Western Armenia Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Western Armenia Forum

Forum de l'Arménie Occidentale
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -37%
Ecran PC Gamer Incurvé – ACER – ...
Voir le deal
179.99 €

 

 VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ?

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Karin

Karin


Nombre de messages : 2663
Date d'inscription : 03/04/2007

VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ? Empty
MessageSujet: VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ?   VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ? Icon_minitimeSam 16 Juin - 11:24

Le 18 juin 1987

Un des prétextes qui fait qu'une partie des Arméniens n'intègrent pas les massacres organisés et planifiés du Sultan Abdul Hamid II faisant plus de 300.000 victimes au sein du génocide est, que cela réduirait l'importance donnée au plan d'extermination des Jeunes-turcs.

Ainsi l'histoire et le processus dans son ensemble s'en trouvent sectionnés voire en partie sous évalués, c'est à dire les causes et conséquences du processus d'extermination ne peuvent pas être pris en compte dans leur ensemble.

De cette application tactique émerge des dysfonctionnements qui font partie intégrante du plan génocidaire, j'appellerai cela le processus d'effacement des mémoires.

Si le 24 avril 1915, est le symbole, il serait important d'en définir le symbole de quoi?

On nous dira, que le 24 avril 1915, marque le début de l'application du plan d'extermination, ainsi, on peut en conclure que ce symbole est le symbole d'une falsification historique, disons que cela aurait pu être vrai si véritablement le processus d'extermination a été déclenché le 24 avril 1915, mais ce n'est pas le cas.

Le 24 avril 1915, n'est donc pas un symbole, mais alors qu'est ce qu'il représente? Il représente la modélisation du génocide, la réduction de toute une période d'existence, d'histoire, de problématique fonctionnelle, de cause et d'effet, à une date qui modélise, c'est à dire qui simplifie ou réduit l'approche de la compréhension du processus, au point de rendre vulnérable la compréhension de l'ensemble du phénomène d'application du processus génocidaire.

Une modélisation dans le meilleur des cas, puisque dans les extrêmes, cette date a été banalisée au point de devenir "l'anniversaire du génocide", terme profondément injuriant pour les descendants des victimes, au point que ce n'est plus la mémoire des victimes et de leurs souffrances que ces extrêmes commémorent, mais le CRIME en lui même, à tel point que ces extrêmes ont effacée l'identité des victimes, et transmettant cette identité au CRIME, ce qui reviendrait à dire qu'il y a une façon arménienne d'exterminer des populations.

"La France reconnaît le génocide arménien de 1915", c'est monstrueux, tant au niveau du droit que de la morale.

Mais le summum de la honte sera à l'échelle du parlement européen le 18 juin 1987:

"2- est d’avis que les évènements tragiques qui se sont déroulés en 1915 –1917 contre les Arméniens établis sur le territoire de l’Empire ottoman constituent un génocide au sens de la convention pour la prévention et la répression de crime de génocide, adoptée par l’Assemblée générale de l’ONU, le 9 décembre 1948 ; reconnaît cependant que la Turquie actuelle ne saurait être tenue pour responsable du drame vécu par les Arméniens de l’Empire ottoman et souligne avec force que la reconnaissance de ces évènements historiques en tant que génocide ne peut donner lieu à aucune revendication d’ordre politique, juridique ou matérielle à l’adresse de la Turquie d’aujourd’hui ;

6- demande instamment que la minorité arménienne vivant en Turquie soit traitée équitablement en ce qui concerne son identité, sa culture, sa langue, sa religion et son système d’enseignement ; défend énergiquement l’amélioration de la protection des monuments ainsi que le maintien et la conservation du patrimoine architectural religieux des Arméniens de Turquie, et souhaite que la Communauté étudie de quelle façon il convient qu’elle prête son concours à cette fin ;
7- invite, dans ce contexte, la Turquie à observer scrupuleusement le régime de protection des minorités non musulmanes, comme le lui imposent les articles 37 à 45 du Traité de Lausanne de 1923, que la plupart de Etats membres de la Communauté ont d’ailleurs signé ;
8- estime qu’il faut considérer la protection des monuments ainsi que le maintien et la conservation du patrimoine architectural religieux des Arméniens de Turquie comme un élément d’une politique plus large visant à préserver le patrimoine culturel de toutes les civilisations qui se sont développées, au cours des siècles, sur le territoire de la Turquie actuelle, et en particulier, celui des minorités chrétiennes qui ont fait partie de l’Empire ottoman ;

On aura ainsi effacé de la surface de la Terre non seulement les victimes du plan d'extermination mais aussi, leurs descendants. Annihilant pour toujours, les droits existentiels, historiques et géographiques des Arméniens.

La reconnaissance du 18 juin 1987, par le Parlement Européen, est la suite logique de l’application du Traité de Lausanne, effaçant l’existence des Arméniens d’Arménie occidentale de l’Histoire de l’Humanité.

A. A.
Revenir en haut Aller en bas
Karin

Karin


Nombre de messages : 2663
Date d'inscription : 03/04/2007

VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ? Empty
MessageSujet: Re: VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ?   VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ? Icon_minitimeDim 17 Juin - 0:04

Sur le partitionnement du génocide

La recherche des responsables d'un génocide incite parfois les victimes ou plutôt les survivants à adopter des stratégies inefficaces en raison de leur exaspération devant la lenteur des condamnations. Une de ces stratégies inefficaces consiste à partitionner le génocide de manière à affecter un coefficient à chaque partie afin de mettre en avant le pire des bourreaux. L'inconvénient de cette approche, c'est qu'elle décontextualise la partie de l'ensemble du génocide. Ses partisans répondront sans doute que seule cette partie constitue le véritable génocide sans se rendre compte que de cette manière, la notion de génocide dégénère...

http://www.lygeros.org/2957-fr.php
Revenir en haut Aller en bas
astrig




Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ? Empty
MessageSujet: Re: VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ?   VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ? Icon_minitimeSam 3 Nov - 20:33

Parole d'Elie Wiesel

Elie Wiesel est un romancier Franco-juif né en roumanie, militant politique, Lauréat du prix Nobel, survivant de l’Holocauste et grand avocat de la justice. Il est l’auteur de plus de 40 livres, le plus connu étant « Nuit » un témoignage qui décrit ses expériences pendant l’Holocauste. Il particpera au sommet de l’ American Israel Public Affairs Committee (AIPAC) à Philadelphie fin d’octobre et a récemment accordé une interview au Philadelphia Jewish Voice publiée le 29 octobre 2007.
armennews.com

.....

"Elie Wiesel : Personne ne demande aux Turcs d’assumer leur responsabilité..... () personne sain d’esprit ne va dire que les Turcs d’aujourd’hui sont responsables de ce qui s’est passé. Les Arméniens ne veulent pas de réparations, ils ne veulent même pas d’excuses"

RECONNAISANCE DU GENOCIDE
Génocide Arménien : Interview d’Elie Wiesel dans le Philadelphia Jewish Voice


http://www.armenews.com/article.php3?id_article=35846


Dernière édition par le Lun 5 Nov - 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Van




Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ? Empty
MessageSujet: Re: VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ?   VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ? Icon_minitimeLun 5 Nov - 17:04

Le problème ce n'est pas ce qu'il pense et ce qu'il pense qu'on panse le problème que cette idée que nous ne demandons rien est affiché dans www. armenews. com par contre l'avis que nous demandons ce que nous appartient n'est pas vraiment affiché. Si on veux etre complètement "neutre" alors il faut pas que journal soit appelé armenews bref chaquant fait un choi, il y a le choix de respecter les droit de nos ancêtre et de dire que nous sommes des héritiers de ces arméniens et il y a d'autre qui le refuse, qui ne veut pas etre héritier.

Mais qui est la personne qui refuse d'etre héritier de ses parents ? une opportuniste, celui qui nie l'objectivité et son etre, un faible une lâche qui n'ose pas la justice pour lui et pour ces proches car le taches est dure ou bien il est trop dépendant des clans qui ne veuillent pas la justice.
Revenir en haut Aller en bas
Van




Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ? Empty
MessageSujet: Re: VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ?   VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ? Icon_minitimeLun 5 Nov - 20:20

Astrig je me suis permits de faire quelque modiffication pour il n'aura pas un mauvaise manipulation, je croix la tu comprends mieu ce que je voullait dire
Revenir en haut Aller en bas
Van




Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ? Empty
MessageSujet: Re: VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ?   VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ? Icon_minitimeLun 5 Nov - 20:40

Et je peux poser une question command et pourquoi Elie Wiesel
se permets de parler au nom des arméniens ? Command un grand avocat peuvent dire que nous demandons pas une reparation?

mais je suis toujours de l'avis que les non hay qui se permet de parler à notre nom et d'avancer les texte qui vont contre nos interet et établissement de la justice doit etre ignorer par hay. on ne va pas faire la pub pour eu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ? Empty
MessageSujet: Re: VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ?   VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
VOUS AVEZ DIT "RECONNAISSANCE" ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boyz’n the Hood, la loi de la rue .:DVDRip – FR:. excellent film alala, mon préféré, je vous le conseille ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Armenia Forum :: GENOCIDE & CONSEQUENCES :: Négationnisme-
Sauter vers: