Western Armenia Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Western Armenia Forum

Forum de l'Arménie Occidentale
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Bundle 6 Boosters EV05 Forces ...
Voir le deal

 

 La formation des Hamidié

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
astrig




Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

La formation des Hamidié Empty
MessageSujet: La formation des Hamidié   La formation des Hamidié Icon_minitimeDim 9 Nov - 6:46

09 avril 2005
16 - La formation des Hamidié.

La formation des Hamidié Numriser

1 – L’article de Maurizio Russo, paru dans la Revue d’histoire arménienne contemporaine (tome I, 1995), porte en titre La formation des régiments de cavalerie kurde hamidié, d’après les documents diplomatiques italiens. Les diplomates italiens notent que c’est à partir des émeutes d’Erzeroum du 20 juin 1890 que le gouvernement ottoman prend la décision de la répression, principalement par la mise en place des régiments hamidié entre 1891 et 1893. Il s’agissait pour Abdul-Hamid II d’embrigader des tribus guerrières kurdes pour en faire un instrument au service de sa politique répressive.

2 – La première phase consista pour le sultan à s’attacher les chefs locaux kurdes ou bey, et, à les faire venir à Constantinople pour qu’ils lui marquent leur soumission. Après s’être fait confectionner des habits brodés par les tailleurs arméniens, être passés à Erzeroum et Erzindjan, accueillis en grande pompe par les autorités locales et logés chez les notables de Trébizonde, les bey embarquent avec leur suite sur un bateau affrété par le gouvernement pour Constantinople. Logés durant deux mois dans la capitale et invités en audience officielle, ils reçoivent les plus hautes distinctions de l’empire et de grandes tenues militaires. Le consul italien note l’allégeance de 54 bey à Constantinople, sans trop connaître l’objectif du sultan.

3 – Le 3 juillet 1891, le consul Francisci indique que les derniers bey sont raccompagnés par le IVe corps d’armée du Colonel Zekeriya effendi et que 7000 caisses sont arrivées contenant uniformes et munitions destinés aux nouveaux régiments. Les diplomates italiens restent toutefois sceptiques sur le recrutement et la constitution des sept régiments envisagés. Le 27 juin, ils rapporteront que le général Ibrahim pacha, chargé de superviser les opérations, constatera que les bey n’ont réuni que le cinquième des contingents promis. Usant de la manière forte, les autorités turques durent tenir en otage quelques bey kurdes pour les contraindre à recruter le nombre de soldats requis.

4 – Aux premiers mois de 1892, les autorités ottomanes ont réussi à mettre sur pied quarante bataillons hamidié de six cents hommes chacun. Une remise solennelle des drapeaux concrétise et officialise le travail accompli, non sans une volonté de propagande vis-à-vis des populations. Vehbi Bey honorera d’une décoration Zeki Pacha, organisateur de la cavalerie kurde, pour marquer la satisfaction du sultan. En juillet 1893, la cavalerie kurde compte vraisemblablement 23 500 hommes.

5 – Le 17 juin 1893, le gérant provisoire du consulat italien de Trébizonde, E. Guglielmi, note que des officiers de la cavalerie de l’armée ottomane sont incorporés dans l’encadrement des Hamidié. Ils rejoignent le IVe corps d’armée établi à Erzindjan, où se trouve Ferik Ibrahim Pacha, le futur commandant en chef des trente-trois Hamidié.Au-dessous de lui, est prévu un général de brigade kurde pour quatre régiments, quatre colonels par régiment dont deux Kurdes, quatre lieutenants et ainsi de suite, les officiers ottomans étant destinés à surveiller les Kurdes. Guglielmi note aussi la présence de deux officiers allemands, probablement pour organiser et équiper les Hamidié. Les diplomates italiens évoqueront le danger potentiel de ces Hamidié pour la population arménienne.

© Denis Donikian

Photo : Kurdes hamidié, extrait du livre de Raymond H. Kévorkian et Paul B. Paboudjian : Les Arméniens dans l’empire ottoman à la veille du génocide, édition ARHIS, Paris, 1992 p. 49.

09 avril 2005 Publié 2 - PERIODE HAMIDIENNE, 2A - Faits et massacres |
Revenir en haut Aller en bas
Kars

Kars


Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 16/01/2008

La formation des Hamidié Empty
MessageSujet: Re: La formation des Hamidié   La formation des Hamidié Icon_minitimeDim 18 Jan - 4:17

Structure Hamidie, chifres , etc

N°_achiret_lieu_ cavaliers_pietons_ TOTAL

1 _Sipkan_ Dutak_ 400_ 250_ 650
2 Sipkan Hosuna 400 175 575
3 Sipkan Cemal Verdi 400 225 625
4 Zilan Toprakkale 250 360 610
5 Zilan Karakilise 450 250 700
6 Kürtler Eleşkirt et Karakilise(pas confondre avec Vanadzor) 400 150 650
7 Terekemeler et Kürtler Tulak - Kalakilise 300 200 500
8 Keşvan Hasankale 200 175 475
9 Şapikan ve Badayan Kızıldiz 250 325 575
10 Taşkesen, Diyadin Kasatkanlı 198 350 548
11 Mikaili Karakilise, Diyadin 175 325 500
12 Hamdiki, Başımi, Hal Hesini Karakilise, Diyadin 225 350 525
13 Haydaran Bergiri Muradiye 200 318 518
14 Haydaran Bergiri Muradiye 175 350 525
15 Şevli Van, Timar 200 350 550
16 Kalıkan, Livi Erciş 255 270 525
17 Mukuri Saray 215 315 530
18 Takarı Zermaniz, Saray 300 380 680
19 Milli, Şemsiki Saray 225 425 650
20 Şkeftka Eblak 327 213 540
21 Adaman, Zilan, Hecidıran Erciş 250 275 525
22 Haydaran Erciş 175 350 525
23 Haydaran Adilcevaz 200 350 550
24 Heydaran Erciş 175 350 525
25 Marhoran Adilcevaz 250 300 550
26 Hasenan Hınıs (Kumdeban) 335 205 540
27 Hasenan Malazgirt 340 200 540
28 Hasenan Malazgirt (Diknuk, Dinbut) 304 230 534
29 Hasenan Moranköyü 310 230 540
30 Hasenan Bullanık 308 232 540
31 Cibran Gümgüm 308 232 540
32 Cibran Hınıs 310 235 545
33 Cibran Varto 315 330 545
34 Zirkan Tekman 300 250 550
35 Zirkan Söylemez 375 500 875
36 Cibran Kiği 285 265 550
37 Celali Bayezit (Örtülü kışlağı) 305 370 540
38 Celali Bayezit (Şeyhlu kışlağı) 300 240 540
39 Takori Mahmudiye (Saray) 305 301 606
40 Kafkasya muhacirleri Sivas 275 500 775
41 Milli Mardin 275 265 540
42 Milli Siverek 255 375 630
43 Milli Siverek 303 247 550
44 Karakeçi Siverek 305 225 530
45 Kikan Res ül Eyn, Mardin 350 270 620
46 Tay (Arap) Nusaybin 445 185 630
47 Karakeçi Siverek 310 230 540
48 Miran Cezire 335 205 540
49 Miran Cezire 308 232 540
50 Ertoşi Elbak 375 300 625
51 Kays Urfa 450 200 650
52 Kays Harran 400 150 550
53 Berazı Urfa 250 300 550
54 Berazı Urfa 300 300 600
55 Berazı Urfa 275 300 575
56 Gevdan Hakkâri 200 300 500
57 Şadili Hasankale 300 250 550
58 Adaman Erciş 200 350 550
59 Pinyan Hakkâri 150 400 550
60 Şidan Hakkâri 350 300 650
61 Kasıkan Söylemez 250 300 550
62 Kiki Harran 250 350 600
63 Milli Viranşehir 550 250 800
64 Milli Viranşehir 600 225 825
65 Belideyi Erciş, Patnos, Malazgirt 250 200 450

les donne sont pas complet, nommes de villes en version turk
Revenir en haut Aller en bas
 
La formation des Hamidié
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formation Gestion Comptable et Financière
» HISTOIRE: Les origines et la formation du peuple arménien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Armenia Forum :: GENOCIDE & CONSEQUENCES :: Actions-
Sauter vers: