Western Armenia Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Western Armenia Forum

Forum de l'Arménie Occidentale
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS – Machine à café dosette SENSEO Original HD6554/53 + 64 ...
39.99 € 69.99 €
Voir le deal

 

 SOUMGAÏT

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Karin

Karin


Nombre de messages : 2663
Date d'inscription : 03/04/2007

SOUMGAÏT Empty
MessageSujet: SOUMGAÏT   SOUMGAÏT Icon_minitimeSam 14 Nov - 13:11

L'actualité arménienne revient sur le Génocide des Arméniens d'Azerbaïdjan.

Je pense sincèrement que la création du Conseil National Arménien à Chouchi et la prise en charge des droits des Arméniens d'Arménie Occidentale, à changer en profondeur l'histoire politique des Arméniens, et surtout la place des Arméniens dans le monde de la real-politik.

Nous le constatons aujourd'hui au travers de site internet à travers le monde entier, à travers les Etats-Unis, à travers l'ONU, la parole est donnée aux Arméniens d'Arménie Occidentale de défendre leurs droits au sein même de communautés qui nient ouvertement les droits fondamentaux des Arméniens d'Arménie Occidentale jusqu'au droit à l'existence de notre peuple.

http://www.louysworld.com/

Ici nous n'aurions pas à faire aux Turcs, ou à d'autres, içi nous aurions à faire à des "Arméniens", qui parceque nous revendiquons notre droit à l'existence nous traitent de soi-disant "TRAITRES DE LA NATION".

Voilà donc la véritable situation, la réalité politique, une nouvelle approche, qui signifie que si nous résistons et si nous protégeons notre identité et nos droits nous sommes des soi-disant "TRAITRES".

Et bien! Si défendre mon peuple, ses droits et sa liberté correspond à une trahison, je revendique ouvertement mon statut de soi-disant "TRAITRE", et j'affirme que je trahirai "la soi-disant Nation" jusqu'à l'aboutissement complet des droits des Arméniens d'Arménie Occidentale".

J'affirme que je reconnais les droit à l'indépendance des Arméniens d'Artsakh et du Djavakhk, et que je milite pour la défense des droits des Arméniens d'Azerbaïdjan.

J'affirme que je soutiens financièrement la procédure enclenchée contre l'Azerbaïdjan et la destruction du cimetière de Djugha.

J'affirme que je suis prêt à soutenir financièrement une procédure internationale contre la Turquie pour Crime de Génocide des Arméniens.

KARIN

SOUMGAÏT

1.2009

Comme indiqué précédemment arménienne Nouvelles - NEWS.am, Procureur général d'Arménie a décidé de rendre les documents publics des affaires pénales examinées par ASSR Bureau du Procureur, la mise en œuvre à la fin des années 1980, en Azerbaïdjan, en particulier à Soumgait, en relation avec les Arméniens d'actes de barbarie de la masse violence. Sur la base de ces cas, créé des archives électroniques, qui seront en mesure de familiariser le grand public, toutes les parties intéressées.
Arméniens Nouvelles - NEWS.am publie des matériels provenant de sources publiées. Documents déclassifiés, il devient clair que le bureau du procureur de l'Arménie soviétique a ouvert une enquête sur l'affaire en examinant l'affectation de procureur adjoint de l'URSS. Ces matériaux sont faits très intéressante: "28 Février 1988 dans la ville de Soumgaït, RSS d'Azerbaïdjan a été organisé les émeutes, accompagnés par le massacre, les pogroms et les massacres d'Arméniens. Procureur de l'URSS sur ces faits, la procédure pénale a été intentée.
En relation avec les événements qui ont eu lieu dans la ville de Soumgaït, plusieurs milliers de familles arméniennes ont fui la ville, ont fui pour se réfugier en Arménie. Au sein de l'affaire criminelle sous-procureur général de l'AF Katus URSS demandé au bureau du procureur de la RSS d'Arménie pour établir les réfugiées victimes, témoins, et en conformité avec les règles de procédure pénale afin de les interroger, pour rendre les actions nécessaires d'autres enquêtes et envoyer le matériel à lui à Bakou.
Ayant à l'esprit que l'application de cette importante mission dans son intégralité et dans une courte période est une certaine difficulté, le procureur adjoint de la RSS d'Arménie Conseiller d'Etat de la justice de classe 3 Bagdasarian, conformément aux ordres du sous-procureur général de l'AF Katuseva URSS mettre en place une équipe d'enquête composée de 8 membres du personnel opérationnel. Arménie Bureau du Procureur général a publié les actes de procédure pénale.
Khachaturian Hovhannes pendant l'interrogatoire, a déclaré: "Du camion renversé préalablement préparé garnitures de fer, pourquoi à l'avance, car ils ont tous la même longueur. Comme l'appris plus tard, ces vannes ont été creusés et construits dans une ville usine BTZ de Sumgait. Ces vannes ont été immédiatement démantelées et debout sur la plate-forme appelée pour eux d'avancer et de tuer les Arméniens. Quand la foule ému et rendit à l'endroit où j'ai regardé tout cela, j'ai remarqué que l'avant de la foule présente le premier secrétaire de la Commission de la ville de Soumgaït du Muslim-Zade. Il se tourna vers la foule, et dit: faites ce que vous voulez, mais pas de port, la propriété publique. Il y avait des banderoles sur lesquelles la langue azerbaïdjanaise a été écrit "Les Arméniens Bay! Mort aux Arméniens! ". La foule dans la rue de l'Amitié déplacé à la boutique Spoutnik à la station de chemin de fer, brisant et détruisant, pour la plupart des cabines, composé Arméniens. Mouvement de la foule régulation du travail de police de la circulation. Ils ont arrêté la voiture et ouvre la voie à la foule.
Un autre témoin a entendu Edward Sarkisian Février 27, 1988 avant l'hôpital ne pouvait entendre le rugissement de la manifestation, mais jamais réalisé ce qui se passait. Février 28, le matin dans un hôpital de femme de ménage m'a dit que dans la ville sont des manifestations de masse des Azéris contre les Arméniens. Dans ses histoires, de partout ont pogroms d'Arméniens ont été tuer et de détruire leurs biens. D'environ 10 heures, le rugissement de manifestants a augmenté, et la foule étaient sous les fenêtres de l'hôpital. Un témoin a entendu crier et exigeant de tuer, de chasser les Arméniens de la ville de Soumgaït. Entre leurs mains, ils avaient des bannières et des drapeaux. «La fenêtre n'a pas remarqué ce qui était écrit sur les bannières. Plutôt l'hôpital en face de la banque était de 8 personnes membres de la milice. Ils ont tranquillement debout et se parlaient entre eux et n'ont pris aucune mesure contre ces slogans prédateurs », - dit Sarkissian. Selon des témoins, dans la rue trois fois conduit un camion de marque GAZ-52 ", sans les plaques. "Cette voiture a la maison le corps plein de gens. Le corps a été conférencier à travers lequel a appelé à couper les Arméniens. Chaque fois que cette voiture a la maison tout le peuple nouveau. Par 17 heures, une foule en colère de manifestants ont tenté de pénétrer dans l'hôpital avec des questions, que ce soit chez les patients Arméniens. Le personnel médical ne les laissez pas à l'hôpital, disant que les Arméniens. Il n'est pas étrange, mais parmi les manifestants ont été les seuls à connaître sur ce étages du traitement sont les Arméniens. Les médecins ont trompés, en disant que, dans le cadre de la démonstration de ces Arméniens avaient fui de l'hôpital »- continue de témoin. Environ 19 heures, il a vu 200 personnes de tous âges, des deux côtés d'une femme nue a duré 25 ans. «Ils sont en colère, criant et riant. La femme était complètement nu. Environ 200 mètres de l'hôpital, près du café à la foule l'arrêt de bus au milieu de la femme et ne pouvait pas voir ce qui se passait pendant environ 10 minutes. Puis la foule a commencé à se disperser et de s'enfuir dans des directions différentes, et le corps de la femme gisant sur le sol. Elle gisait là de fortes pluies avant minuit. La femme était un Arménien nommé Mila, et elle était enceinte. Jusque-là, la foule la prit dans le nu sur la zone et en a fait la danse. Il convient de noter que, parmi la foule qui a pris pour elle étaient également des femmes, "- montre Edward Sarkissian.
Selon les comptes d'un autre témoin - Khachaturian, Edward, aux arrêts de bus parcouraient les groupes de jeunes Azerbaïdjanais, 20-25 ans, et a demandé s'il existe des Arméniens. Du maire entendu les slogans «tuer les Arméniens». Et à ne pas reconnaître que Edward - arménienne, il marchait les yeux baissés. Il a vu des voitures et des wagons renversés brûlèrent Arméniens. "Des foules de manifestants ont été aussi près de notre maison. D'environ 18 heures, l'éclatement de la foule dans la cour. Ils ont commencé à se demander si les Arméniens dans la maison ou non, mais les voisins ont dit non. Du balcon de l'appartement d'à côté, en regardant dans la cour, à regarder ce qui se passe dans la cour. D'environ 21 heures, je vis à 20 mètres des maisons couché sur le sol, mortes voisins les Arméniens de la maison numéro 4, Apt. 91 - Koli et Seda. A côté de ces cadavres étaient les jeunes de 10 Azerbaïdjanais, l'âge d'environ 30-35 ans, certains d'entre eux ont injecté dans les corps », - a dit le témoin. Après ce qu'il considérait comme une de 60 mètres depuis le balcon, à proximité de la maison numéro 5 est homme a brûlé, déjà mort. "Jusqu'à environ 4 nuits ce cadavre brûlé et couvé, et la foule s'était déjà dispersée. Elle a ensuite vu le jour qui a brûlé résidents de l'immeuble № 5 arménienne Yura "- démontre Khachaturian, Edward.
Témoin Dallakyan Raisa dit: «J'ai vu par la fenêtre de notre appartement comme un homme, qui regardait autour de 40, dans un imperméable léger ou pardessus a donné des instructions par l'intermédiaire du haut-parleur. J'ai distinctement entendu appeler: «Maintenant, allez à la 41-ème trimestre. L'homme se dirigea vers la 41-deuxième trimestre, et la foule le suivit. L'appel a été exprimé par un homme dans la langue azérie. I et le mari, effrayé, s'est rendu à nos voisins - Azéris. Le matin du 1 er Mars 1988. I et le mari est rentré à son appartement. Après quelques minutes, est venu nous deux des policiers en civil, nous nous sommes assis dans la voiture, nous avons été élevés dans la maison de la culture de l'usine de caoutchouc synthétique. Il y avait tant d'Arméniens que l'aiguille n'avait nulle part à l'automne. Dans le club, j'ai été approché par un diplômé de notre école Mezhlumyan Karina. Elle pouvait à peine marcher, son visage était meurtri et m'a dit que lui et sa sœur, Luda Mezhlumyan dans leur appartement de même violées Azerbaïdjanais, 17 personnes. Et avant que, disaient-ils, qui seront premiers, et un homme 40 ans, d'abord son violées. Karina dit que 7 personnes contre les abus sexuels qu'elle pourrait identifier. Karina a ouvert la poitrine et je vis qu'elle était taillée en forme de croix. "
Hayrapetyan Sharmag dit qu'elle a vu que la foule entourait la maison, de la 2 e ou 3 e étage de ce qui avait de la fumée dans la rue en lançant des objets, vêtements. Je vous le demandera, debout à côté de l'Azerbaïdjan dans leur propre langue: «Qu'est-ce qu'elle est, ce qui s'est passé?" Elle a dit que seulement depuis le balcon de cet appartement, jeta un Arménien, mais l'âge et le nom n'est pas indiqué. J'ai demandé à deux femmes debout, comme un laissez-passer d'un quart. Ils ne parlent pas tant que l'Azerbaïdjan LA, ainsi qu'en russe, d'après ce que je comprends, qu'ils Lezghins. Ils m'ont dit: "Vous n'avez que, tout simplement pas été un Arménien." Je me suis caché que l'arménien. Nous sommes allés avec son fils sur et autour de la boutique "connaissance" dans les 3 ème Arrondissement vu des wagons renversés et brûlés. Dans le 2ème arrondissement, près de 37 logements a été un autobus plein de policiers qui ont vu lançant çà et là des jeunes en colère, leurs compatriotes, en criant: «Mort aux Arméniens!", Mais n'intervenait pas, comme si elles ne sont pas concernés et ne se produit pas si .
Témoin Zakharyan Laura dit que, le 28 février, 1988 Tous les femmes arméniennes, couché avec elle à l'hôpital, rentra chez lui, craignant des représailles. Mais elle a laissé seul, parce que son cœur fragile, et elle n'a pas pu quitter l'hôpital. Environ 15 heures qu'elle était couchée dans son lit, peur de quitter la chambre, car il y avait les Azéris et de la rue pouvait entendre les cris et le bruit. Environ 15 heures, elle se leva et alla à la fenêtre parce que j'ai entendu le cri de la femme. De la fenêtre, j'ai vu une foule d'Azerbaïdjanais, environ 40-50 personnes chassées d'une femme qui a crié hystériquement et de l'assistance demandée. «Elle était dans une chemise de nuit et le jeta dans la peur, ne sachant où se cacher. Dans la rue il y avait des passants nombreux-by, qui ont tranquillement regardé tous et ne voulait pas l'aider. Elle regardait comme la foule rattrapé avec cette femme, quelqu'un a poignardé à la poitrine, elle tomba sur le sol, la foule a rompu sa chemise et se mit à piétiner. Déjà en position couchée, une fois qu'il a été frappé à plusieurs reprises avec un couteau. Puis, quand elle n'était pas encore mort, je vis comme celui de cette foule, des adultes, large, se pencha sur la femme et poussé sa fente sexe bouteille vide. "
Revenir en haut Aller en bas
tagyhi

tagyhi


Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

SOUMGAÏT Empty
MessageSujet: Re: SOUMGAÏT   SOUMGAÏT Icon_minitimeSam 14 Nov - 20:49

Il est aisé de traiter la valeur de traitrise... Ou etait il, lui, durant les pogroms de Sumgait ? De quel droit, lui, insulte t'il les defendeurs de notre terre, les liberateurs de notre terre ! quel sang lui, a t'il versé, au nom de qui et de quoi !

En fait, il parle de traitrise, mais de traitrise à leur portefeuille ! rien de plus !

Car ils ont beaucoup à perdre ces gens la, ces "arméniens" là ! surtout de leur prestance qui n'est représenté seulement que par un certain embonpoin interieur, gras et visqueux, réel reflet de leur âme mauvaise et nauséabonde !

Car ils ont tout a perdre oui, et ils ont tout perdu, la preuve en a été faite, tout ce brouhaha, tous ces petits pets du matin ne sont que les derniers souffle politico-politque monétaire d'une certaine partie de "choses" modifiées génétiquement à l'esperance de vie réduite tirant sur la fin !

Faites moi plaisir, traduisez ce que j'ai ecrit et dites leur, dites lui ce que je pense !

Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
TIKO

TIKO


Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 02/04/2007

SOUMGAÏT Empty
MessageSujet: Re: SOUMGAÏT   SOUMGAÏT Icon_minitimeSam 14 Nov - 21:18

Je ne comprends pas très bien, ceux qui disent qu'il existe des traitres a la nation, de quelle nation parlons nous? ces mêmes personnes là appartiennent à quelle nation ?
Revenir en haut Aller en bas
Karin

Karin


Nombre de messages : 2663
Date d'inscription : 03/04/2007

SOUMGAÏT Empty
MessageSujet: Re: SOUMGAÏT   SOUMGAÏT Icon_minitimeSam 14 Nov - 21:35

Ces mêmes individus veulent nous expliquer que Hayrenik, notre patrie correspond uniquement à l'actuel territoire de l'Arménie orientale, alors ils mettent en position l'ensemble de leurs forces actuellement d'ordre intellectuel pour éliminer, notre dernier sursaut de vitalité.

Le combat est donc de l'ordre de l'argumentaire, dans le but d'éteindre définitivement toutes revendications de droits fondamentaux et légitimes.

Les nouveaux sevrés d'Arménie, qui viennent de quitter leur pays pour venir nous donner la bonne parole, alors que cela fait déjà pas moins de quatre ou cinq générations que nous avons été obligé de sauver notre peau.

Des imbéciles qui pensent être à l'abri du rouleau compresseur de la désintégration identitaire alors qu'ils n'ont aucune expérience du vécu hors d'un pays qui sort à peine du soviétisme.
Et ils vont venir nous apprendre à réinventer le fil à couper le beurre alors que nos parents ont trimé jour et nuit pour se reconstruire un semblant d'existence.

Tout ce qu'ils ont été capable de produire au bout de 18 ans d'indépendance c'est la capitulation sur nos territoires ancestraux, sans avoir ne serait-ce qu'une fois, essayé de prendre en charge la problèmatique des Arméniens d'Arménie Occidentale au niveau du droit international, c'est une honte!

Une dernière

Je viens d'apprendre que, l'année dernière des Arméniens après avoir refusé de participer au Phionéton, ont subi un second coup de téléphone et ont subi des insultes mettant en doute leur loyauté et leur arménité, c'est de la discrimination raciale, ni plus ni moins, je vais au plus tôt envoyer au CNA une requête dans ce sens.
Revenir en haut Aller en bas
tagyhi

tagyhi


Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

SOUMGAÏT Empty
MessageSujet: Re: SOUMGAÏT   SOUMGAÏT Icon_minitimeSam 14 Nov - 22:50

Concernant le phonécon, je viens de recevoir le PQ habituel, que je me fais un plaisir, cet année, de renvoyer sans meme l'ouvrir, avec mes coordonnées avec un petit mot d'amour : ALLEZ DEMANDER DE L'ARGENT A VOS AMIS TURKS.
Revenir en haut Aller en bas
astrig




Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

SOUMGAÏT Empty
MessageSujet: Re: SOUMGAÏT   SOUMGAÏT Icon_minitimeSam 14 Nov - 23:02

Oui je pense aussi la trahison qu'ils parlent de trahison à leur porte de feuille.

Comme disait qq'un que je connais "inversé le rôle aussi c'est un art" mais nous vous connaissons très bien nous ne pouvons donc pas tomber dans cette piège.

Ils paniquent car ils savent que le trahisme qui a été faite le 10 novembre a réveillé les Arméniens de l'Arménie Occidentale et ils vont récolter ce qu'ils ont semé...
Revenir en haut Aller en bas
astrig




Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

SOUMGAÏT Empty
MessageSujet: Re: SOUMGAÏT   SOUMGAÏT Icon_minitimeSam 14 Nov - 23:12

Depuis que je suis en France le premier contact que j'ai eu avec les Arméniens c'était le phonéthon que m'a demandé régulièrement de l'argent. Ils m’ont trouvé je pense grâce à ma ligne téléphonique.

Cette année (puisque je suis sur la liste rouge) cette fois au nom d'un de membre ma famille que nous venons de recevoir leur demande et dans la lettre qu’ils s’adressent on voit très bien leur panique.

Moi depuis que j'ai connu Assemblée des Arméniens de l'Arménie Occidentale, je préfère dépenser mon argent et mon énergie pour les projets de CNA et je vous conseille de faire autant pour l’avenir des Arméniens.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





SOUMGAÏT Empty
MessageSujet: Re: SOUMGAÏT   SOUMGAÏT Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
SOUMGAÏT
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Armenia Forum :: ACTUALITES :: Artsakh-
Sauter vers: