Western Armenia Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Western Armenia Forum

Forum de l'Arménie Occidentale
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Réfrigérateur combiné HISENSE 292 L, No Frost (L59,5 cm x H178,5 ...
369.99 €
Voir le deal

 

 le 14 FEVRIER 1674

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
tagyhi

tagyhi


Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

le 14 FEVRIER 1674 Empty
MessageSujet: le 14 FEVRIER 1674   le 14 FEVRIER 1674 Icon_minitimeSam 14 Fév - 12:04

L'IMPRIMERIE ARMENIENNE DE MARSEILLE
ET LE VARTABED OSCAN


le 14 FEVRIER 1674 Marseilleen1575

Le Concile national de l'Eglise Armenienne et le patriarche d'Echmiadzine, Jacques IV, son chef suprême, avaient décidé d'envoyer en Europe un de ses ecclésiastique les plus eminents, le Vartabed Oscan de Léon (Voscan Erivantsi) , origianire d'Erivan, prélat qui portait aussi le titre d'Archevêque de Yushuavan. La mission d'Oscan consistait à créer une imprimerie qui permit de tirer au net tout le contenu des nombreux manuscrits de l'Eglise autocéphale arménienne et de diffuser ensuite ces ouvrages imprimés, en Orient et dans toutes les colonies Arméniennes d'Europe et d'Asie.

Le Vartabed Oscan se rendit d'abord à Rome et après y avoir sejourné quinze mois, il installa son imprimerie en 1664 à Amsterdam sous le nom de "Imprimerie de Saint Etchmiadzine et de Saint Serge le guerrier". En 1668, il avait déjà édité en cette ville une Bible et un Nouveau Testament.

C'est en 1669, que le Vartabed Oscan vint pour la premiere fois en France, attiré expressement par la politique arménophile de Colbert. Grâce à l'intervention du célèbre orientaliste marseillais, le chevalier d'Arvieux, ami intime et conseiller du grand ministre, il obtint facilement une audience de Louis XIV. Il offrit en présent une de ses Bibles imprimées, au monarque et une autre à Colbert. Sa Majesté reçut le Vartabed Oscan avec une grande bienveillance, lui remit une gratification et lui fit proposer par Colbert de s'établir sur Marseille. Oscan acquiesça et par privilège royal daté de Saint-Germain-en-Laye, reçut quelques temps apres, le 11 août 1669, l'autorisation "d'ouvrir une imprimerie à
Marseille ou à Lyon ou telle autre ville du royaume pour y faire imprimer toutes sortes de livres en langue arménienne, estant d'une grande utilité au public et qui pouvaient apporter beaucoup de facilités à la connaissance des langues orientales".

le 14 FEVRIER 1674 Colbert

Ce privilège lui fut remis de la part du chancelier Serguier par Richard Simon, un savant docteur, qui devait par la suite devenir un des protecteurs les plus fidèles de l'Imprimerie arménienne. Le Vartabed retourna à Amsterdam pour chercher son matériel d'imprimerie et le transporter à Marseille. Colbert apprenant sa décision, écrivit alors le
18 octobre 1669 à l'intendant Arnoult, de chercher une maison pour l'archevêque.
Melchion de Nazard, le chef de la communauté arménienne de Marseille, fut invité à remettre quinze cents livres au prélat pour son établissement personnel et pour celui de son imprimerie.

Ce n'est cependant que trois ans après le privilège reçu et dans les derniers mois de l'année 1672 que le Vartabed Oscan installa définitivement à Marseille cette imprimerie et qu'il put commencer à la faire fonctionner. Il avait amené avec lui le prêtre Thadée, également originaire d'Erévan, son neveu le diacre Salomon de Léon et un compositeur typographe Mathieu de Joannis. Son établissement portait le même titre qu'à Amsterdam.

L'installlation de l'Imprimerie Arménienne était un évènememt non seulement pour les Arméniens mais aussi pour le royaume et pour Marseille, où l'archevêque Oscan est considéré avec Garcin et Brébioncomme un des précurseur de l'imprimerie. C'était là une
innovation d'ordre politique également, car Colbert avait pensé qu'elle créerait à Marseille un puissant attrait pour les négociants arméniens. Ceux-ci, très pieux et traditionnalistes, abandonneraient ainsi la Hollande et les ports d'Italie pour venir s'installer dans le grand port de la
Provence et y jouir de la protection royale. Quant à la Cour de Rome, elle s'émut quelque peu de cette installation et écrivit à l'Evêque de Marseille, Mgr de Forbin Janson, de surveiller l'orthodoxie catholique des ouvrages édités. L'archevêque Oscan dut rédiger une profession de foi en arménien et en latin par laquelle il s'engageait à ne rien imprimer qui fut contraire
aux dogmes de l'Eglise romaine. L'evêque de Marseille se reservait le droit de faire contrôler les productions de l'imprimerie par un prêtre catholique, connaissant la langue arménienne et mandé de Rome.

Soutenu principalement par les Arméniens de Smyrne et par ceux qui venaient de s'établir à Marseille en relations suivies avec les premiers (surtout les arméniens de Djulfa), l'archevêque Oscan se mit à imprimer comme premier ouvrage, un bréviaire ecclésiastique in-quarto
qui devait être tiré à trois mille exemplaires. Mais à peine les premières feuilles de cet ouvrage étaient elles sous presse, que le prêtre Thadée, que l'archevêque avait eu le tort de s'adjoindre comme collaborateur, soulevait toutes sortes de difficultés et menaçait d'empêcher
le tirage et de ruiner l'entreprise pour laquelle le malheureux prélat avait déjà dépensé tant d'efforts et surmonté tant d'obstacles. Ce prêtre Thadée, au sujet duquel les Arméniens de Smyrne écrivaient qu'il était indigne non seulement du nom de prêtre mais même de celui
de chrétien (source "recueil du Clergé de France" de Boniface, page 412), fut la cause que le vénérable archevêque tomba malade et mourut avant d'avoir pu même sortir des presses ce premier ouvrage. Il s'éteignit le 14 FEVRIER 1674 avec la satisfaction d'avoir accompli déjà une
partie de la mission que lui avait confiée douze ans auparavant le chef de l'Eglise Arménienne.

Son acte de décès fut concervé dans les registres de l'Etat Civil de la paroisse de la Major et fut rédigé en ces termes :

"Le 14 du mois de Fevrier de la présente année (1674) est décédé Reventissime Oscan de Léon archevêque de Saint-Serge, en Ararat, du Royaume de Perse, arménien, habitant en cette ville depuis deux ans où il faisait imprimer divers ouvrages pieux en arménien pour envoyer dans les
pays de Perse et d'Arménie, s'étant toujours comporté en véritable et bon serviteur de Dieu, étant bien pieux et dévôt, a été enterré le quinzième du dit mois très solennellement, avec pompe et tout l'honneur possible Monseigneur de Marseille ayant assisté à ses funérailles
avec les paroisses".
La mention suivante a été ajoutée après "a été enterré le 16 fevrier", ce qui laisserait entendre que ce n'est que le lendeain que son corps a été mis en terre. Aux signatures traduites de l'Arménien apparait celle de Salomon, en français celles de Melchion
de Nazard, chef de la colonie arménienne, d'Etienne Touche et une autre qui n'a pas pu être traduite.


le 14 FEVRIER 1674 Major
Revenir en haut Aller en bas
Van




Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

le 14 FEVRIER 1674 Empty
MessageSujet: Re: le 14 FEVRIER 1674   le 14 FEVRIER 1674 Icon_minitimeDim 15 Fév - 1:48

Geghetsik nkarner en
Revenir en haut Aller en bas
tagyhi

tagyhi


Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

le 14 FEVRIER 1674 Empty
MessageSujet: Re: le 14 FEVRIER 1674   le 14 FEVRIER 1674 Icon_minitimeDim 15 Fév - 10:21

Shnorhagalem. J'ai dans l'intention de rechercher l'endroit où il a été mis en terre pour pouvoir vous transmettre des photos.

La cathedrale de la Major actuellement :

le 14 FEVRIER 1674 Cathedral

le 14 FEVRIER 1674 Cathédrale_de_la_Major_(Marseille)_frontal


Elle est magnifique, et pour memoire les exilés arméniens sont arrivés ici à Marseille...le 14 FEVRIER 1674 45085973.2003_13120002
Revenir en haut Aller en bas
Azat




Nombre de messages : 251
Date d'inscription : 17/03/2008

le 14 FEVRIER 1674 Empty
MessageSujet: Re: le 14 FEVRIER 1674   le 14 FEVRIER 1674 Icon_minitimeMar 17 Fév - 11:39

...


Dernière édition par Azat le Mar 25 Juin - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tagyhi

tagyhi


Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

le 14 FEVRIER 1674 Empty
MessageSujet: Re: le 14 FEVRIER 1674   le 14 FEVRIER 1674 Icon_minitimeMar 17 Fév - 21:37

Non, Marseille c'est à part, je l'avoue ! tiens, je vais t'ouvrir un post que pour toi sur Marseille avec des photos tu pourras les montrer à tes amis !
Revenir en haut Aller en bas
Dzovinar

Dzovinar


Nombre de messages : 243
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 03/04/2007

le 14 FEVRIER 1674 Empty
MessageSujet: Re: le 14 FEVRIER 1674   le 14 FEVRIER 1674 Icon_minitimeMer 18 Fév - 10:09

[img]le 14 FEVRIER 1674 P2180791wm5
le 14 FEVRIER 1674 W640[/img]

Photo des trois tranches de la bible en question :

Sur les tranches dorées à l'or fin, des sujets religieux (évidemment) peints. Une merveille !

La bible est dans la collection de la Bibliothèque Nationale de France. ( Exposition dans le cadre de l'Année de l'Arménie)
Revenir en haut Aller en bas
tagyhi

tagyhi


Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

le 14 FEVRIER 1674 Empty
MessageSujet: Re: le 14 FEVRIER 1674   le 14 FEVRIER 1674 Icon_minitimeMer 18 Fév - 11:08

C'est magnifique comme travail ! si j'avais le temps je passerai mes journées dans les musés et les bibliotheques mdr !

Ce que j'ai voulu mettre en avant en fait en postant ce message, c'est la mémoire de l'homme et non pas son travail.

Je pense que l'immortalité est la : si on se rappelle, même une fois par an, d'une personne, elle est immortelle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





le 14 FEVRIER 1674 Empty
MessageSujet: Re: le 14 FEVRIER 1674   le 14 FEVRIER 1674 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
le 14 FEVRIER 1674
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» conférence à marseille le 13 Février 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Armenia Forum :: ART ET CULTURE :: Histoire-
Sauter vers: