Western Armenia Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Western Armenia Forum

Forum de l'Arménie Occidentale
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-29%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur robot connecté iRobot Roomba 692
199 € 279 €
Voir le deal

 

 STRATEGIE ECONOMIQUE

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Karin

Karin


Nombre de messages : 2663
Date d'inscription : 03/04/2007

STRATEGIE ECONOMIQUE Empty
MessageSujet: STRATEGIE ECONOMIQUE   STRATEGIE ECONOMIQUE Icon_minitimeMer 16 Mai - 14:57

Avec ses sacs plastique biodégradables, Sphère anticipe la raréfaction des ressources pétrolières et la législation sur la protection de l'environnement.
Le roi de la pomme de terre, c'est Sphère
Le leader européen des emballages ménagers délaisse le pétrole au profit de la pomme de terre pour fabriquer des sacs plastique biodégradables. Un tournant stratégique, accompagné de multiples actions de lobbying et de communication.
Révolution chez SP Metal. Le leader européen des emballages ménagers, rebaptisé Sphère, opère un virage à 180° pour assurer son avenir. Ses produits - sacs-poubelles, sacs de caisse et autres films étirables - utiliseront dorénavant la fécule de pomme de terre, matière végétale renouvelable et 100 % biodégradable, et non plus le polyéthylène, dérivé du pétrole. Première application produit de cette nouvelle stratégie : le lancement, à la fin du mois, du premier sac-poubelle grand public 100 % biodégradable, sous la marque Alpha Pac, référence « premium » et historique du groupe, à l'origine notamment du sac-poubelle à lien coulissant.

Le groupe Sphère se met à la pomme de terre, explique sa directrice de la communication, Marielle Cayron, pour « anticiper la raréfaction des ressources pétrolières et faire face à l'augmentation constante du prix du pétrole ». Sans oublier les enjeux et problèmes environnementaux : la dégradation du sac plastique individuel prend, à l'heure actuelle, entre 100 et 400 ans.

Ce nouveau sac, 100 % biodégradable, est le résultat d'une intense politique de communication et de lobbying. « C'est la guerre du bioplastique », commente Florent Chapel, en charge de la communication du groupe chez Leo Corporate. Car les opposants sont nombreux, notamment du côté de l'industrie pétrolière. « Les critiques, comme les réticences au changement, sont multiples, ajoute Florent Chapel. Les pertes d'emploi dans le secteur de la plasturgie sont ­redoutées, la qualité du bioplastique, matériau perçu comme moins solide, est mise en doute. Même les écologistes craignent que cela incite à jeter les sacs dans la nature. »

Le groupe Sphère et l'agence Leo Corporate ont donc entrepris de prêcher la bonne parole. Notamment auprès des politiques, en pleine rédaction des décrets d'application de la loi d'octobre 2005 interdisant, en 2010, la distribution et la commercialisation de sacs plastique individuels non biodégradables. « Faire une loi sur un sac qui est voué à disparaître, c'est un coup d'épée dans l'eau, estime Florent Chapel. Nous souhaiterions que la loi concerne l'ensemble des emballages, pas seulement les sacs de caisse, mais aussi des produits biodégradables à 100 %. » Quoi qu'il en soit, pour Sphère, la législation va dans le bons sens. En octobre 2005, une annonce presse du groupe le rappelait : « Nous serons prêts en 2010, car nous sommes prêts en 2005. »

Les consommateurs sont eux aussi l'objet de toute son attention. Car les sacs biodégradables coûtent jusqu'à deux fois plus cher. Et même si 87 % des Français se disent prêts à payer plus pour ce type de produit, les bonnes intentions s'évanouissent bien souvent lors du passage en caisse. Pour toucher les consommateurs en faisant oeuvre de pédagogie, le groupe compte sur les relations presse, mais aussi sur Internet. Il lancera, fin avril, le site ­bioplastiques.­com. Sont également prévues des actions ciblées de RP pour installer le nouveau nom, le logo verdoyant et la signature de Sphère, « Le plastique change d'ère ». Difficile en effet de traduire le tournant environnemental du groupe avec un nom comme SP Metal.

Delphine Masson

Un géant aux mains vertes
Leader européen des emballages ménagers, Sphère détient en France 60 % du marché. L'aluminium (papier, barquettes, etc.) occupe 10 % de son activité, le reste étant consacré aux sacs plastique, vendus aux entreprises, aux collectivités locales, au grand public (sous la marque Alpha Pac) et aux distributeurs pour leur marque propre. Au total, Sphère revendique 292 millions d'euros de chiffre d'affaires, 1 300salariés et 13 sites de production. Pour s'orienter vers les bioplastiques, le groupe a acquis, en septembre 2005, 50 % de la société Biotec, spécialisée dans les matières premières végétales renouvelables. Ces dernières devraient concerner l'ensemble de sa production d'ici cinq à dix ans.
Revenir en haut Aller en bas
Dzovinar

Dzovinar


Nombre de messages : 243
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 03/04/2007

STRATEGIE ECONOMIQUE Empty
MessageSujet: Re: STRATEGIE ECONOMIQUE   STRATEGIE ECONOMIQUE Icon_minitimeJeu 17 Mai - 11:22

Il n'était pas question que les Hays se penchent sur la culture de la pomme de terre dans cette perspective ?
Revenir en haut Aller en bas
Karin

Karin


Nombre de messages : 2663
Date d'inscription : 03/04/2007

STRATEGIE ECONOMIQUE Empty
MessageSujet: Re: STRATEGIE ECONOMIQUE   STRATEGIE ECONOMIQUE Icon_minitimeMer 3 Sep - 22:40

Une mesure qui aura des conséquences sur la population active du Djavakhk

Moscou suspend l'octroi de visas aux citoyens géorgiens
MOSCOU - La Russie a suspendu mercredi l'octroi de visas aux citoyens de Géorgie suite au conflit qui oppose les deux pays, a déclaré mercredi le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Andreï Nesterenko, lors d'un point de presse à Moscou.

"Nous avons jusqu'à aujourd'hui exécuté dignement nos fonctions de consulat à Tbilissi et avons octroyé des visas aux citoyens de Géorgie. Mais maintenant ce processus est suspendu", a dit le responsable russe.

"Nous réfléchissons aux mesures à prendre pour minimiser l'atteinte aux intérêts des citoyens des deux pays qui prévoient de voyager aussi bien en Russie, qu'en Géorgie", a-t-il ajouté.

Vendredi, la Géorgie avait annoncé la rupture de ses relations diplomatiques avec la Russie et informé les diplomates russes qu'ils devaient quitter le pays aux termes de la Convention de Vienne qui régit les relations diplomatiques.

Le lendemain, Tbilissi a annoncé son intention de durcir drastiquement le régime de visas pour les ressortissants russes souhaitant se rendre en Géorgie, qui pourront obtenir leur visa "uniquement auprès des missions diplomatiques et consulaires" géorgiennes, mais plus dans les aéroports comme c'était le cas jusqu'ici.

Ces mesures entrent en vigueur à partir du 8 septembre.

Par ailleurs, les visas géorgiens ne seront délivrés qu'à des citoyens russes rendant visite "à des membres de leurs famille", pour "des raisons humanitaires ou pour des voyages d'affaires". Les visas de tourisme ne seront plus délivrés, a-t-il dit.

Un conflit militaire a opposé la Géorgie à la Russie début août, et les troupes russes sont entrées sur le territoire géorgien à la suite de l'intervention de l'armée géorgienne contre la région d'Ossétie du Sud.

La Russie a reconnu le 26 août l'indépendance des territoires de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





STRATEGIE ECONOMIQUE Empty
MessageSujet: Re: STRATEGIE ECONOMIQUE   STRATEGIE ECONOMIQUE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
STRATEGIE ECONOMIQUE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Armenia Forum :: ACTUALITES :: Djavakhk-
Sauter vers: