Western Armenia Forum

Forum de l'Arménie Occidentale
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les problèmes de Nos écoles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Les problèmes de Nos écoles   Mer 18 Avr - 12:45

Mes amis nous savons que les écoles arméniennes ont des difficultés et j’aimerai discuter avec vous pourquoi on est dans cette situation !

J’aimerai qu’on dise ici pourquoi on préfère d’autre école et pas des école arméniennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dzovinar

avatar

Nombre de messages : 243
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Mer 18 Avr - 13:08

Je n'ai pas de réponse, à ce sujet. J'imagine que ceux qui connaissent un peu ou beaucoup la langue, n'éprouvent pas le besoin de s'améliorer. Par contre, les jeunes qui étudient dans les écoles françaises, n'ont peut-être pas le temps, ou l'envie, d'apprendre la langue arménienne. Bien sûr c'est très dommage.
Il y a aussi, sans doute, des raisons d'ordre matériel : les écoles françaises sont gratuites ; dans une école arménienne, il faut certainement payer sa scolarité ? Je ne suis pas très au courant de tout cela. C'est cela le sens de ta question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Mer 18 Avr - 16:35

Le problème est complexe

On vie en France, donc tout les matières qui sont obligatoires dans l'éducation nationale de France nos école doivent le maîtriser mieux que le moyen national français
ou/et
les écoles arméniens doivent fonctionner mardi et samedi

Le premier cas simple mais très difficile de mettre en place

Le 2eme cas :
je crois que si nos école enseigne que la langue arméniens ce n'est pas suffisant pour attirer nos compatriotes donc il faut enseigner d'autre matières

Je crois que
Dans un école qui fonctionne que mercredi et samedi
il faut enseigner

1) la langue et littérature arménienne
2) l'histoire et la géographie de l'Arménie
3) Tradition culture : chant et danse
4) les activités sportives
5) de créer un soutient pour les devoirs de certain matière.

Des parents des enfants aimerai souvent que ces enfant ont la connaissance musical, qu'il face du sport et il russisent dans ces études

Par exemple

1h langue
1 h littérature
1 h de chant
1 h de danse
1h d'activité sportif
2h soutient de devoir

ça fait 6h de cours
C’est juste un modèle approximatif et c'est évidement très loin d'être parfait

Maintenant j'ai une question au parents quel sort d'activité vous préférez pour vos enfants?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Azad



Nombre de messages : 35
Age : 36
Localisation : Près de Beziers
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Mer 18 Avr - 22:59

Bon et bien en ce qui me concerne, je choisirais telle ou telle ecole non pas par la gratuité mais par la valeur de l'enseignement qu'il y a.
Si la façon d'enseigner des prof me plait et bien ça colle, après je regarde ce qu'ils font comme activitées.
Donc moi ma reponse cela serais si c'est une ecole Armenienne ou Française pour moi c'est plus le personnel que l'ecole emploi que je regarde car je ne confis pas ma fille comme cela les yeux fermé.
Bon il faut dire que pour l'instant elle n'a que 2 ans et demi et je vais la mettre à l'ecole maternelle de ma ville et encore une fois parce que j'ai vu la directrice je lui ai parlé, je connais aussi des parents qui y ont mis leur enfants et les echos sont très bon.
Bon après rien ne m'empechera de la retirer de cette ecole si cela ne me conviens pas et la mettre ailleurs.
Mais moi ici pas d'ecole armenienne donc la question ne se pose pas! Cool


Bon je ne sais pas si j'ai repondu comme il le fallait scratch mais c'est comme cela que je l'ai compris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xenusis



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Jeu 19 Avr - 0:39

et pour ceux qui ne connaissent pas ou très peu la langue? il faudrait peut etre aussi commencer par ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Jeu 19 Avr - 1:39

C'est clair que dans la localité où il y a peu de arméniens seront difficile à faire fonctionner.

Donc je divise notre population en 3 tranches par les localités
1) Ou il y a plus que 10 000 arméniens
2) plus que 1000 mais moins de 10 000
3) moins de 1000
pour chaque tranche il faut trouver un moyen de l'éducation, une méthode que les permettra dès le petit age se baigner dans une culture arménienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Jeu 19 Avr - 12:34

J'aimerai se concentrer sur les écoles de mercredi et samedi, tout d'abord il faut définir les tranches d'age pour former les class

je propose prendre l'exemple de l'éducation nationale française
2-11
...........2 - 4
...........4 - 6
...........6 - 11
11-18
...........11 - 14
...........14 - 18

il faut après définir ce que doivent apprendre les enfants de chaque tranche
et quel serons les activités qui serons intéressant pour chaque tranches d'age.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Jeu 19 Avr - 12:38

Marie-Azad la personelle c'est une question tres important mais pour l'instent j'aimerai qu'on trouvent un concepte d'education.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Jeu 19 Avr - 12:49

Donc si vous êtes d’accord sur les catégorie d’age pour former les class alors je vous prie de me dire que peut on apprendre aux enfants pour chaque tranche d’age
2 - 4
4 - 6
6 - 11
11-18
11 - 14
14 – 18

je vous demande d’écrie même si vous n’est pas sur . Je demande à chaque personne de réfléchir un petit peu sur le sujet et nourrir la création d’un concept d’éducation de nos enfant hors de l’Arménie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dzovinar

avatar

Nombre de messages : 243
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Jeu 19 Avr - 13:09

2-4 ans : leur faire faire des rondes, des petites danses sur la musique et les chants arméniens.
4-6 ans : même chose mais avec en plus la découverte de l'alphabet arménien (écrire leur prénom et nom - de petits mots
6-11 ans : l'apprentissage (lecture + écriture) - notions histoire ancienne - géographie de notre pays,
11-18 ans : développement approfondi de la langue parlée et écrite, idem pour l'histoire, la culture arménienne....

voilà quelques idées simples ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Jeu 19 Avr - 14:50

Dzovinar a écrit:
2-4 ans : leur faire faire des rondes, des petites danses sur la musique et les chants arméniens.
4-6 ans : même chose mais avec en plus la découverte de l'alphabet arménien (écrire leur prénom et nom - de petits mots
6-11 ans : l'apprentissage (lecture + écriture) - notions histoire ancienne - géographie de notre pays,
11-18 ans : développement approfondi de la langue parlée et écrite, idem pour l'histoire, la culture arménienne....

voilà quelques idées simples ...

Merci Dzovinar Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pahapan



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Jeu 19 Avr - 15:01

le problemes de nos ecoles armeniennes c est de pouvoir deja dans un premier temps de trouver les professeurs qui puisse enseigner armenien donc je pense avec tous ce que j ai entendu au niveaux deja Alfortville il a pas assez de profs et pas assez de bugets pour les remunerais chose qui peut se regle si il son envie et si il trouve les convention a propriée
Pour parler pour l avenir des écoles armenienne mais que pense réélement ce qui les dirige ? car enseignement est pas le reel probleme le probleme c est ce qui s occupe des ecole armenienne.il y a certaine ecole qui enseigne que 2 heures armenien par semaine et les profs sont des francais qui ne savent pratiquement rien de histoire et de la culture des armeniennes.
Car il a tellement de chose a faire la lecture,les math,la literature,la musique,la philosophie,etc...


Dernière édition par le Jeu 19 Avr - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TIKO

avatar

Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: ecole mercredi et samedi   Jeu 19 Avr - 16:09

En fait, il faudrait selon les tranches d'âges organiser un emploi du temps des cours pour les plus jeune la tranche horraire pourrait etre:

de 9h jusqu'a 13h et de 15h a 18h pour le mercredi et samedi il faudrait qu'il y est aussi une cantine, il pourrait meme y avoir des cours de cuisine arménienne pourquoi pas ?! Aussi on pourrait commencer les cours le matin avec deux heures d'activités physique avec des professeur qualifiés qui pourraient adapter l en plus l'activité physique est un un très bon moyen de faire connaissance et d'intégration.

pour les les plus âgés il pourrait y avoir des cours du soir ! mais ces cours peuvent etre donnés à raison de trois fois par semaine minimum !
( pour obliger une certaine rigueur!)

ensuite ont peut faire en sorte que les enfants choisissent les matières qu'ils veulent appendre pour moi les matières que l'on devrait enseigner seraient le sport, la musique, l'histoire-géo, la philosophie, la psychologie, le droit, les mathématiques et physique, et bien entendu les langues( pas que l'arménien mais d'autre aussi pour ceux qui le connaisse déjà)" KANI LéZOU GIDèSS AÏNKAN EL MART éS" traduction ->autant tu connais de langues, autant de fois tu es quelqu'un!!

Aussi tout est important dans la vie il est difficille de pouvoir tout enseigner il faudrait aussi faire en sorte que l'enfant se forge lui meme un caractère que l'on soit là aussi pour être a son écoute mais que lui soit aussi a l'écoute des plus anciens qui peuvent lui donner des conseils d'experiences vécues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Azad



Nombre de messages : 35
Age : 36
Localisation : Près de Beziers
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Jeu 19 Avr - 23:26

Et bien il y a vraiment beaucoup d'idée sympa à retenir c'est vrai.
Moi aussi je me disais pour les 2-6 ans cela passerais par le jeux, des chansons des dessins typiques armeniens tout en leur expliquant .

Bon après plus tard il y a bien sur toute l'histoire la philosophie, les coutumes armenienne(je trouve cela important car cela permet si à la maison on ne les pratique pas).
L'idée de la cuisine est super aussi pour toute les tranches d'age d'ailleurs.
Sinon moi je me souviens lorsque j'etais petite j'allais à Alfortville et c'etait le Mercredi et il y avait des cours de Danse, de langues et d'ecritures et d'histoire tout en dessinant (comme je le disait tout à l'heure).
Par contre c'est vrai que tout sur une journée cela faisait très chargé donc comme vous dite le mieux c'est de l'etaler sur deux jours le Mercredi et le Samedi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vartan



Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Ven 20 Avr - 11:56

Il est vrai que pour le développement de notre langue et culture l’école est très importante avec un apprentissage dès le plus jeune âge.
Pour ceux qui ont la chance d'être a proximité d'écoles existante et d'avoir la possibilité financière (mais des solutions peuvent être mise en place pour les familles les plus démunies).
Mais que pensez vous si nous mettions en place un CAPES (Certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré) ?
Cela serait une solution complémentaire a l'apprentissage de la langue arménienne Occidentale et elle pourrait être diffusée dans tous les collèges et lycées de France !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Ven 20 Avr - 15:36

ça sera superbe Vartan mais pas facile à faire. ça prendra du temps mais il faut absolument le faire. Par contre on peut déjà réfléchir sur le programme pour chaque tranche d'age, de réfléchir que nous avons besoin (des livres pour les grand des juillets... pour les petits)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanigadou



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Dim 22 Avr - 16:13

Effectivement Van ce que propose Vartan est une tache difficile mais par contre cela permettrai de sensibiliser nos jeunes sur leurs identités n'oublions pas tous les jeunes qui s'appellent : Lefevre, Durand,Lejeune etc.. qui sont des descendants des rescapés du génocide d'avoir la possiblilité de pratiquer la langue arménienne occidentale et de connaitre la culture de leurs ancètres dès le collège au meme titre que les autres langues comme l'espagnole,l'allemand,le russe,l'anglais, le chinois, l'arabe etc..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Lun 23 Avr - 11:28

tu as raison L’important justement de ne pas oublier personne et donc il faudra travailler en paralel sur plusieurs taches.

J’aimerais savoir si quelqu’un connais des bons livres en arméniens pour les enfants de 2-6 an et si il y a des juillet qui permet apprendre l'arméniens aux petit. J’en ai vu plain en français pour la langue français en Russe pour les russes mais pas grand-chose pour les arméniens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âmélie



Nombre de messages : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Mar 24 Avr - 19:19

Parev,
je viens de prendre connaissance de quelques unes de vos réponses au sujet de l'éducation et l'école ...
Concernant les tranches d'âges je pense comme Dzovinar, en particulier pour les 2-4 et 4-6 ans.
J'aime mieux l'idée des ateliers adaptées aux mômes en ce qui concerne l'histoire. Ca me parait moins rigide et plus actif que les cours à proprement parlés. et pourquoi pas des conférences adaptées aux ados pour mieux les intéresser (une fois par mois par ex. )?
Peut-être que dès leur jeune âge, de temps à autre les parents devraient pour la petite histoire avant le dodo, lire une histoire sur Haïg, un autre soir sur son fils Armènag, et ainsi de suite....
On se rappelle bien des histoires qu'on nous racontait souvent quand on était petit.
En tout cas quelque soit la méthode, la bonne pédagogie est celle qui intéresse celui/celle qui doit apprendre. (je n'invente pas la poudre là ;-) !)
Autre chose : ne pensez-vous pas que ce sera aussi une bonne idée de s'intéresser aux parents, ou futurs parents, qui ne parlent pas ou peu l'arménien de l'arménie occidentale ?
Si déjà les parents, voire l'un d'entre eux (si les 2 ne sont pas arméniens), parlent à leur beuzdig en arménien à la maison, ça aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Mer 25 Avr - 14:18

Je comprends que les parents ont une responsabilité devant ces enfants, mais pas seulement les parents car la société également a une responsabilité, particulièrement notre société arménienne, c'est pourquoi il faut s'occuper de nos écoles.

Maintenant les parents peuvent être conscients de ses responsabilités ou pas, la société également doit être conscient et faire des actions pour notre future génération.

Les pauvres parents qui travaille et élèvent ses enfants sont surcharger donc on ne peut pas les culpabiliser sans cesse surtout que la société arménienne n’a pas vraiment réussit créer un système que les facilite la tache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2653
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Ven 27 Avr - 11:00

Parevner polorin,
Je m’inscris dans ce débat fort intéressant concernant l’éducation en général et l’école arménienne en particulier. J’ai trouvé ce plan d’enquête provenant d’un article de presse, très intéressant et il est vrai qu’il présente assez correctement dans sa forme les institutions scolaires chargés de perpétuer, une éducation et une tradition arménienne issues des Arméniens d’Arménie occidentale en exil.

L’idéal serait donc dans un premier temps d’obtenir, une enquête équivalente pour toutes ces institutions, comportant un enseignement quotidien ou bien hebdomadaire.

Citation :
Entretien avec Madame Jeanine Vartanian Présidente du Conseil d'Administration de l"Association de Dames Arméniennes Amies des Ecoles Tebrotzassère" et Monsieur Haig Sarkission, Directeur de l'Ecole.
Propos recueillis par G.V. Dédéyan

Si vous voulez bien, un rappel historique sur l’école Tebrotzassère
Le 1er mai 1879, à Ortaköy, banlieue de Constantinople, une poignée d’énergiques et persévérantes Dames Arméniennes se regroupent en une association « Association des Dames Arméniennes Amies des Ecoles Tebrotzassère » et lancent un défi audacieux en fondant l’Ecole Tebrotzassère dont l’objectif est de former des institutrices pour enseigner dans les provinces éloignées.
L’école Tebrotzassère traverse les aléas de l’histoire et se trouve contrainte de fuir Constantinople en 1915 suite au génocide.
Les Dames Tebrotzassère décident alors de prendre en charge 200 orphelines et de s’exiler, d’abord à Salonique (Grèce) puis à Marseille en 1924.
En 1928, elles s’établissent au Raincy (Seine Saint Denis) en tant que locataires dans l’ancienne ferronnerie de Louis Philippe, bâtiment que l’école occupe encore à ce jour.
En 1929, Monsieur Dikran Khan Kélékian, administrateur de l’UGAB, impressionné par la volonté des Dames Tebrotzassère, achète l’ensemble immobilier qu’elles occupent et leur donne par testament le droit de jouissance, à titre gratuit, de ces immobilisations, tant que leur association existera.
Petit à petit, l’orphelinat devient un internat, accueillant des élèves du monde entier. Puis, dans les années 1970/1975, l’école devient mixte et quotidienne. Elle dépend de l’Académie de Créteil.
Le groupe scolaire mixte franco-arménien compte aujourd’hui 265 élèves répartis de la maternelle à la 3ème du collège.
L’école est, depuis 1988 sous Contrat Simple avec l’Etat pour les classes du primaire et depuis 1996, sous Contrat d’Association avec l’Etat pour les classes du collège.
Quelle place occupe Tebrotzassère dans le paysage éducatif de la communauté arménienne de France ?
Tebrotzassère, une des plus anciennes écoles arméniennes établie en France, est également la seule en Ile de France à mener ses élèves de la maternelle à la 3ème du collège.
Grâce à la qualité de l’enseignement dispensé et aux Contrats signés avec l’Etat, Tebrotzassère a acquis la confiance des parents et c’est ainsi que l’effectif des élèves est en progression constante depuis de nombreuses années.
Les grandes concentrations d’originaires arméniens ne se situent pas autour du Raincy. Alors, d’où sont originaires les parents d’élèves ?
Enfin, l’école étant un externat, l’éloignement pose t’il problème pour les familles ?
En 1982, la mise en place d’un service de ramassage scolaire par autocars amorce l’essor de l’école primaire et du collège et règle ainsi le problème de l’éloignement des familles.
En effet, aucune grande concentration de français d’origine arménienne ne se situe autour du Raincy. Dix autocars assurent le service quotidien de transport des élèves en provenance des départements : du Val d’Oise ( Goussainville, Sarcelles, Arnouville, Gonesse), de Seine Saint Denis (Clichy sous Bois, Livry-Gargan, Aulnay sous Bois, Pavillons sous Bois, Sevran, Villemomble, Rosny sous Bois, Montfermeil, Bobigny, Le Blanc Mesnil, Le Raincy,Vaujours, Pantin ) du Val de Marne (Alfortville, Maisons Alfort ),des Hauts de Seine (Clamart, Meudon, Alfortville, Créteil, Chatillon, Le Plessis Robinson), de Seine et Marne, ( Chelles).
Grâce au service d’autocars, l’éloignement ne pose aucun problème. Le choix de donner une éducation arménienne et un bon enseignement complet bilingue à leurs enfants prend le dessus par rapport à la distance.
L’éloignement ne pose aucun problème car le choix d’inscrire son enfant dans une école franco- arménienne prend le dessus par rapport à la distance.
Comment fonctionne l’établissement ? Combien d’élèves, de classe, d’enseignants et divers services ?
Monsieur Haïg Sarkissian Chef d’Etablissement est secondé par un adjoint à la direction,
Monsieur Alexandre Malekazarian
Chaque cycle a un responsable :
Maternelle : Madame Anahid Sarkissian, responsable des 3 classes de maternelle
Primaire : Madame Maritz Boujikanian, responsable des 5 classes du primaire
Collège : Monsieur Alexandre Malekazarian, responsable des 4 classes du collège
28 professeurs composent l’équipe pédagogique de Tebrotzassère.
L’école compte actuellement 265 élèves répartis de la manière suivante :
Maternelle : 55 élèves
Primaire : 110 élèves
Collège : 100 élèves
En première langue (LV1), les élèves apprennent l’Anglais au collège. Les élèves du primaire y sont initiés dès la classe de CE1.
En classe de 4ème en seconde langue (LV2), les élèves ont le choix entre l’Allemand et l’Espagnol.
Chaque classe a un parent délégué qui joue un rôle de liaison entre le professeur principal et les parents.
Sur les 28 professeurs, 6 enseignent la langue, la littérature et l’histoire arménienne.
Les élèves non arménophones suivent des cours de mise à niveau.
L’école fonctionne 5 jours pleins à raison de 6 heures quotidiennes.
L’association des parents d’élèves ( A.P.E.E.T.) apporte sa contribution ponctuelle et un soutien utile à la vie scolaire ainsi qu’une collaboration à l’action des enseignants.
Quelle place occupe l’enseignement de l’arménien, et surtout quelles matières ?
Il faut tout d’abord remarquer que sur les 28 professeurs qui enseignent à l’école Tebrotzassère, 18 sont des français d’origine arménienne.
D’autre part, l’enseignement de l’Arménien est réparti comme suit :
En maternelle 1 : toutes les activités d’éveil et autres sont faites en arménien.
En maternelle 2 et maternelle 3 : 20h et 16h sont consacrées à l’enseignement de l’arménien.
En primaire : les cours de langue, de littérature, d’histoire et géographie, soit 5 heures par semaine sont donnés en Arménien, de plus les cours de musique, de dessin, et de religion sont dispensés en arménien.
Au collège, comme au primaire et selon les classes, 4h à 5h d’arménien par semaine sont incluses au programme.
Les personnels d’encadrement, de logistique, de secrétariat et les surveillants sont arméniens, la langue arménienne est donc privilégiée dans l’établissement.
La Direction de l’école et le Conseil d’Administration, voulons mettre l’accent sur le fait que nous sommes extrêmement satisfaits d’avoir obtenu, pour l’année scolaire 2006/2007, dans la dotation horaire attribuée au collège Tebrotzassère, la prise en charge de la rémunération de certains enseignants d’Arménien, par le Ministère de l’Education Nationale.
Parlez nous du niveau scolaire.
Depuis 2003, c'est-à-dire pour la 4ème fois consécutive, la réussite de nos élèves au brevet des collèges de nos élèves est de 100%.
Les petits effectifs des classes favorisent un meilleur suivi des élèves et créent une dynamique positive.
Le niveau de l’enseignement assuré à Tebrotzassère permet aux élèves qui intègrent les lycées publics ou privés de la région parisienne d’obtenir des résultats satisfaisants.
Les bulletins scolaires que nous adressent les Chefs d’Etablissement de ces lycées en font foi.
Parmi les réussites qui honorent l’école Tebrotzassère, il faut mentionner le cas d’un élève, qui, après avoir effectué sa scolarité dans les classes du collège, a intégré la classe de seconde générale au célèbre lycée Louis Le Grand à Paris. Il est actuellement en première S et passe en terminale à la rentrée de 2006/2007.
Aux parents qui sont soucieux du bien être de leurs enfants et de leur formation, nous disons : ayez confiance en Tebrotzassère. Les enseignants encadrent et soutiennent les élèves, les aident à acquérir le sens de l’effort et à progresser au mieux de leurs capacités.
Le Conseil d’administration de l’école Tebrotzassère a-t-il des projets pour l’avenir de l’école ? Quelles sont ses ambitions ?
L’école Tebrotzassère est gérée par le Conseil d’Administration bénévole de l’Association des Dames Arméniennes Amies des Ecoles Tebrotzassère (A.D.A.A.E.T).° entouré de conseillers extérieurs spécialisés dans tout domaine.
L’objectif primordial du Conseil d’Administration est de mettre à la disposition de l’école les moyens logistiques, humains et financiers afin que celle-ci puisse assurer le meilleur enseignement bi-culturel en donnant une parfaite éducation aux élèves dans les meilleures conditions de bien être possibles.
D’autre part, le Conseil d’Administration est motivé par d’importants projets à cour ou à moyen terme.
Dans un 1er temps, une vive demande de la part des élèves et de leurs parents a conduit le Conseil d’Administration à envisager la création d’un lycée.
Celui-ci permettra à Tebrotzassère, institution plus que centenaire et garante de la transmission de l’identité arménienne, de mener ses élèves de la maternelle jusqu’aux bancs de l’université.
Après une étude de faisabilité, l’A.D.A.A.E.T. a été sélectionnée par la Fondation Gulbenkian de Lisbonne pour un partenariat en vue de construire un bâtiment qui abitera « le lycée Nevarte Gulbenkian » et « l’Espace Culturel Tebrotzassère », dont le permis de construire a été déposé et accepté par la mairie de Livry-Gargan.
Dans un 2ème temps, grâce à un legs de madame Le Roy Agabékian la reconstruction complète de l’école maternelle pourra être réalisée.
Enfin, la réhabilitation du bâtiment principal fait partie des projets à moyen terme.
Tebrotzassère est en pleine évolution et a pour ambition de former et d’éduquer des jeunes français d’origine arménienne pour leur permettre de s’insérer efficacement dans la vie sociale et professionnelle tout en leur transmettant la connaissance des patrimoines français et arméniens et de contribuer ainsi au rayonnement de ces deux cultures.
Les projets de monsieur Haïg Sarkissian, directeur, pour cette année de l’Arménie sera entre autre.
Projet pédagogique pour l’année 2006/2007
Les 11 et 12 décembre 2006, Tebrotzassère organise dans le cadre de l’Année de l’Arménie
2 journées portes ouvertes destinées :
• Aux élèves des établissements scolaires du Raincy et de la région.
• Aux écoles franco-arméniennes de la région parisienne, ainsi qu’aux élèves des cours donnés dans les centres culturels arméniens.
• A tout public désireux de connaître l’histoire, la culture, la géographie, les arts et l’architecture arménienne.
Chaque classe va travailler sur un thème particulier et présenter son activité, afin de faire connaître l’Arménie.
Tebrotzassère, pour cette occasion sera une petite Arménie ouverte à tous.
Qu’aimeriez –vous dire aux familles qui ont déjà leurs enfants à Tebrotzassère mais aussi à ceux qui envisagent de les y scolariser à la rentrée prochaine ?

Dans un second temps nous pourrions nous pencher sur le contenu des enseignements, que ce soit en histoire, en géographie, en langue etc…..

Dans un troisième temps, nous pourrions aussi nous inscrire dans la promotion de ces institutions afin de leur apporter un élan positif, permettant à plus d’enfants, de jeunes et d’adultes de fréquenter les cours et de suivre une formation. La recherche de moyens financiers, tel que des subventions ou des bourses soutenant ces formations fait partie d’une démarche fondamentale, « préserver l’existant ».

Mais nous pouvons, aussi, parallèlement nous inscrire dans l’organisation de la création d’école là ou nos compatriotes le demandent, en fonction d’un effectif réel.

La mise en place d’une commission d’étude chargée d’organiser ce travail serait bien.

Tsangoutioun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Ven 27 Avr - 18:41

je propose qu'on invite les responsables des ecoles arméniens en france faire un intervue sur notre forum.

Alors je propose egalement de preparer l'ensamble des question à poser. donc si vous ettes d'accord je vous prie de confirmer ça sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tseghahaghord



Nombre de messages : 25
Age : 43
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   Sam 30 Juin - 20:06

Շնորակալություն բոլորին այս հետաքրքիր մտքերի համար
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eglisesainttateos.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les problèmes de Nos écoles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les problèmes de Nos écoles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problèmes photos pour le web
» [AIDE & REPONSE] Problèmes liés à l'écran/capteur du HD
» ( RESOLU )Problèmes envoi SMS
» Toujours des problèmes de reception sur W9, TCM et TV5 Monde
» [AIDE] Quelques problèmes logiciels suite à maj rom sur HD2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Armenia Forum :: SOCIETE :: Education-
Sauter vers: