Western Armenia Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Western Armenia Forum

Forum de l'Arménie Occidentale
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 PEUPLES AUTOCHTONES/RESSOURCES GENETIQUES

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
tagyhi

tagyhi


Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

PEUPLES AUTOCHTONES/RESSOURCES GENETIQUES Empty
MessageSujet: PEUPLES AUTOCHTONES/RESSOURCES GENETIQUES   PEUPLES AUTOCHTONES/RESSOURCES GENETIQUES Icon_minitimeVen 29 Jan - 22:30

Première grande victoire contre la biopiraterie en France

Greentech, l’entreprise française qui avait déposé et obtenu un brevet sur l’utilisation d’huile et de protéines extraites des graines de Sacha Inchi, une plante amazonienne auprès de l’INPI a finalement retiré son brevet.
Il s’agit d’une première victoire en France contre la “biopiraterie”, terme qui désigne l’appropriation par des sociétés commerciales des savoirs traditionnels des peuples autochtones sur la biodiversité.
[29 Janvier 2010]
Le Sacha Inchi (plukenetia volubilis) est une plante qui produit des amandes très concentrées en acides gras (oméga 3 et 6). Cultivée et utilisée depuis plus de 3000 ans par les populations amazoniennes, notamment au Pérou, ses caractéristiques intéressent les entreprises alimentaires et surtout cosmétiques des pays développés.

PEUPLES AUTOCHTONES/RESSOURCES GENETIQUES Sacha En 2006, la société française GREENTECH s'engage dans la commercialisation de cet ingrédient prometteur. Elle dépose un brevet auprès de l’INPI (n° FR 2 880 278 A1). Elle estime donc avoir “inventé” l’usage d’huile de Sacha Inchi pour élaborer des crèmes de soin pour la peau et les cheveux (propriétés hydratantes, nutritives, calmantes, entre autres, et aux effets anti-âge, tonifiant, amincissant…). Le brevet Greentech est donc la négation de l’existence d’usages traditionnels antérieurs d’extraits de Sacha Inchi par de nombreux peuples amazoniens pour des applications cosmétiques, alimentaires et thérapeutiques.

Deux organisations, l’une péruvienne et l’autre française, se sont mobilisées et ont collaboré pour contester ce brevet illégitime. Coté péruvien, la Commission Nationale Péruvienne de lutte contre la biopiraterie a présenté une opposition formelle par laquelle elle a démontré l’antériorité des savoirs traditionnels des peuples amazoniens sur les vertus cosmétiques de la graine de Sacha Inchi. En France, le Collectif biopiraterie (France Liberté, ICRA, Paroles de Nature) a médiatisé le cas (le Magazine de la Santé sur France 5 a consacré un reportage au sujet en septembre 2006. En juin 2009, le Collectif biopiraterie a organisé les Premières rencontres internationales contre la biopiraterie, au cours desquelles le représentant de la Commission péruvienne de lutte contre la biopiraterie a exposé le cas devant des responsables politiques, journalistes, experts, entreprises et associations.

La biopiraterie n’affecte pas seulement les intérêts des Etats et des peuples autochtones gardiens des ressources génétiques et des savoirs traditionnels, mais également ceux des consommateurs français. En effet, les consommateurs de produits « naturels » ont sans doute à cœur que ces produits respectent l’antériorité des usages et des savoirs des populations autochtones.

Ce retrait est une première, qui annonce un tournant dans la lutte contre la biopiraterie en France. Le Collectif biopiraterie continue son travail de sensibilisation aux droits des peuples autochtones, afin d’alerter les citoyens-consommateurs, les élus mais aussi les entreprises à l’existence de la biopiraterie, à l’heure du « marketing bio » et des discours en faveur de l’environnement et des peuples du monde entier. Le Collectif entend également poursuivre son travail de surveillance des cas potentiels de biopiraterie, en coopération avec un réseau d’organisations européennes, sud-américaines, africaines et asiatiques.

Site principal :

http://www.biopiraterie.org/
Revenir en haut Aller en bas
Antoine




Nombre de messages : 57
Age : 73
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 05/10/2009

PEUPLES AUTOCHTONES/RESSOURCES GENETIQUES Empty
MessageSujet: Re: PEUPLES AUTOCHTONES/RESSOURCES GENETIQUES   PEUPLES AUTOCHTONES/RESSOURCES GENETIQUES Icon_minitimeSam 30 Jan - 1:21

Bonsoir les Amis,

Serait-il possible d'engager une action similaire pour des marques faisant référence à l'Arménie, dans les cas d'utilisation d'un produit
originaire et / ou lié à un savoir faire autochtone.
Est-ce que les marques suivantes pourraient - elles relever des cas de biopiraterie?
1- Papier d'Arménie, qui a été développé par un pharmacien français, suite à un voyage en Arménie occidentale, ayant remarqué que dans les maisons arméniennes qui brûlaient du benjoin, les gens étaient en bonne santé malgrè les épidémies qui faisaient des ravages.
2- Terra armena, développé par l'institut de médecine monastique de l'université de Würzburg et commercialisé pa la socité Abtei. (voir post Terra armena).
Revenir en haut Aller en bas
 
PEUPLES AUTOCHTONES/RESSOURCES GENETIQUES
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PEUPLES AUTOCHTONES/LES KAWESQARS
» PEUPLES AUTOCHTONES : CANADA
» PEUPLES AUTOCHTONES
» PEUPLES AUTOCHTONES & MINORITES
» PEUPLES AUTOCHTONES/JO VANCOUVER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Armenia Forum :: ACTUALITES :: Les peuples et pays voisins de l'Arménie-
Sauter vers: