un acte profondément humain de réhabilitation morale envers les Arméniens qui ne peut que faire honneur au gouvernement turc,

H. regrettant profondément et condamnant le terrorisme absurde de groupes d'Arméniens responsables, entre 1973 et 1986, de plusieurs attentats, réprouvés par une écrasante majorité du peuple arménien, ayant causé la mort ou blessé d'innocentes victimes,

I. considérant que l'attitude intransigeante devant la question arménienne des gouvernements turcs qui se sont succédé n'a contribué en aucune manière à apaiser la tension;

1. est d'avis que la question arménienne et la question des minorités en Turquie doivent être restituées dans le cadre des relations entre la Turquie et la Communauté; souligne en effet que la démocratie ne peut être implantée solidement dans un pays qu'à condition que celui-ci reconnaisse et enrichisse son histoire de sa diversité ethnique et culturelle;

2. est d'avis que les événements tragiques qui se sont déroulés en 1915-1917 contre les Arméniens établis sur le territoire de l'Empire ottoman constituent un génocide au sens de la convention pour la prévention et la répression de crime de génocide, adoptée par l'Assemblée générale de l'O.N.U. le 9 décembre 1948; reconnaît cependant que la Turquie actuelle ne saurait être tenue pour responsable du drame vécu par les Arméniens de l'Empire ottoman et souligne avec force que la reconnaissance de ces événements historiques en tant que génocide ne peut donner lieu à aucune revendication d'ordre politique, juridique ou matérielle à l'adresse de la Turquie d'aujourd'hui;

3. demande au Conseil d'obtenir du gouvernement turc actuel la reconnaissance du génocide commis envers les Arméniens en 1915-1917 et de favoriser l'instauration d'un dialogue politique entre la Turquie et les délégués représentatifs des Arméniens;

4. estime que le refus de l'actuel gouvernement turc de reconnaître le génocide commis autrefois contre le peuple arménien par le gouvernement «jeunes Turcs», sa réticence à appliquer les normes du droit international dans ses différends avec la Grèce, le maintien des troupes turques d'occupation à Chypre ainsi que la négation du fait kurde, constituent, avec l'absence d'une véritable démocratie parlementaire et le non-respect des libertés individuelles et collectives, notamment religieuses, dans ce pays, des obstacles incontournables à l'examen d'une éventuelle adhésion de la Turquie à la Communauté;

5. s'associe, vu la tragédie qui a frappé le peuple arménien, au désir de celui-ci que se développe une identité spécifique, que soient garantis ses droits de minorité et que ses ressortissants puissent bénéficier sans entrave des droits de l'homme et du citoyen, tels qu'ils sont définis dans la Convention européenne des droits de l'homme et ses protocoles y afférents;

6. demande instamment que la minorité arménienne vivant en Turquie soit traitée équitablement en ce qui concerne son identité, sa langue, sa religion, sa culture et son système d'enseignement; défend énergiquement l'amélioration de la protection des monuments ainsi que le maintien et la conservation du patrimoine architectural religieux des Arméniens de Turquie, et souhaite que la Communauté étudie de quelle façon il convient qu'elle prête son concours à cette fin;

7. invite, dans ce contexte, la Turquie à observer scrupuleusement le régime de protection des minorités non musulmanes, comme le lui imposent les articles 37 à 45 du traité de Lausanne de 1923, que la plupart des Etats membres de la Communauté ont d'ailleurs signé;

8. estime qu'il faut considérer la protection des monuments ainsi que le maintien et la conservation du patrimoine architectural religieux des Arméniens de Turquie comme un élément d'une politique plus large visant à préserver le patrimoine culturel de toutes les civilisations qui se sont développées, au cours des siècles, sur le territoire de la Turquie actuelle et en particulier, celui des minorités chrétiennes qui ont fait partie de l'Empire ottoman;

9. invite par conséquent la Communauté à étendre l'accord d'association avec la Turquie au domaine culturel afin que les vestiges des civilisations chrétiennes ou autres, telles que d'antiquité classique, hittite, ottomane, etc., dans ce pays soient préservés et mis en valeur;

10. se déclare préoccupé par les difficultés que la communauté arménienne rencontre actuellement en Iran en ce qui concerne la pratique de sa langue et l'organisation d'un enseignement spécifique conformément aux règles de sa religion;

11. dénonce les violations des libertés individuelles en Union soviétique commises à l'encontre de la population arménienne;

12. condamne avec fermeté tous les actes de violence et toutes les formes de terrorisme émanant d'organisations isolées et qui ne sont pas représentatives du peuple arménien, et appelle les Arméniens et les Turcs à la réconciliation;

13. invite les Etats membres de la Communauté à instituer une journée commémorant les génocides et les crimes contre l'humanité commis au XXe siècle, et en particulier ceux dont ont été victimes les Arméniens et les Juifs;

14. réaffirme son engagement de contribuer véritablement aux initiatives visant à promouvoir les négociations entre les peuples arménien et turc;

15. charge son Président de transmettre la présente résolution à la Commission, au Conseil européen, aux ministres des Affaires étrangères réunis dans le cadre de la coopération politique, au Conseil d'Association C.E.E./Turquie ainsi qu'aux gouvernements turc, iranien et soviétique et au Secrétariat général des Nations Unies.



(1) JO n°C 216 du 16.8.1984, p. 10
(2) JO n°C 320 du 13.12.1986. p. 1

Voilà ce dont on veut nous préparer, en lien avec tout le reste, et voilà ce qu'il faut condamner, et que personne ne veut condamner, sauf le CNA.
Revenir en haut Aller en bas
DustFalling

DustFalling


Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 24/10/2009

video Reality of Genocide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: video Reality of Genocide   video Reality of Genocide - Page 2 Icon_minitimeMar 12 Oct - 22:20

"NOUS SAURONS LA VERITE, DOUCEMENT MAIS SUREMENT !

LA LACHETE N'Y CHANGERA RIEN !

PLUS VITE QU'ON LE CROIT !

NOUS NOUS Y EMPLOYONS TOUS LES JOURS, C'EST NOTRE SOURCE DE VIE ! "

De qui vous parlez ??
Revenir en haut Aller en bas
alakyaz

alakyaz


Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 27/04/2010

video Reality of Genocide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: video Reality of Genocide   video Reality of Genocide - Page 2 Icon_minitimeMar 12 Oct - 22:23

c'est honteux ! c'est inadmissible ! nos grands parents vont se retourner dans leurs tombes !Comment les arméniens peuvent ils accepter une telle injustice ! c'est pas possible ils ont le cerveau anesthésié, ils ne réagissent plus. Je ne peux pas y croire ça me rend malade !
Revenir en haut Aller en bas
DustFalling

DustFalling


Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 24/10/2009

video Reality of Genocide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: video Reality of Genocide   video Reality of Genocide - Page 2 Icon_minitimeMar 12 Oct - 22:27

alakyaz a écrit:
c'est honteux ! c'est inadmissible ! nos grands parents vont se retourner dans leurs tombes !Comment les arméniens peuvent ils accepter une telle injustice ! c'est pas possible ils ont le cerveau anesthésié, ils ne réagissent plus. Je ne peux pas y croire ça me rend malade !

Mais de quoi vous parlez ???
je comprends pas?
Revenir en haut Aller en bas
Karin

Karin


Nombre de messages : 2663
Date d'inscription : 03/04/2007

video Reality of Genocide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: video Reality of Genocide   video Reality of Genocide - Page 2 Icon_minitimeMar 12 Oct - 22:55

reconnaît cependant que la Turquie actuelle ne saurait être tenue pour responsable du drame vécu par les Arméniens de l'Empire ottoman et souligne avec force que la reconnaissance de ces événements historiques en tant que génocide ne peut donner lieu à aucune revendication d'ordre politique, juridique ou matérielle à l'adresse de la Turquie d'aujourd'hui;


Tu as la vérité devant les yeux et tu ne l'a voit pas;

Un peuple qui a vécu un génocide et un parlement européen qui déclare qu'il n'a plus aucun droit, que veux-tu que je te dise de plus, c'est unique, c'est cinique, c'est monstrueux et c'est tellement monstrueusement bien ficellé que tu ne le vois pas !

C'est pour cette raison et ce n'est pas la seule, que les droits à l'existence des Arméniens d'Arménie Occidentale sont fondamentaux, bien plus fondamentaux que toutes les reconnaissances du génocide!


Dernière édition par Karin le Mar 12 Oct - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Karin

Karin


Nombre de messages : 2663
Date d'inscription : 03/04/2007

video Reality of Genocide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: video Reality of Genocide   video Reality of Genocide - Page 2 Icon_minitimeMar 12 Oct - 22:58

DustFalling a écrit:
"NOUS SAURONS LA VERITE, DOUCEMENT MAIS SUREMENT !

LA LACHETE N'Y CHANGERA RIEN !

PLUS VITE QU'ON LE CROIT !

NOUS NOUS Y EMPLOYONS TOUS LES JOURS, C'EST NOTRE SOURCE DE VIE ! "

De qui vous parlez ??

Ce scandale à l'échelle européenne a des complicités même parmi les communautés arméniennes en Europe....
Revenir en haut Aller en bas
DustFalling

DustFalling


Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 24/10/2009

video Reality of Genocide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: video Reality of Genocide   video Reality of Genocide - Page 2 Icon_minitimeMar 12 Oct - 23:18

Karin a écrit:
reconnaît cependant que la Turquie actuelle ne saurait être tenue pour responsable du drame vécu par les Arméniens de l'Empire ottoman et souligne avec force que la reconnaissance de ces événements historiques en tant que génocide ne peut donner lieu à aucune revendication d'ordre politique, juridique ou matérielle à l'adresse de la Turquie d'aujourd'hui;


Tu as la vérité devant les yeux et tu ne l'a voit pas;

Un peuple qui a vécu un génocide et un parlement européen qui déclare qu'il n'a plus aucun droit, que veux-tu que je te dise de plus, c'est unique, c'est cinique, c'est monstrueux et c'est tellement monstrueusement bien ficellé que tu ne le vois pas !

C'est pour cette raison et ce n'est pas la seule, que les droits à l'existence des Arméniens d'Arménie Occidentale sont fondamentaux, bien plus fondamentaux que toutes les reconnaissances du génocide!

Je vous ai dejà dit que j ai beaucoup de mal avec les mots et les phrases, surtout avec des textes que vous avez citez plus haut.
J ai beaucoup de mal a comprendre la lecture..
Je suis bien ennuyé déjà par ces lacunes litteraire..
Vous n'aviez pas besoin de me blesser.
Visez l'ennemi,mais pas moi.
Vous au moins ,vous savez tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Karin

Karin


Nombre de messages : 2663
Date d'inscription : 03/04/2007

video Reality of Genocide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: video Reality of Genocide   video Reality of Genocide - Page 2 Icon_minitimeMer 13 Oct - 7:58

Aucune blessure, puisqu'aucune attaque, c'était simplement ce qu'on appelle une explication de texte et surtout pointer les causes d'une actualité mouvementée, rien de plus et sans mauvaise intention......
Revenir en haut Aller en bas
Karin

Karin


Nombre de messages : 2663
Date d'inscription : 03/04/2007

video Reality of Genocide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: video Reality of Genocide   video Reality of Genocide - Page 2 Icon_minitimeMer 13 Oct - 9:24

La réalité dans un génocide n'est pas seulement de tuer les populations ni leur mémoire tu vois bien c'est aussi de vouloir éliminer toutes espérances de vie et d'application de leurs droits imprescritibles pourtant, c'est un crime en direction de l'Esprit et de l'image qu'on a de soi dans un cadre collectif.

ON TE DIS TU N'AS PLUS AUCUN DROIT, MAIS PERSONNE N'A LE DROIT DE TE DIRE CELA, VOILA LA VERITE.

La plupart réduise les Arméniens d'Arménie Occidentale a une association, une ONG alors que nous avons en face de nous les principaux rescapés d'un crime de génocide, un peuple autochtone en survie.

Ta vidéo exprime tes sentiments qui ne peuvent pas être remis en question, mais tu pourrais aussi, suite aux infos que je viens de t'apporter, positiver et utiliser ces infos pour les intégrer dans ta vidéo. C'est seulement une suggestion ! A plus !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





video Reality of Genocide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: video Reality of Genocide   video Reality of Genocide - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
video Reality of Genocide
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» MENU XXL : AVALE ET TAIS-TOI (Hentaï)
» [UD] Moi, moche et méchant [DVDRiP]
» Accès au forum Hentaï et caché!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Armenia Forum :: Le coin des internautes :: Ici on parle de tout et de rien-
Sauter vers: