Western Armenia Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Western Armenia Forum

Forum de l'Arménie Occidentale
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
PC portable MEDION AKOYA E15423 15,6″ FHD ( i3-1115G4 – RAM 8 Go ...
249.99 €
Voir le deal

 

 CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
astrig




Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN Empty
MessageSujet: CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN   CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN Icon_minitimeDim 20 Avr - 19:19

CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN

Brève histoire de sa vie et de son œuvre

Le Pionnier

Calouste Sarkis Gulbenkian naquit à Scutari (Istanbul) en 1869 dans une famille de négociants arméniens aisés. II fit des études d'ingénieur au "King's College" de Londres, où il obtint en 1887, avec mention, son diplôme au "Department of Engineering and Applied Sciences".
A 22 ans, en 1891, il eut l’occasion de visiter la Transcaucasie et les champs pétrolifères de Bakou. Ce voyage lui inspira un livre - "La Transcaucasie et la Péninsule d'Apchéron - Souvenirs de Voyage" - dont plusieurs chapitres furent publiés dans la "Revue des Deux Mondes" sous le titre "Le pétrole, source d'énergie".

Ces articles attirèrent l’attention du Ministre des Mines du Gouvernement Ottoman, qui demanda à Calouste Gulbenkian d'élaborer un rapport sur les champs pétrolifères de l’Empire, notamment ceux de Mésopotamie.

Nul n'ignore aujourd'hui que les plus grandes réserves de pétrole (en dehors des Etats-Unis) sont concentrées au Moyen-Orient, mais on s'y intéressait moins à la fin du siècle dernier, et il fallut alors beaucoup de clairvoyance et de persévérance à ceux qui avaient compris que commençait l’ère du pétrole, pour convaincre les grands financiers internationaux et les autorités ottomanes de la nécessité d'organiser l’exploitation rationnelle de cette prodigieuse source d'énergie.

Calouste Gulbenkian fut à la fois un pionnier du développement pétrolier au Moyen-Orient, un négociateur avisé et un expert financier d’une qualité exceptionnelle.

Lorsqu'à la fin du XIXème siècle, l’industrie internationale du pétrole commença à prendre forme, Calouste Gulbenkian joua un rôle très important dans la création du Groupe "Royal Dutch-Shell"; il servit d'agent de liaison entre les industries pétrolières américaines et russes; ce fut lui qui mit en branle cette industrie dans le Golf Persique.

Ce fut lui également qui, pendant la Guerre de 1914-1918, donna l'idée de créer en France un "Comité Général du Pétrole" et qui mit toute son expérience en la matière à la disposition de son premier Président, Henri Bérenger. A cette époque, Calouste Gulbenkian présenta au Gouvernement Français un plan prévoyant que les intérêts de la "Deutsche Bank" dans la "Turkish Petroleurn Company", confiés aux Anglais depuis 1915, reviendraient de droit à la France en raison de la grande part de ce pays dans l'effort de guerre. Ce plan devait être mis en œuvre par le Traité de San Remo, en 1920.

C'est ainsi que la " Compagnie Française des Pétroles", constituée en 1924, participa au capital de la "Turkish Petroleum Co." et que la France eut accès, pour la première fois, aux réserves de pétrole du Moyen-Orient.

En 1928, après de laborieuses négociations où Calouste Gulbenkian joua un rôle primordial, les actions de l'ancienne "Turkish Petroleum Co. Ltd." -devenue "Iraq Petroleurn Co. Ltd." - furent partagées entre quatre compagnies pétrolières: l'"Anglo-Persian Oil Co." (aujourd'hui BP), le "Royal Dutch-Shell Group", la "Compagnie Française des Pétroles", et la "Near East Development Corporation" (moitié Standard Oil/New Jersey, moitié Socony Mobil Oil). La part de chacune des compagnies correspondait à 23,7% du capital, et Calouste Gulbenkian a conservé les 5% qui restaient.

D'où le surnom de "Monsieur Cinq pour cent" avec lequel Calouste Gulbenkian fut désormais connu dans le monde du pétrole.

L’Amateur d'Art

Calouste Sarkis Gulbenkian fut un extraordinaire amateur d'art au plein sens du terme: son goût était raffiné, il aimait les objets davantage pour leur beauté et leur qualité que pour leur valeur marchande.

Sa très belle collection de peintures européennes, allant des primitifs jusqu'aux impressionnistes, s'est fait connaître du public depuis qu'elle a été prêtée à des musées - la "National Gallery" de Londres et la "National Gallery of Art " de Washington - pour des expositions, entre 1930 et 1950.

Mais Calouste ne s'intéressait pas qu'à la peinture: il a réuni des collections très éclectiques - sculpture égyptienne, céramiques orientales, manuscrits, reliures et livres anciens, objets de verre syriens, mobilier français, tapisseries et étoffes, bijoux de Lalique, monnaies et médailles grecques, etc.

Des tableaux de Bouts, Van der Weiden, Lochner, Cima da Conegliano, Carpaccio, Rubens, Van Dyck, Frans Hals, Rembrandt, Guardi, Gainsborough, Turner, Romney, Lawrence, Fragonard, Corot, Renoir, Nattier, Boucher, Manet, Degas et Monet figurent dans la collection de peintures. Parmi les sculptures, on peut voir l'original en marbre de 1 célèbre Diane de Houdon, qui appartint à Catherine II la Grande et qu'il acheta au Musée de l'Hermitage en 1930.

Calouste Gulbenkian avait exprimé le désir que ses œuvres d'art - plus de 6000 -fussent réunies sous un même toit.
Grâce aux facilités accordées par le Gouvernement Français et aux conditions dans lesquelles s'effectua le prêt à la "National Gallery of Art" de Washington, ce souhait put être exaucé: la collection toute entière se trouve au Portugal depuis Juin 1960. De 1965 à 1969, elle fut en partie exposée au Palais Pombal, à Oeiras.

Elle est actuellement conservée à Lisbonne, dans un édifice spécialement construit pour elle, le Musée Calouste Gulbenkian, inauguré en 1969. C'est certainement, entre tous les musées d'arts décoratifs, l'un des mieux organisés.

Le Philanthrope

Calouste Gulbenkian ne sut pas seulement édifier une grande fortune, il sut aussi en user avec générosité tant durant sa vie qu'en prévoyant ce qu'il en serait après sa mort.

Dans le domaine de la bienfaisance, il eut le souci constant de venir en aide à ceux dont aucun organisme ne pouvait ni ne voulait résoudre les problèmes.

Il s'intéressait tout particulièrement aux communautés arméniennes, et fut un bienfaiteur du Patriarcat Arménien de Jérusalem, qu'il dota d'une MUM. Arménien pratiquant fidèlement sa religion, il fit construire à Londres, l'Eglise Saint Sarkis, dédiée à la mémoire de ses parents.

En avril 1942, en pleine guerre, Calouste Gulbenkian se rendit pour la première fois au Portugal, en quête de paix - d'une paix qu'on ne trouvait alors presque nulle part en Europe. Treize ans plus tard, le 20 juillet 1955, il mourut à l'Hôtel Aviz, à Lisbonne, où il s'était installé avec l'intention d'y rester.

Par testament en date du 18 juin 1953, Calouste Gulbenkian, citoyen anglais depuis 1902 et pouvant à ce titre disposer librement de ses biens, créa, après avoir institué des legs importants à ses enfants et des pensions viagères à d'autres membres de sa famille et de ses plus anciens collaborateurs, une Fondation qui devait porter son nom et hériter du reste de sa fortune.

Aux termes du testament, il s'agit d'une Institution dont les buts sont charitables, artistiques, éducatifs et scientifiques.

Par la façon dont il a usé de sa fortune durant sa vie et dont il en a disposé pour après sa mort, Calouste Gulbenkian a prouvé qu'il avait parfaitement conscience de la fonction sociale de la richesse et des devoirs moraux qu'elle impose à ceux qui la détiennent.

La fortune qu'il avait amassée grâce à son génie et à un travail bien souvent épuisant, fut finalement mise au service de l'humanité, sous forme de bienfaits matériels et spirituels.

En plaçant sa Fondation sous l'égide des lois portugaises et en lui donnant pour siège Lisbonne, Calouste Gulbenkian ne prouvait pas seulement son estime et sa prédilection pour le pays qui l'avait accueilli à un moment critique de l'histoire du monde et plus particulièrement de l'Europe. Il a voulu montrer - ainsi qu'il est expressément stipulé dans le préambule du décret-loi n2 40 690, du 18 juillet 1956, qui sanctionna les statuts - qu'il savait quel "respect l'on professe au Portugal, dans les cas de ce genre, pour la volonté des Fondateurs", aussi sa "décision fut-elle également un acte de foi et une preuve de confiance". Et le texte ajoute:"Le légitime espoir de celui qui a remis à notre pays la garde de ce magnifique héritage ne sera pas déçu, et l’administration de la Fondation, en majorité portugaise, ne manquera pas de répondre pleinement à cette confiance, en agissant avec discernement et en exécutant scrupuleusement la volonté du testateur."
Revenir en haut Aller en bas
Melitene




Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 14/04/2008

CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN Empty
MessageSujet: Re: CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN   CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN Icon_minitimeDim 20 Avr - 21:09

C'est très intéressant. Il y a de nombreux apports de Calouste Gulbenkian que j'ignorais totalement, tant il est présenté par les non arméniens exclusivement comme un M. 5% amateur d'art., sans que l'on précise jamais les avancées qu'il a permises.

cyclops
Revenir en haut Aller en bas
astrig




Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN Empty
MessageSujet: Re: CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN   CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN Icon_minitimeDim 20 Avr - 21:26

Tu a raison cher Mélitene, il y a encore beaucoup de choses très intéressantes au sujet de M. Gulbenkian que nous ne savons pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Dzovinar

Dzovinar


Nombre de messages : 243
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 03/04/2007

CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN Empty
MessageSujet: Re: CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN   CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN Icon_minitimeDim 20 Avr - 21:52

Merci beaucoup pour cette très intéressante information.
Revenir en haut Aller en bas
astrig




Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN Empty
MessageSujet: Re: CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN   CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN Icon_minitimeDim 20 Avr - 22:04

De rien sireli Dzovinar. Il est né dans les quartier où habitent mes deux adorables tantes chez lesquelles j'ai passé des jours delicieux lorsque j'étais enfant en présence de ma maman et de mes nombreux cousins. Je suis devenue un peu nostalgique là. Sad

Je pense qu'il y a encore beaucoup des personnages très intéressant arméniens qui nous ignorons beaucoup de chose sur leurs vie.
Revenir en haut Aller en bas
Dzovinar

Dzovinar


Nombre de messages : 243
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 03/04/2007

CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN Empty
MessageSujet: Re: CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN   CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN Icon_minitimeLun 21 Avr - 10:37

C'est vrai et c'est dommage. Autrefois, ceux qui agissaient pour les autres, ne tenaient pas forcément leur journal, ni ne pensaient à écrire leurs actions pour en laisser la trace. Le contexte était différent aussi.

Ce ne sera pas le cas de nos jours, car, fort heureusement, on s'emploie beaucoup plus facilement à écrire sur sa vie, sur son parcours, tant il est vrai que les expériences vécues seront toujours utiles pour ceux du futur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN Empty
MessageSujet: Re: CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN   CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
CALOUSTE SARKIS GULBENKIAN
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Armenia Forum :: ACTUALITES :: Arménie Occidentale-
Sauter vers: