Western Armenia Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Western Armenia Forum

Forum de l'Arménie Occidentale
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -25%
Grosse promo sur Xiaomi 11 Lite 5G NE – 128GB
Voir le deal
275 €

 

 QUE FAUT-IL EN PENSER?

Aller en bas 
+6
tseghakron
Van
vartan
tagyhi
TIKO
Karin
10 participants
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Karin

Karin


Nombre de messages : 2663
Date d'inscription : 03/04/2007

QUE FAUT-IL EN PENSER? Empty
MessageSujet: QUE FAUT-IL EN PENSER?   QUE FAUT-IL EN PENSER? Icon_minitimeVen 23 Mai - 17:00

http://www.museedesconfluences.fr/musee/evenements/paroles_autochtones_2008/index.php

ses expositions, donné la parole à d’autres cultures (Inuits, Maliens, Malgaches…).

Mais qui sont les peuples autochtones ? Pourquoi les nommons-nous autochtones ? Et pourquoi pas peuples indigènes, groupes ethniques, habitants premiers ? Autant de termes qui diffèrent selon les langues, les cultures, les sociétés, les peuples autochtones eux-mêmes. Quelles sont leurs situations, quels problèmes rencontrent-ils, quels sont leurs combats, quelles sont leurs attentes ? Quels sont leurs devenirs ? Quels sont les points communs, les différences entre les peuples autochtones et les minorités culturelles ?

Autant de thèmes sur lesquels des intervenants scientifiques, et surtout différents représentants de peuples autochtones, viendront apporter des éléments de réflexion pour changer notre regard et mieux comprendre les revendications de ces peuples.

Autant de thèmes qui feront l’objet de rencontres dans des lieux culturels et d’autres lieux publics, d’interventions en milieu scolaire, et qui seront abordés également par le biais de soirées thématiques et de projections de films documentaires.

Aujourd’hui, on estime que les peuples autochtones représentent une population de 300 à 500 millions répartie dans plus de 70 pays du monde entier. Le programme des Nations Unies pour l’environnement évalue de 5 000 à 7 000 le nombre de langues parlées dans le monde dont 4 000 à 5 000 sont indigènes.


--------------------------------------------------------------------------------

Comité scientifique
Julian Burger, coordinateur de l’unité sur les questions autochtones et les minorités, Haut Commissariat des Droits de l’Homme aux Nations Unies,

Estelle Salavin, responsable du programme des bourses, Haut Commissariat des Droits de l’Homme aux Nations Unies,

Jean-Patrick Razon, directeur de Survival France,
Denis Cerclet, anthropologue, Maître de conférence, Faculté d’Anthropologie et de Sociologie, Université Lyon II,

Françoise Morin, anthropologue, Professeur émérite, Faculté d’Anthropologie et de Sociologie, Université Lyon II,

Yvan Mathevet, responsable du service des publics, Musée des Confluences,

Aline Sétrakian, coordinatrice du projet, Musée des Confluences,

Marion Trannoy, responsable des collections des Amériques et du Cercle Polaire, Musée des Confluences,

Pauline Pourailly, assistante coordination, stagiaire anthropologie, Musée des Confluences.

Mais que se passe t'il encore dans le monde arménien, Madame Aline Sétrakian coordinatrice du projet sur les peuples autochtones, n'invite pas les Arméniens d'Arménie Occidentale à ce séminaire?



Une lettre de AA


à l'attention de Madame Aline Sétrakian

Madame,

Permettez moi de nous présenter.

Nous sommes des Arméniens d'Arménie Occidentale, une petite nation autochtone victime d'un génocide sur nos terres d'Arménie Occidentale de 1894 à 1923, pas moins de deux millions d'Arméniens ont été exterminés durant cette période et nous aurions bien apprécié pouvoir participer en tant que nation autochtone représenté à l'ONU au séminaire dont vous êtes l'organisatrice.

Notre histoire sur la terre d'Arménie Occidentale est pluri-millénaire, notre langue est parlée de la même façon depuis des milliers d'années et elle est écrite sous la forme d'aujourd'hui, depuis qu'un moine Mesrob Machtots en a inventé l'alphabet.

Nos terres nous ont été spoliés depuis le traité de Sèvres qui en a reconnu néanmoins les frontières après d'importante concession.

Ainsi nous aurions pu en tant que témoin autochtone, apporter à votre séminaire une dimension non négligeable des questions relatives aux nations autochtones dans le cadre de l'application de leurs droits reconnus à l'ONU depuis le 13 septembre 2007.

Arménag Aprahamian
Membre du Conseil National Arménien


Dernière édition par Karin le Ven 23 Mai - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Karin

Karin


Nombre de messages : 2663
Date d'inscription : 03/04/2007

QUE FAUT-IL EN PENSER? Empty
MessageSujet: Re: QUE FAUT-IL EN PENSER?   QUE FAUT-IL EN PENSER? Icon_minitimeVen 23 Mai - 17:40

http://www.museedesconfluences.fr/musee/evenements/paroles_autochtones_2008/dr_paroles_autochtones_2008.pdf
Revenir en haut Aller en bas
TIKO

TIKO


Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 02/04/2007

QUE FAUT-IL EN PENSER? Empty
MessageSujet: Re: QUE FAUT-IL EN PENSER?   QUE FAUT-IL EN PENSER? Icon_minitimeVen 23 Mai - 23:31

elle represente qui elle las bas ?
Revenir en haut Aller en bas
tagyhi

tagyhi


Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

QUE FAUT-IL EN PENSER? Empty
MessageSujet: Re: QUE FAUT-IL EN PENSER?   QUE FAUT-IL EN PENSER? Icon_minitimeSam 24 Mai - 12:44

Barev bolorin,

Si je peux me permetre de faire un constat c'est parce que je suis née en France...

L'air de ce pays ne doit pas convenir au personnes d'origine Arménienne... On devrait demander une étude sur "le COMPLEXE DES DESCENDANTS DE L'IMMIGRE ARMENIEN" car oui, il y a bien un complexe dans notre communauté...

Lorsqu'on lit à droite et a gauche les absurdités ecrite par des personnes d'origine arménienne (dailleurs pour beaucoup ceux qui se disent representatif de quelque chose...) on peut remarquer que pour eux, un autochtone doit etre obligatoirement de couleur, avec un pagne et surrement des plumes sur la tete ! Le problème, c'est que etant raciste eux meme envers leur propre origine, ils ne veulent pas prendre le temps de faire des investigations à ce sujet. Oui, il est bien facile de militer pour le droit à l'autodetermination du peuple Tibetain, il est tres facile de manifester pour la survie des Inuits, il est beaucoup moins facile de s'affirmer soit meme !

Pour ce genre de personnes, l'assimilation est certaine et totale. Ce n'est pas parce qu'on manifeste une fois par an au 24 avril, qu'on fait kef l'eté et qu'on mange un dolma qu'on peut s'affirmer... Pour eux, etre arménien c'est ça.... De plus, comment peuvent ils affirmer quoi que se soit lorsqu'ils crachent eux meme sur leur grands parents ? Parce que la honte est bien la : j'ai pu voir ecrit que les keuturs sont autochtones... Et nous non... Leurs morts les jugeront un jour....

Quelle fasse son petit pukpuk, c'est bien, elle travaille pour nous indirectement. On peut constater que ça y est, on s'interresse aux Peuples Autochtones mais n'oublions pas que c'est nous qui sommes à l'ONU, tout passera par nous, qu'ils soient d'accord ou pas !

@ plus.
Revenir en haut Aller en bas
vartan




Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 02/04/2007

QUE FAUT-IL EN PENSER? Empty
MessageSujet: Re: QUE FAUT-IL EN PENSER?   QUE FAUT-IL EN PENSER? Icon_minitimeSam 24 Mai - 14:02

En effet les ressources des personnes physiques ainsi que les prestations intellectuelles des descendants des Arméniens d’Arménie Occidentale sont exploitées voir sur exploitées par tout un tat d’organisations au service de différents états ou nations.
C’est un constat que nous devons prendre en considération et se demander pourquoi ils travaillent très professionnellement pour les autres et quand il s’agit de travailler pour leur propre nation ils ont énormément de difficultés de mettre en application leurs compétences.
Quel est ce sentiment de reconnaissance qui les poussent a travailler ardemment (Voir avec zèle pour certaines et certains) pour toutes les régions de la planète et sans se soucier de savoir même d’où ils viennent et ou se trouvent leurs racines.
Car pour les différents peuples et nations que nos compatriotes aident avec ferveur et application et qui est je le reconnais très altruiste de la part des Arméniens d’Arménie Occidentale.
Pourquoi ils n’utilisent pas leurs savoirs et leurs compétences pour l'Arménie Occidentale ?
Il n’ y a pas d’incompatibilités au contraire il ne peut y avoir qu’un renforcement et enrichissement pour notre compatriote qui décide de servir la Nation Autochtone Arménienne d’Arménie Occidentale.
Revenir en haut Aller en bas
tagyhi

tagyhi


Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

QUE FAUT-IL EN PENSER? Empty
MessageSujet: Re: QUE FAUT-IL EN PENSER?   QUE FAUT-IL EN PENSER? Icon_minitimeSam 24 Mai - 15:17

vartan a écrit:

Pourquoi ils n’utilisent pas leurs savoirs et leurs compétences pour l'Arménie Occidentale ?

Parce qu'ils ont HONTE d'etre enfants et petits enfants d'immigrés !

Ils ne savent pas d'où ils viennent, comment veux tu qu'ils sachent où aller ?????

(P.S heureuse de te lire ! ) Smile
Revenir en haut Aller en bas
Van




Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

QUE FAUT-IL EN PENSER? Empty
MessageSujet: Re: QUE FAUT-IL EN PENSER?   QUE FAUT-IL EN PENSER? Icon_minitimeLun 26 Mai - 19:26

tagyhi, je connais pas Aline Sétrakian je ne sais pas pourquoi elle n'st pas nous contacté , peut etre elle ne sait rien sur nous en tout cas apres lal lettre de Armenag elle le sait.

La seul reproche c'est que elle pouvait nous contacter je suppose et nous pouvons les demander de modifier leur carte ou l'arménie occidentale n'st pas mentionner. donc on oublie un moment qu'elle existe et on envoie une dossier à tout les email present ici.

maintenant je ne panse pas que nous devons abaisser la personne bien que nous nous sentons abaisser et nous sommes pas contant et nous avons raison, mais plus tot on doit la personne de encourager de corriger l'erreur
Revenir en haut Aller en bas
Van




Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

QUE FAUT-IL EN PENSER? Empty
MessageSujet: Re: QUE FAUT-IL EN PENSER?   QUE FAUT-IL EN PENSER? Icon_minitimeLun 26 Mai - 19:33

ils faut savoir que beaucoup de francais connaisse l'existence du genocides des arméniens et inclure dans leur projet les arméniens autochtone qui ont subit le genocide et qui subit toujours genocide culturel et linguistique ne peu que faire promouvoir leur projet et attirer au moin les arméniens qui sont en france. Et ils faut que on les pousse de rflechir sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
tagyhi

tagyhi


Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

QUE FAUT-IL EN PENSER? Empty
MessageSujet: Re: QUE FAUT-IL EN PENSER?   QUE FAUT-IL EN PENSER? Icon_minitimeMar 27 Mai - 12:29

Barev,

Je pense plutot que c'est "une mode" pour eux le sujet. Ils essayent de s'en servir à des fins personnels pour se donner un air de "JE sais tout, JE fais tout". Si reellement elle aurait voulu se pencher à fond sur le sujet, elle aurait pu aller voir sur le site de l'ONU. Tout y est. Ou alors elle est aveugle ? (rondelles de Soudjoukh devant les yeux ?)
Revenir en haut Aller en bas
Karin

Karin


Nombre de messages : 2663
Date d'inscription : 03/04/2007

QUE FAUT-IL EN PENSER? Empty
MessageSujet: Re: QUE FAUT-IL EN PENSER?   QUE FAUT-IL EN PENSER? Icon_minitimeJeu 12 Juin - 19:30

Citation :
Le Génocide arménien, qui engloutit également les Assyriens, les Grecs Pontiques et autres minorités de l'Empire Ottoman, a commencé il y a plus de neuf décennies en 1915, mais cette question est devenue de plus en plus urgente au fur et à mesure que la négation du crime continue. Le génocide, ou "extermination" comme il a été nommé par les médias internationales et les corps diplomatiques, a été un fait établi par la communauté mondiale. Pendant la brève période d'après guerre qui a suivi la défaite de la Turquie en 1918, jusque la montée du mouvement nationaliste turc conduit par Mustafa Kemal, l'élimination des Arméniens était discutée ouvertement. Les tribunaux de la cour martiale turque ont essayé d'impliquer des dirigeants politiques et militaires dans les "crimes de guerre" et les "crimes contre l'humanité". Plusieurs des accusés furent déclarés coupables et condamnés à mort ou à des peines de prison à perpétuité. La Turquie d'après guerre est passée par une phase similaire à celle de l'Allemagne après la Deuxième Guerre Mondiale. Au cours de ces poursuites judiciaires, la vérité sur la persécution des minorités de l'Empire Ottoman fut mise en lumière avec d'horrifiants détails.

http://www.yevrobatsi.org/st/item.php?r=3&id=4813


Je le savais, j'en étais sur, j'attendais ce moment, j'attendais le moment où une structure allait écrire ça, le Génocide arménien n'est pas le Génocide des Arméniens.

Et après tout ça, vous pensez peut être que la falsifaication de notre histoire c'est du fantasme, quelle irresponsabilité, on devrait crier notre refus, notre désapprobation, mais vous verrez, rien n'y fera!
Revenir en haut Aller en bas
Karin

Karin


Nombre de messages : 2663
Date d'inscription : 03/04/2007

QUE FAUT-IL EN PENSER? Empty
MessageSujet: Re: QUE FAUT-IL EN PENSER?   QUE FAUT-IL EN PENSER? Icon_minitimeVen 4 Juil - 12:30

Quelqu'un peut-il m'expliquer les propos de M. Jean Ekian ?

Pour le reste la réponse arménienne n'est pas un handicap pour le moment, bien au contraire, la commission d'historien ne suffit pas, il faut aussi une commission d'anthropologue, d'architecte, de psychologue etc...

OSCE PA ADOPTS TURKISH THESIS AGAINST ARMENIAN GENOCIDE

During its latest session in Astana, the Parliamentary Assembly of the Organization for Security and Cooperation in Europe (OSCE) adopted Turkey’s motion which says that past events like genocide should be recognized only after historians carried out a detailed research in all kinds of archives, independent French journalist Jean Eckian told PanARMENIAN.Net. “Adoption of the Turkish thesis by the OSCE is a significant achievement against the Armenian allegations. Also, the Turkish thesis regarding the events of 1915 was adopted for the first time on an international platform. Armenia was the only among 56 OSCE member states to vote against the motion," said Alaattin Buyukkaya, head of the Turkish delegation to the OSCE PA. "The motion says that the OSCE Parliamentary Assembly encourages formation of joint commission of historians and experts from the third countries in case of a research into political and military archives to scientifically and impartially enlighten a disputed period in history in an effort to serve transparency and common understanding among the member states," Buyukkaya added.
Revenir en haut Aller en bas
Van




Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

QUE FAUT-IL EN PENSER? Empty
MessageSujet: Re: QUE FAUT-IL EN PENSER?   QUE FAUT-IL EN PENSER? Icon_minitimeVen 4 Juil - 13:04

je comprend pas de quoi il s'agit, quel prpopos et c'st quoi les tesis à astana
Revenir en haut Aller en bas
Van




Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

QUE FAUT-IL EN PENSER? Empty
MessageSujet: Re: QUE FAUT-IL EN PENSER?   QUE FAUT-IL EN PENSER? Icon_minitimeVen 4 Juil - 13:13

A mon avis il y a un erreur par rapport Ekian, il a cité les propos de Buyukkaya
Revenir en haut Aller en bas
Karin

Karin


Nombre de messages : 2663
Date d'inscription : 03/04/2007

QUE FAUT-IL EN PENSER? Empty
MessageSujet: Re: QUE FAUT-IL EN PENSER?   QUE FAUT-IL EN PENSER? Icon_minitimeDim 17 Aoû - 11:17

Que se passe t'il sur le site Imprescriptible ?

http://www.western-armenia.eu/news/Dossiers/Negationnisme/Que-se-passe-t-il-sur-le-site-Imprescriptilble.htm
Revenir en haut Aller en bas
Karin

Karin


Nombre de messages : 2663
Date d'inscription : 03/04/2007

QUE FAUT-IL EN PENSER? Empty
MessageSujet: Re: QUE FAUT-IL EN PENSER?   QUE FAUT-IL EN PENSER? Icon_minitimeMar 2 Sep - 22:36

mémoire et politique
[modifier]

les différentes zones d'importance de la présence arménienne antécédente

(cliquer sur le tableau de classe)

la présence arménienne, en Asie Mineure (Arménie occidentale) juste avant la 1ère guerre mondiale amène à se poser des questions: - où et comment cette population est-elle partie? Pourquoi les Arméniens ne sont-ils pas des contemporains dans un pays où subsistent pourtant des traces de leur patrimoine (églises, écriture, etc...)




LES MONUMENTS sont dédiés à une commémoration.
En Arménie, un monument national a été créé. Un apport au témoignage d'un triste évènement directement lié à la 1ère guerre mondiale, a aussi été fait dans d'autres pays. Les différents monuments sont des ouvrages d'art issus de l'imagination et du travail des créateurs qui les ont tous dédiés au génocide arménien.


4 exemples de monuments: cliquer sur les représentations stylisées pour accéder aux explications


Je viens de lire ça sur le site wikihay, et pourtant c'est pas faute de donner des explications, je vraiment du mal à comprendre, si une personne peut me donner uine explication elle est la bienvenue.

http://www.wikihay.info/wikihay/index.php?title=Accueil
Revenir en haut Aller en bas
TIKO

TIKO


Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 02/04/2007

QUE FAUT-IL EN PENSER? Empty
MessageSujet: Re: QUE FAUT-IL EN PENSER?   QUE FAUT-IL EN PENSER? Icon_minitimeVen 21 Nov - 17:01

ՎԱՐԴԱՆԱՆՔ Ջ.ՌԱՍՍԵԼ