Western Armenia Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Western Armenia Forum

Forum de l'Arménie Occidentale
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
My Hero Academia : où acheter le Tome 39 édition Collector du manga ...
Voir le deal

 

 VICTOIRE !!!

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
tagyhi

tagyhi


Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

VICTOIRE !!! Empty
MessageSujet: VICTOIRE !!!   VICTOIRE !!! Icon_minitimeSam 15 Sep - 20:10

Mes cher Compatriotes,

Ce 13 Septembre 2007 est un jour de Victoire que j'estime devoir fêter et partager avec vous tous.

Les difficultées ont été présentes, mais notre combat et notre investissement n'auront pas ete vains.

Aujourd'hui, une première marche à été gravie, mais quelle marche !

Je pense à vous tous, à vos anciens, aux miens, morts déportés, spoliés, massacrés... Je pense à nos combattants, dignes Heros, qui ont donné leur vie pour leur patrie... Je pense surtout aujourd'hui à l'avenir de nos enfants et à leur droit d'exister non pas comme une "minorité" mais comme PEUPLE à part entière sur le sol de leurs ancêtres.

Je pense aussi à notre belle église d'Aghtamar, pour elle il faudra encore se battre pour lui redonner son âme par le biais de notre symbole : une CROIX, c'est NOTRE DROIT !

Je pense au Peuple d'Akhtsar, à mes frères et soeurs de sang, pour qui plus rien ne sera comme avant INTERNATIONNALEMENT.

Je suis tres fière de vous TOUS, sans exceptions. Les idées et les projets se bousculent dans ma tête, mon coeur est envahi par un doux melange de de bohneur et de crainte pourtant : allons nous ENFIN réussir l'UNION ?

Ashot Papik, le 13 Septembre tu aurais eu 104 ans... Sois fièrt Ashot Papik, car nous n'avons pas oublié notre Patrie, l'Armenie OCCIDENTALE.

Nous comptons sur vous tous.

Caro


http://www.haybachdban.org/Western-Armenia-News/International/Midchazgayin.htm

"L'ONU adopte une déclaration protégeant les droits des peuples autochtones

NEW YORK (AFP) — L'Assemblée générale de l'ONU a adopté jeudi une déclaration non contraignante visant à protéger les droits des quelque 370 millions d'autochtones dans le monde, malgré l'opposition de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande, du Canada et des Etats-Unis.

La déclaration de l'ONU sur les droits des peuples autochtones concerne la protection des personnes, des terres et des ressources.

Au sein de l'Assemblée qui compte 192 membres, 158 ont participé au vote: 143 ont voté pour, quatre contre et 11 - dont la Russie et la Colombie - se sont abstenus.(Colombie, Azerbaïdjan, Bangladesh, Géorgie, Burundi, Fédération de Russie, Samoa, Nigeria, Ukraine, Bhoutan et Kenya).

Cette déclaration, adoptée après 20 ans de débats au sein des Nations unies, affirme notamment que "les peuples autochtones ont le droit à l'autodétermination et qu'en vertu de ce droit ils déterminent librement leur statut politique et recherchent librement leur développement économique, social et culturel".

Les peuples autochtones affirment que leurs terres sont menacées par une grande variété d'activités, comme l'extraction minière, l'exploitation forestière, la contamination de l'environnement, les projets de développement, la création de zones protégées ou de réserves de chasse, l'usage de semences génétiquement modifiées et la monoculture intensive.

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué l'adoption de ce texte comme "un triomphe pour les peuples autochtones à travers le monde", marquant un moment "historique".

Mais le Canada, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et les Etats-Unis, pays où vit une population autochtone conséquente, ont exprimé leur déception face à ce texte en raison de la mention du droit à l'autodétermination et du droit à la terre et aux ressources. Ils critiquent également le fait que le texte permet aux peuples autochtones d'exercer un droit de veto sur la législation nationale et la gestion des ressources.

Parmi les sources de contentieux, un article qui affirme que "les Etats doivent apporter reconnaissance légale et protection" aux terres, territoires et ressources traditionnellement "détenus, occupés, utilisés ou acquis" par des autochtones.

Autre source de discorde, la mention du fait que les Etats doivent accorder réparation aux autochtones "en ce qui concerne les biens culturels, intellectuels, religieux et spirituels qui leur ont été pris sans leur consentement libre, préalable et éclairé, ou en violation de leurs lois, traditions et coutumes".

Les opposants au texte rejettent également la nécessité "d'obtenir le consentement libre et éclairé (des autochtones) avant l'adoption de tout projet affectant leurs terres, territoires et autres ressources, en particulier en lien avec le développement, l'utilisation ou l'exploitation de minéraux, d'eau ou autres ressources".

"Malheureusement, les clauses dans la déclaration concernant les terres, territoires et ressources sont extrêmement vagues, peu claires et susceptibles d'une grande variété d'interprétations", a affirmé l'ambassadeur canadien à l'ONU, John McNee.

Le leader canadien autochtone, Phil Fontaine, a fustigé de son côté la position du Canada, où vivent 1,3 million d'autochtones sur une population totale de 32,7 millions.

"Nous sommes très déçus de l'opposition du Canada à la déclaration sur les droits des peuples autochtones", a-t-il dit.

Dans ses articles les plus saillants, sources de l'opposition des Etats-Unis, du Canada, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande, 4 pays où vivent des populations autochtones significatives, la Déclaration affirme:

· "Les peuples autochtones ont le droit à l'autodétermination. En vertu de ce droit, ils déterminent librement leur statut politique et assurent librement leur développement économique, social et culturel." (Article 3)

· "Les États doivent accorder réparation par le biais de mécanismes efficaces –qui peuvent comprendre la restitution– mis au point en concertation avec les peuples autochtones, en ce qui concerne les biens culturels, intellectuels, religieux et spirituels qui leur ont été pris sans leur consentement préalable, donné librement et en connaissance de cause, ou en violation de leurs lois, traditions et coutumes." (Article 11 / 2)

· "Les peuples autochtones ont le droit de posséder, d'utiliser, de mettre en valeur et de contrôler les terres, territoires et ressources qu'ils possèdent parce qu'ils leur appartiennent ou qu'ils les occupent ou les utilisent traditionnellement, ainsi que ceux qu'ils ont acquis.
Les États accordent reconnaissance et protection juridiques à ces terres, territoires et ressources. Cette reconnaissance se fait en respectant dûment les coutumes, traditions et régimes fonciers des peuples autochtones concernés." (Article 26 / 2 et 3)

· "Les peuples autochtones ont droit à réparation, par le biais, notamment, de la restitution ou, lorsque cela n'est pas possible, d'une indemnisation juste, correcte et équitable pour les terres, territoires et ressources qu'ils possédaient traditionnellement ou occupaient ou utilisaient et qui ont été confisqués, pris, occupés, exploités ou dégradés sans leur consentement préalable, donné librement et en connaissance de cause." (Article 28 /1)

· "Il ne peut y avoir d'activités militaires sur les terres ou territoires des peuples autochtones, à moins que ces activités ne soient justifiées par des raisons d'intérêt public ou qu'elles n'aient été librement décidées en accord avec les peuples autochtones concernés, ou demandées par ces derniers." (Article 30 / 1)

· "Les États consultent les peuples autochtones concernés et coopèrent avec eux de bonne foi par l'intermédiaire de leurs propres institutions représentatives, en vue d'obtenir leur consentement, donné librement et en connaissance de cause, avant l'approbation de tout projet ayant des incidences sur leurs terres ou territoires et autres ressources, notamment en ce qui concerne la mise en valeur, l'utilisation ou l'exploitation des ressources minérales, hydriques ou autres." (Article 32 / 2)

http://www.haybachdban.org/Armenie-Occidentale/CNA/Resolution/Declaration-relative-aux-Droits-des-Armeniens-d-Armenie-Occidentale.pdf

Autres sources: Les Nations unies reconnaissent les droits des peuples indigènes

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3220,36-955164@51-955284,0.html

Compte rendu
Les Nations unies reconnaissent les droits des peuples indigènes
LE MONDE | 14.09.07 | 15h00 • Mis à jour le 14.09.07 | 15h00
NEW YORK (NATIONS UNIES) CORRESPONDANT


Au terme de plus de vingt ans de négociations, l'Assemblée générale des Nations unies a adopté, jeudi 13 septembre, une déclaration symbolique reconnaissant de larges droits aux quelque 370 millions de personnes appartenant aux peuples autochtones, souvent marginalisés à travers le monde.

Le texte proclame "le droit à l'autodétermination" des peuples premiers et réclame pour eux, le cas échéant, "des réparations". Il vise notamment à protéger la spécificité de leur culture, l'intégrité de leurs terres, et à les prémunir contre toute discrimination.




Selon le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, l'adoption de la déclaration est un "triomphe pour les peuples indigènes du monde entier". Elle marque, selon M. Ban, "un moment historique où les Etats membres de l'ONU et les peuples indigènes ont réconcilié leurs histoires douloureuses".

Seuls les Etats-Unis, l'Australie, le Canada et la Nouvelle-Zélande ont voté contre la déclaration. Les quatre pays abritent de larges populations indigènes et craignaient que le texte n'ouvre la voie à de nouvelles revendications de ces minorités, au détriment d'autres groupes ou des lois nationales. Onze pays, dont la Russie et la Colombie, se sont abstenus, tandis que 143 pays ont voté pour.

Le document reconnaît aux peuples premiers le "droit d'être autonomes et de s'administrer eux-mêmes" et "le droit de ne pas subir d'assimilation forcée ou de destruction de leur culture". Ils doivent aussi pouvoir "contrôler leurs propres systèmes et établissements scolaires", avoir "leurs propres médias dans leur propre langue" ou encore ont "droit à leur pharmacopée traditionnelle".

"Les peuples autochtones privés de leurs moyens de subsistance et de développement ont droit à une indemnité juste et équitable", affirme par ailleurs la déclaration. Des mécanismes "de réparation efficaces" sont demandés pour ceux dont les terres, les ressources, les biens religieux ou culturels ont été spoliés, ou dont les populations ont subi un "transfert forcé".

Selon des sources diplomatiques, la France a longtemps été réticente vis-à-vis de passages clés de la déclaration, "en raison du principe d'indivisibilité de la République" et "par refus de reconnaître des droits collectifs en matière de droits de l'homme". Mais sous l'impulsion de l'ancien président Jacques Chirac, qui attachait un intérêt particulier aux peuples premiers, ces réticences ont été surmontées.

Jeudi, Paris a voté en faveur du texte, tout en semblant, à travers une "déclaration interprétative", limiter sa portée nationale "aux autochtones des collectivités territoriales d'outre-mer". Le droit à l'autodétermination ne peut s'exercer que "conformément aux normes constitutionnelles nationales", a aussi précisé la France.

La déclaration, qui n'est pas un traité, n'a "pas de conséquence juridique", affirme un expert français. Faute de consensus, le texte, promu principalement par les pays latino-américains, ne définit notamment pas ce qu'est un peuple autochtone. Ban Ki-moon a toutefois appelé les gouvernements à faire en sorte que "la vision derrière la déclaration devienne une réalité".



Philippe Bolopion
Article paru dans l'édition du 15.09.07


cheers
Revenir en haut Aller en bas
Van




Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

VICTOIRE !!! Empty
MessageSujet: Re: VICTOIRE !!!   VICTOIRE !!! Icon_minitimeLun 17 Sep - 18:34

Je me rejoigne aux felicitation de taguhi.
Revenir en haut Aller en bas
tagyhi

tagyhi


Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

VICTOIRE !!! Empty
MessageSujet: Re: VICTOIRE !!!   VICTOIRE !!! Icon_minitimeMar 18 Sep - 18:49

Shat shnorhagalem Van djan. Au moins un qui partage ma joie mdr !!!

Ha, juste en passant, cette nuit sur canal j'ai vu "voyage en Armenie"(trois heures du mat mdr). La fin... Un jour, Ararat nous sera rendu, la ont pourra vivre !!!
Revenir en haut Aller en bas
Van




Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

VICTOIRE !!! Empty
MessageSujet: Re: VICTOIRE !!!   VICTOIRE !!! Icon_minitimeMar 23 Oct - 17:12

il y a un texte anglais?
Revenir en haut Aller en bas
viola

viola


Nombre de messages : 502
Date d'inscription : 24/05/2007

VICTOIRE !!! Empty
MessageSujet: Re: VICTOIRE !!!   VICTOIRE !!! Icon_minitimeMar 23 Oct - 21:58

j'ai essayé de traduire.lol je crois que c'est en anglais si je n'ai pas oublié SmileSmile

The United Nations recognize the rights of the indigenous people
Article published on September 15, 2007

« LE MONDE »

Extract: The text proclaims the “right to self-determination” of the people first. The United States, Canada, Australia and New Zealand voted against. At the end of more than twenty years of negotiations, the General meeting of the United Nations adopted, Thursday September 13, a declaration symbolic system recognizing of broad rights to the some 370 million people belonging to the people autochtones, often marginalized throughout the world. The text proclaims “the right to self-determination” of the people first and claims for them, if necessary, “of repairs”. It in particular aims protecting specificity from their culture, the integrity of their grounds, and at securing them against any discrimination.
Revenir en haut Aller en bas
viola

viola


Nombre de messages : 502
Date d'inscription : 24/05/2007

VICTOIRE !!! Empty
MessageSujet: Re: VICTOIRE !!!   VICTOIRE !!! Icon_minitimeMar 23 Oct - 22:20

Report
The United Nations recognizes the rights of the indigenous people.

At the end of more than twenty years of negotiations, the General meeting of the United Nations adopted, Thursday September 13, a declaration symbolic system recognizing of broad rights to the some 370 million people belonging to the people autochthones, often marginalized throughout the world.
The text proclaims “the right to self-determination” of the people first and claims for them, if necessary, “of repairs”. It in particular aims protecting specificity from their culture, the integrity of their grounds, and at securing them against any discrimination.
Selon the secretary general of UNO, Ban Ki-moon, and the adoption of the declaration is a “triumph for the indigenous people of the whole world”. It marks, according to Mr. Round of applause, “one historical moment where the Member States of UNO and the people indigenous reconciled their painful stories”.
Only the United States, Australia, Canada and New Zealand voted against the declaration. The four countries shelter broad indigenous populations and feared that the text does not open the way with new claims of these minorities, with the detriment of other groups or national laws. Eleven countries, which Russia and Colombia, abstained from, while 143 countries voted for.
The document recognizes with the people first the “right to be autonomous and to manage themselves” and “the right not to undergo forced assimilation or of destruction of their culture”. They must also be able “to control their own systems and school establishments”, to have “their own media in their own language” or are entitled “to their traditional pharmacopoeia”.
“The private people autochthones their means of subsistence and development are entitled to an allowance right and equitable”, the declaration affirms in addition. Effective mechanisms “of repair” are required for those of which the grounds, resources, the religious or cultural goods were despoiled, or whose populations underwent a “forced transfer”
According to diplomatic sources', France was a long time reticent with respect to key passages of the declaration, “because of the principle of indivisibility of the Republic” and “per refusal to recognize collective rights as regards human rights”. But under the impulse of former president Jacques Chirac, who attached importance particular to the people first, these reserves were overcome.
Thursday, Paris voted in favour of the text, while seeming, through a “explanatory statement”, to limit its national range “to the autochthones local authorities of overseas”. The right to self-determination can only be exerted “in accordance with the national constitutional standards”, also specified French.
The declaration, which is not a treaty, does not have “not a legal consequence”, affirms a French expert. For lack of consensus, the text, promoted mainly by the Latin-American countries, does not define in particular what indigenous people are. Ban Ki-moon however invited the governments to make so that “the vision behind the declaration becomes a reality
Revenir en haut Aller en bas
Van




Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

VICTOIRE !!! Empty
MessageSujet: Re: VICTOIRE !!!   VICTOIRE !!! Icon_minitimeMer 24 Oct - 12:50

Mersi viola
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





VICTOIRE !!! Empty
MessageSujet: Re: VICTOIRE !!!   VICTOIRE !!! Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
VICTOIRE !!!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grande victoire du peuple aborigène

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Armenia Forum :: ACTUALITES :: Arménie Occidentale-
Sauter vers: