Western Armenia Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Western Armenia Forum

Forum de l'Arménie Occidentale
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-39%
Le deal à ne pas rater :
PLAYMOBIL 6919 – City Action – Commissariat de Police avec Prison
68.14 € 111.56 €
Voir le deal

 

 PEUPLES AUTOCHTONES/JO VANCOUVER

Aller en bas 
AuteurMessage
tagyhi

tagyhi


Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

PEUPLES AUTOCHTONES/JO VANCOUVER Empty
MessageSujet: PEUPLES AUTOCHTONES/JO VANCOUVER   PEUPLES AUTOCHTONES/JO VANCOUVER Icon_minitimeSam 16 Jan - 17:49

A l'approche des Jeux d'hiver (du 12 au 28 février à Vancouver et Whistler), des défenseurs des droits autochtones unissent leurs forces à des militants anticapitalistes et antiracistes pour dénoncer les JO. Et se font entendre. Le relais de la flamme olympique a été perturbé en décembre par des manifestations dans plusieurs villes canadiennes, dont Toronto, Montréal et Victoria, forçant l'annulation de cérémonies et des changements de trajets.

Les opposants - dont le site no2010.com sert de lieu virtuel de ralliement - promettent de poursuivre leurs actions durant les Jeux, avec pour point culminant l'événement parallèle “Convergence 2010”, organisé du 10 au 15 février à Vancouver, pour dénoncer pêle-mêle “l'invasion des sponsors, la répression policière et le colonialisme vis-à-vis des autochtones”.

Certains contestataires critiquent le fait que les compétitions auront lieu sur des terres dont les Amérindiens ont été dépossédés, arguant que leurs revendications territoriales en Colombie-Britannique n'ont pas mené comme ailleurs à des traités reconnaissant leurs droits, par exemple sur les ressources naturelles. Leur slogan “Pas de Jeux olympiques sur des terres volées aux autochtones” fait pendant à celui de “2010 logements, pas de Jeux 2010”, scandé par ceux qui s'inquiètent de la répression policière en cours pour “nettoyer” la ville de Vancouver de ses SDF avant les JO.

Les militants anticapitalistes sont aussi de la partie, au sein du mouvement “Résistance 2010”, critiquant les milliards de dollars de fonds publics investis dans la compétition et un esprit olympique plus mercantile que sportif.

La tenue des Jeux divise cependant le monde autochtone. Quatre “Premières Nations” de Colombie-Britannique (Squamish, Lil'wat, Musqueam, Tsleil-Waututh) appuient le comité d'organisation des Jeux de Vancouver, estimant que leur participation sera profitable au développement économique et au rayonnement culturel de leurs communautés. Les opposants accusent au contraire le comité d'avoir “acheté le silence de ces nations” regroupées au sein d'une “Société des quatre Premières Nations hôtes” des JO, qui a obtenu plusieurs millions de dollars de subventions, des emplois pendant les travaux d'infrastructures et la construction d'un centre culturel à Whistler.
Un “pavillon autochtone”, d'un coût de 6 millions de dollars canadiens (4 millions d'euros), a aussi été inauguré à Vancouver en décembre. “Nous vivons ici. Nous faisons partie du monde et croyons que les Jeux vont avoir des effets bénéfiques pour plusieurs générations”, s'est alors défendu le chef de la Nation Squamish, Billy Williams.
Le Monde
Anne Pélouas
Revenir en haut Aller en bas
tagyhi

tagyhi


Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

PEUPLES AUTOCHTONES/JO VANCOUVER Empty
MessageSujet: Re: PEUPLES AUTOCHTONES/JO VANCOUVER   PEUPLES AUTOCHTONES/JO VANCOUVER Icon_minitimeVen 12 Fév - 23:56

http://actu.orange.fr/a-la-une/jo-2010-le-parcours-de-la-flamme-brievement-bloque-par-des-manifestants_494110.html
Revenir en haut Aller en bas
tagyhi

tagyhi


Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

PEUPLES AUTOCHTONES/JO VANCOUVER Empty
MessageSujet: Re: PEUPLES AUTOCHTONES/JO VANCOUVER   PEUPLES AUTOCHTONES/JO VANCOUVER Icon_minitimeMer 17 Fév - 14:23

ICRA News
L'accueil des jeux Olympiques d'hiver dans la région de Vancouver sur des terres ancestrales divisent les autochtones, certains contestant son caractère “colonial” malgré d’indéniables efforts de conciliation des autorités.
C’est le cas de Gord Hill, jeune autochtone vancouvérois, qui partage depuis 2007 dans les manifestations son slogan “Non aux jeux Olympiques sur les terres volées” avec le Réseau de résistance olympique, une alliance de plusieurs groupes qui se disent à la fois “anticolonialistes” et “anticapitalistes”.

“Les Jeux se déroulent illégalement sur des terres autochtones alors qu’elles font encore l’objet de négociations dans le cadre du traité entre les Premières nations et la Colombie-Britannique”, dit Gord Hill.
Depuis 2007, ce militant originaire du peuple Kwakwaka’wakw s’est lancé dans une campagne d’information sur son site no2010.com pour dénoncer “l’idéologie colonialiste de l’Olympisme”.

Le Comité d’organisation des jeux Olympiques de Vancouver (Covan) se targue pourtant d’avoir conclu un partenariat exemplaire avec les Musqueam, Lil’Wat, Squamish et Tsleil-Waututh, les Quatre Premières nations hôtes (QPNH), dont les territoires accueillent quinze sites de compétition.
“C’est la première fois dans l’histoire de l’olympisme que des autochtones sont ses partenaires officiels, cela peut servir d’exemple pour l’avenir des relations entre le gouvernement et les Premières nations. Partout dans le pays, nous avons reçu le soutien des communautés”, affirme Hilary Dunn, directrice de la participation autochtone au Covan.
65.000 autochtones à Vancouver. Une centaine d’entreprises autochtones sont mises à contribution pour l’organisation des jeux. Sur les 580 millions de dollars de budget prévu pour l’aménagement des sites, 52 millions sont allés à deux entreprises issues des QPNH pour la construction d’infrastructures sur le complexe nordique de Whistler et de bâtiments dans la vallée Callaghan.
Les autochtones de tout le Canada ont également signé plus d’un million de dollars de contrats, pour des services de traduction et de restauration et des prestations artistiques.

De l’argent bien frais pour les Amérindiens ? Gord Hill hausse les épaules.
“Les Quatre Premières nations, ce sont 6.000 personnes, elles ne représentent pas les 65.000 autochtones qui vivent dans le Grand Vancouver, et qui galèrent pour beaucoup avec la drogue, l’alcool et la pauvreté”, lance le militant. Et si retombées il y a, elles ne seront pas pour eux, pense-t-il.

“A travers les jeux et l’exploitation de la culture amérindienne, le gouvernement canadien veut communiquer au monde entier qu’il est exemplaire dans ses relations avec les autochtones. La pauvreté qui touche nos peuples est une préoccupation de tous les jours, cela n’a rien à voir avec les JO”, tempère le président-directeur général de la Société des QPNH, Tewanee Joseph.

Selon lui, les autochtones du Canada ont une chance de travailler pour les JO et d’investir dans leur avenir comme jamais auparavant.
“Un tiers des royalties issues de la vente des produits dérivés autochtones officiels de Vancouver 2010 sera versé à un fonds d’aide à la jeunesse autochtone (Aboriginal Youth Legacy Fund)”, ajoute Tewanee Joseph.

Entre les opposants et les coopérants, “la majorité des autochtones est indifférente aux JO”, estime pour sa part David Dennis, ancien président des Nations autochtones unies, rassemblant 11.000 autochtones en Colombie-Britannique. “Ils se préoccupent surtout de savoir comment trouver du travail”, dit-il.

Un mouvement anti-olympiques à l'assaut de Vancouver

Unis au sein d'un mouvement de résistance organisé, des écologistes, des altermondialistes, des défenseurs des droits des Amérindiens, des militants antipauvreté et plusieurs autres activistes ont l'intention de manifester dans les rues et à l'extérieur des installations olympiques pendant toute la durée des Jeux d'hiver.

“C'est la première fois qu'un mouvement anti-Olympiques se forme de cette manière”, explique Chris Shaw, professeur d'ophtalmologie à l'Université de Colombie-Britannique et un des porte-parole du Réseau de résistance contre les Olympiques, joint à Vancouver. “Plusieurs groupes qui ne se parlaient pas vraiment avant se sont mis ensemble parce qu'ils voient les Olympiques comme un microcosme d'un problème beaucoup plus large.”

Les protestataires dénoncent le caractère de plus en plus corporatif des Jeux olympiques et estiment que leurs retombées ne justifient pas la facture estimée à 6 milliards $ qui a dû être payée en grande partie par le public pour satisfaire les exigences du Comité international olympique.

Les manifestants accusent aussi les Jeux olympiques d'avoir causé d'énormes dommages à l'environnement en abattant 100 000 arbres avec la construction d'une autoroute entre Vancouver et Whistler. Ils dénoncent aussi ce qu'ils considèrent comme le vol de terres appartenant aux Amérindiens et les évictions illégales dont plusieurs familles à revenus modestes auraient été victimes pour faire place à de nouveaux condos.
Chris Shaw estime que Jeux de Vancouver attireront le même genre de manifestants présents aux sommets de l'OMC et du G20 et marquera peut-être la résurgence du mouvement altermondialiste.

Avec plus de 15 000 policiers et agents de sécurité assignés aux Jeux de Vancouver, M. Shaw et les autres manifestants se sentent de plus en plus surveillés.

Depuis la publication de son livre contre les Jeux olympiques de Vancouver, le professeur d'ophtalmologie affirme même avoir reçu la visite de policiers qui lui auraient dit être “très préoccupés par ce qu'il avait écrit.

“Peu importe le nombre de manifestations que nous ferons, aucune ne justifie d'avoir un policier à sa porte, d'être suivi et aussi surveillé que nous le sommes, dit Chris Shaw. Nous sommes au Canada, et c'est une violation de la Charte.”
www.biladi.com
www.cyberpresse.ca

Pour plus d'informations

Le site no2010.com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





PEUPLES AUTOCHTONES/JO VANCOUVER Empty
MessageSujet: Re: PEUPLES AUTOCHTONES/JO VANCOUVER   PEUPLES AUTOCHTONES/JO VANCOUVER Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
PEUPLES AUTOCHTONES/JO VANCOUVER
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Armenia Forum :: ACTUALITES :: Les peuples et pays voisins de l'Arménie-
Sauter vers: