Western Armenia Forum

Forum de l'Arménie Occidentale
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CONSEIL NATIONAL DES ARMENIENS DU DJAVAKHK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Dikranagert



Nombre de messages : 832
Date d'inscription : 06/09/2009

MessageSujet: Re: CONSEIL NATIONAL DES ARMENIENS DU DJAVAKHK   Sam 23 Jan - 23:30

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2653
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CONSEIL NATIONAL DES ARMENIENS DU DJAVAKHK   Lun 25 Jan - 20:26

http://www.armenews.com/forums/viewtopic.php?pid=11749#p11749

Citation :
En octobre 2009, Gouguen Shirinyan, considéré par les autorités géorgiennes comme étant en fuite, a été condamné à 3 ans d’emprisonnement par le tribunal d’Akhalkalak. Il a été accusé de violences contre la police militaire géorgienne pour des faits remontant à mars 2005. Cette peine de 3 ans de prison s’ajoute aux 17 ans déjà prononcé contre Gourguen Shirinyan lors de son procès en décembre 2008 où il a été jugé par contumace. Gourguen Shirinyan, membre du mouvement de Vahagn Chakhalyan "Djavakhk Uni" a été condamné, sans preuve formel suite à une enquête et des procédures bâclées pour des événements s’étant déroulés en juillet 2008, date de départ de la répression policière et judiciaire contre les arméniens du Djavakhk.

C'est dég******, on peut savoir qui vous a sonné, on peut savoir si Gurgen vous a contacté et vous a permis de le mélanger à vos salades, vous êtes qui pour vous permettre une chose pareille, c'est une atteinte à la vie privée des gens, c'est ig*****, à vo**** ?

Cette organisation récupère sans aucune autorisation le malheur d'autrui afin de faire valoir une étiquette qu'elle ne mérite pas, cette association ne peut pas justifier d'être habilitée ou mandatée par Gurgen, mais elle récupère sans honte la situation déjà pénible de ce jeune homme, pour faire croire, pour bl**** les Arméniens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dikranagert



Nombre de messages : 832
Date d'inscription : 06/09/2009

MessageSujet: Re: CONSEIL NATIONAL DES ARMENIENS DU DJAVAKHK   Sam 30 Jan - 10:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2653
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CONSEIL NATIONAL DES ARMENIENS DU DJAVAKHK   Mar 9 Fév - 0:18

Je ne sais pas si, ils se rendent compte, mais ce n`est pas gentil d`ecouter Armenag et d`essayer de faire pareil, c`est un travail d`equilibriste, on peut tomber du mauvais cote.

Enfin le message est passe c`est clair.

http://www.liberation.fr/societe/0101617771-yazig-sabeg-enquete-de-reconnaissance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagyhi

avatar

Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: CONSEIL NATIONAL DES ARMENIENS DU DJAVAKHK   Mar 9 Fév - 12:37

Ha ! On a donc le droit de se sentir arménien ? et nous n'avons pas d'obligation à être "français d'origine arménienne" ?

Et pourquoi n'irions nous pas donner une conférence à Matignon , après tout, ça pourrait les aider !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dikranagert



Nombre de messages : 832
Date d'inscription : 06/09/2009

MessageSujet: Re: CONSEIL NATIONAL DES ARMENIENS DU DJAVAKHK   Dim 21 Fév - 16:50

«Վրացական իշխանությունները չեն կարող ոչնչացնել հայոց ինքնությունը»

http://armar.am/2010/02/18/«վրացական-իշխանությունները-չեն-կարո/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagyhi

avatar

Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: CONSEIL NATIONAL DES ARMENIENS DU DJAVAKHK   Ven 5 Mar - 10:18

Karin a écrit:
http://www.armenews.com/forums/viewtopic.php?pid=11749#p11749

Citation :
En octobre 2009, Gouguen Shirinyan, considéré par les autorités géorgiennes comme étant en fuite, a été condamné à 3 ans d’emprisonnement par le tribunal d’Akhalkalak. Il a été accusé de violences contre la police militaire géorgienne pour des faits remontant à mars 2005. Cette peine de 3 ans de prison s’ajoute aux 17 ans déjà prononcé contre Gourguen Shirinyan lors de son procès en décembre 2008 où il a été jugé par contumace. Gourguen Shirinyan, membre du mouvement de Vahagn Chakhalyan "Djavakhk Uni" a été condamné, sans preuve formel suite à une enquête et des procédures bâclées pour des événements s’étant déroulés en juillet 2008, date de départ de la répression policière et judiciaire contre les arméniens du Djavakhk.

C'est dég******, on peut savoir qui vous a sonné, on peut savoir si Gurgen vous a contacté et vous a permis de le mélanger à vos salades, vous êtes qui pour vous permettre une chose pareille, c'est une atteinte à la vie privée des gens, c'est ig*****, à vo**** ?

Cette organisation récupère sans aucune autorisation le malheur d'autrui afin de faire valoir une étiquette qu'elle ne mérite pas, cette association ne peut pas justifier d'être habilitée ou mandatée par Gurgen, mais elle récupère sans honte la situation déjà pénible de ce jeune homme, pour faire croire, pour bl**** les Arméniens.

Bonjour à tous,

il est inhumain de se servir de la situation de Vahagn pour pouvoir essayer de relever son niveau individuel et sa position de soit disant "representant" des arméniens en France (non je ne dis pas "DE" France mais bien EN France) et c'est ce que nous pouvons constater depuis quelques mois. Hors, nous avons été mis au courant de la situation de nos Compatriotes au Djavakh depuis le début des évènements par le C.N.A et nos représentants sur place (mais à l'époque cela ne devait pas les interresser, il n'y avait surrement aucun bénéfice à en tirer ! ).
Pire, certains n'ont pas vu plus loin que le bout de leur nez (pour ne pas dire de leur portefeuille politico-politique) et par leur manque d'intelligence, de patriotisme pur et sincère et par avidité de "pouvoir", on même fait risqué la vie de notre frère et ami. Voila ce qui se passe lorsqu'on fait passer ses propres interets avant l'humanité et la justice.
On lance des appels à la manifestation, on provoque, sans se soucier des répercutions néfastes que ces actes pourront entrainer. C'est de l'inconcience consciente ! Par la suite, les mêmes ne manqueront pas de mettre en doute la légitimité des représentants du CNA jusqu'à les traiter, et donc NOUS traiter, d'extrémistes dangeureux inconscients etc etc...
Moi, aujourd'hui je demande comment ces personnes aident et comptent aider Vahagn et sa famille ? En appelant sa mère une fois par quizaine pour "avoir des nouvelles" (il faudrait plutot dire pour pouvoir faire un petit papier histoire de rester sur le coup !) ? Et pourtant... sa famille à des besoins ! Particulièrement un besoin financier ! Et si ces mêmes personnes avaient réellement qu'une infime humanité patriotique, l'argent d'AXA qui n'a pas été reversé aux descendants des rescapés du Génocide des Arméniens et qui va servir à engraisser pour la X ième fois des pseudos associations pourrait bien servir a venir en aide à la famille de Vahagn ! Des millier d'euros vont disparaitre dans la nature sans que personne n'ose dire quoi que se soit, alors DONNER UN PEU à nos compatriotes qui sont dans le besoin ! cet argent EST LE NOTRE A NOUS TOUS ! et pas à vous Monsieur !

Tagyhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagyhi

avatar

Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: CONSEIL NATIONAL DES ARMENIENS DU DJAVAKHK   Mar 9 Mar - 12:53

Pendant que des arméniens crèvent de faim et se font tabasser au fond de leur cellule, y'en a qui sont ... souriants...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dikranagert



Nombre de messages : 832
Date d'inscription : 06/09/2009

MessageSujet: Re: CONSEIL NATIONAL DES ARMENIENS DU DJAVAKHK   Sam 13 Mar - 9:43

Arméniens Javakheti considéré Géorgie comme une menace potentielle pour la sécurité nationale 16:06

Analitika. At. Ua. Le Conseil national des Arméniens Djavakhétie en raison de la insinuations innombrables spéculative sur les problèmes liés à Djavakh, estime qu'il est nécessaire de noter les éléments suivants: soutenir les activités des différentes organisations et structures de gestion dans un effort pour attirer l'attention du public sur la situation dans la région, cependant, l'approche est totalement inacceptable, générant une avalanche de chaque hypothèses, formant à leur tour les divers, et souvent des idées fausses sur la situation réelle. Il est dit dans la déclaration du Conseil.
Dans les états les auteurs, assez fréquent, au moment critique de l'évolution de la région a été libéré dans la conscience du public des questions frivoles à détourner l'attention du public, créer un sentiment d'insécurité, ainsi que pour sa désinformation au sujet de la qualité sociale et politique de la Djavakhétie, causé par une politique délibérée d'assimilation par la Géorgie , la mauvaise foi des autorités de l'Est de l'Arménie, qui vise à alléger votre fardeau propres par les Arméniens de Djavakhétie, meurtri et psychologique dissociation Arméniens Djavakhétie, ainsi que vain, l'attitude irréfléchie et incapable de participants volontaires ou involontaires dans le processus, les volontaires dits. Cumul de l'attention sur l'état des processus socio-économiques dans la région est la principale composante de la politique, que les autorités officielles de l'Arménie et la Géorgie, ainsi que d'autres "intéressé" dans l'affaire des parties. Il est oublier que la linguistique, la discrimination économique et administratif est seulement une conséquence du fait que le peuple du Javakhk perdu le sens de l'unité et enfermés dans des problèmes économiques. Cela a été possible grâce à des politiques permanentes trompeuse, tant la Géorgie et l'Arménie. En conséquence, la population de la région est incapable d'évaluer rationnellement les réalités nationales et de réaliser leurs droits.
Cette approche de la problématique de la intraethnic Javakheti réduit considérablement le niveau de solidarité, qui ne peut que nuire à la qualité de la formulation et la solution des problèmes existants. Étant donné que le sentiment de protestation potentiels dans la région est élevé, encore des acteurs samokooptirovannym réussi à l'envoyer dans la bonne direction pour lui-même, l'introduction de la population arménienne de Djavakhétie sous un jour défavorable. Position de la Géorgie dans cette affaire est claire au départ: tout est possible et impossible moyens cherche à protéger la souveraineté nationale, ainsi que les Arméniens de Djavakhétie est perçue comme une menace potentielle pour la sécurité nationale, puis comme conséquence, nous avons ce que nous avons. Les autorités officielles de l'Arménie et la Géorgie empêché les Arméniens de Djavakhétie de former leur émanant de l'auto-position d'intérêt. Toute activité est estimée par les autorités comme une menace pour saper la sécurité de modèles éprouvés dans les domaines d'action de manipulation Javakheti. Initiatives promues qu'à la condition qu'ils travaillent dans l'intérêt de tout pouvoir. En conséquence, nous n'avons que les Arméniens de Djavakhétie ont été évincés du tout impact potentiel sur leur sort.
Nécessité de transférer le problème du plan des intérêts sociaux et liens individualisés dans le plan de l'environnement juridique, réglementaire, afin de fournir une interprétation univoque des droits des Arméniens de Javakheti en vue de la garantie par les outils de la communauté internationale de les protéger. Bien entendu, cette approche n'est pas seulement l'aspect organisationnel de s'assurer du bon déroulement d'un conflit juridique dans son ensemble, mais seulement vrai dans la situation actuelle à la lumière des exigences objectives et des circonstances. C'est pourquoi l'éventail des tâches du Conseil national des Arméniens de Djavakhétie est liée à la recherche de moyens et de ressources, notamment par la coopération avec les organisations internationales de faire la publicité du processus qui se produisent dans la région et renforcer le rôle de la population arménienne dans sa formation et la réglementation.


http://www.panarmenian.net/news/rus/?nid=44104&page=2

Армянство Джавахка рассматривается Грузией как потенциальная угроза нацбезопасности
12.03.2010 17:14 GMT+04:00
/PanARMENIAN.Net/ Национальный совет армян Джавахка ввиду бесчисленных спекулятивных инсинуаций вокруг проблем, связанных с Джавахком, считает необходимым отметить следующее: поддерживая деятельность различных организаций и управленческих структур в стремлении привлечь внимание общественности к ситуации, сложившейся в регионе, вместе с тем представляется абсолютно недопустимым подход, порождающий лавину всяческих гипотез, которые в свою очередь формируют разные, а нередко и ошибочные представления об обьективной ситуации. Об этом говорится в заявлении Совета.

По мнению авторов заявления, довольно частым явлением в критический момент развития событий в регионе стал выброс в общественное сознание надуманных проблем с целью отвлечь внимание общественности, создать ощущение незащищенности, а также дезинформировать ее относительно общественно-политического качества Джавахка, вызванного целенаправленной политикой ассимиляции со стороны Грузии, недобросовестностью властей Восточной Армении, которая стремится облегчить собственное бремя за счет армянства Джавахка, психологической надломленностью и разобщенностью армян Джавахка , а также бесцельным, непродуманным и бездарным отношением со стороны вольных или невольных участников процесса, так называемых волонтеров. Аккумуляция внимания на состояние социально-экономических процессов в регионе является главной составляющей политики, как официальных властей Армении и Грузии, так и других «заинтересованных» в данном вопросе сторон. При этом упускается из виду, что языковая, экономическая и административная дискриминация является лишь следствием того, что народ Джавахка потерял чувство единства и замкнулся в хозяйственных проблемах. Это стало возможным вследствие перманентной дезориентирующей политики, как Грузии, так и Армении. В результате, население региона неспособно рационально оценивать национальные реалии и осознавать свои права.

Такой подход к джавахкской проблематике резко снижает уровень внутриэтнической солидарности, что не может не влиять на качество постановки и разрешения существующих проблем. При том, что потенциал протестных настроений в регионе высок, до сих пор самокооптированным участникам процесса удавалось направить его в нужное для себя русло, представляя армянское население Джавахка в невыгодном свете. Позиция Грузии в данном вопросе ясна изначально: она всеми возможными и невозможными способами стремится обезопасить национальный суверенитет, а так как армянство Джавахка видится как потенциальная угроза национальной безопасности, то, как следствие мы имеем то, что имеем. Официальные власти Армении и Грузии мешают армянству Джавахка сформировать свою, исходящую из собственных интересов позицию. Любая активность оценивается властями как угроза подрыва безопасности опробованной в действии модели манипулирования джавахкской проблематикой. Инициативы поощряются лишь при условии, если они работают в интересах той или иной власти. В результате мы имеем то, что армяне Джавахка оказались оттесненными от любых возможностей влияния на свою судьбу.

Необходимо перевести решение проблемы из плоскости социальных интересов и индивидуализированных связей в плоскость юридическую, нормативную, чтобы обеспечить однозначную интерпретацию прав армян Джавахка с учетом гарантированных международным сообществом инструментов их защиты. Естественно, такой подход не является единственным организационным аспектом, обеспечивающим исход правового конфликта в целом, но единственно верным в текущей ситуации с учетом объективной необходимости и сложившихся обстоятельств. Вот почему круг задач Национального Совета Армян Джавахка связан с поиском путей и ресурсов, в том числе за счет сотрудничества с международными организациями для придания публичности процессам, происходящим в регионе и повышения роли армянского населения в его формировании и регулировании.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagyhi

avatar

Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: CONSEIL NATIONAL DES ARMENIENS DU DJAVAKHK   Sam 13 Mar - 9:50

En deux mot Dikranagert ce texte ne parlerai t'il pas implicitement du droit à l'autodetermination ? Moi c'est ce que je crois comprendre. Dans tous les cas, cela renforce ma conviction, à savoir qu'il est dangereux que certains tentent "d'agir" sans prendre en compte les conséquences de leurs actes pour nos freres du Djavakh et sans les consulter REELLEMENT préalablement. Qu'en penses tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dikranagert



Nombre de messages : 832
Date d'inscription : 06/09/2009

MessageSujet: Re: CONSEIL NATIONAL DES ARMENIENS DU DJAVAKHK   Sam 13 Mar - 17:03

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dikranagert



Nombre de messages : 832
Date d'inscription : 06/09/2009

MessageSujet: Re: CONSEIL NATIONAL DES ARMENIENS DU DJAVAKHK   Lun 26 Avr - 10:25

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CONSEIL NATIONAL DES ARMENIENS DU DJAVAKHK   

Revenir en haut Aller en bas
 
CONSEIL NATIONAL DES ARMENIENS DU DJAVAKHK
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» URGENT : CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION, NAITRAIT DU DIALOGUE PRÉSIDÉ PAR TSHISEKEDI ?
» Cablecom/Décodeurs: le Conseil national demande un compromis
» MONACO - SON PALAIS - SON JARDIN JAPONAIS
» [CONSEIL] Orange ou SFR...?
» Conseil d'utilisation de l'EOS 1000D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Armenia Forum :: ACTUALITES :: Djavakhk-
Sauter vers: