Western Armenia Forum

Forum de l'Arménie Occidentale
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BURSA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tagyhi

avatar

Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: BURSA   Ven 2 Nov - 11:23

http://www.lefigaro.fr/international/20071102.FIG000000142_des_kurdes_sont_pris_pour_cible_en_turquie.html

Des Kurdes sont pris pour cible en TurquieDe notre envoyée spéciale à Bursa LAURE MARCHAND. Publié le 02 novembre 2007Actualisé le 02 novembre 2007 : 07h27
Une manifestation de nationalistes turcs.
AFP/Dilkoff.

InternationalDepuis le regain d'attaques des rebelles du PKK retranchés en Irak, les Kurdes de Turquie subissent les assauts d'extrémistes turcs. C'est le cas notamment à Bursa.


AVEC ses élégantes mosquées, Bursa, première capitale ottomane, cultive avec fierté un passé impérial prestigieux. Six siècles plus tard, la cité de l'ouest de la Turquie est tout aussi prospère : l'arrivée de Renault et de Fiat, dans les années 1960, l'a transformée en plaque tournante de l'industrie automobile. Pourtant, cette ville, plus épargnée que la moyenne par les grands maux du pays, la pauvreté et le nationalisme, a été ces derniers jours le théâtre de violences sans précédent contre la communauté kurde : commerces saccagés, maison brûlée, agressions au couteau, menaces de mort, association assiégée...


« J'habite ici depuis trente ans, je n'ai jamais vu ça, même au plus fort de la guerre civile, s'inquiète Abdülaziz Akyol, président, à Bursa, de l'Association des droits de l'homme, qui vient de publier un rapport sur les incidents. Il suffit désormais d'être kurde pour être visé, mais je ne suis pas au courant de tout, les gens ont peur, ils ne parlent pas. »


La mort de 12 soldats, tués par les séparatistes kurdes du PKK, dimanche 21 octobre, a donné le coup d'envoi aux représailles à Bursa. Elles ont culminé le mardi, avec les funérailles de Samet Saraç, l'un des « martyrs », et se poursuivent par hoquets depuis. Dans la quasi-indifférence des médias, focalisés sur « la lutte contre la terreur » et les menaces d'intervention militaire en Irak. La recrudescence des actions du PKK s'est accompagnée d'une hausse des violences ethniques en Turquie, attisées par les harangues des partis nationalistes et une presse revancharde.


À Bursa, « des petits groupes se rassemblent devant la statue d'Atatürk, au centre, et déambulent dans les rues en faisant le signe des Loups gris [NDLR : une milice d'extrême droite proche du Parti d'action nationaliste, MHP], personne ne leur fait de remarque, raconte Abdülaziz Akyol. Les militants des Alperen (NDLR : foyers de jeunesse du Parti islamo-nationaliste de la grande union [BBP]) participent également aux attaques. »


Boutiques mises à sac


Le plus effrayant, de l'avis général, ce sont ces lycéens, encadrés par leur professeur, qui ont défilé en hurlant « Allah Akbar ! » et « la patrie est indivisible », lors de l'enterrement du militaire. « Ces jeunes sont fanatisés, je redoute qu'ils ne passent à l'acte si on leur en donne l'ordre », explique Alireza Beyaztas. Ce père de famille de 39 ans tient un café, « un endroit connu pour être démocrate où tout le monde se mélange » et où les chansons d'Ahmet Kaya, grand poète kurde, agrémentent les soirées.


Le jour des funérailles, il a reçu des coups de téléphone anonymes : « Nous allons te régler ton compte. » Le soir, « des types dans la salle ont applaudi lorsqu'un drapeau turc est apparu à la télé, raconte-t-il. Ça a commencé comme ça. » Ça a continué par des gaz lacrymogènes et des coups de couteau. Alireza Beyaztas a été touché à la cuisse, son cousin dans le dos, et un client a été poignardé dans le ventre. Huit jours après, il est toujours hospitalisé, les organes vitaux touchés.


« Je ressens de plus en plus le racisme antikurde, j'ai l'impression qu'on me prend pour un terroriste », témoigne un commerçant, qui refuse de donner son nom. Il a accroché un drapeau au-dessus des piles de vêtement. « Ce drapeau appartient à tous les citoyens, pas seulement aux Turcs, revendique-t-il, mais les nationalistes cherchent à nous le confisquer. »


Une motivation patriotique qui semble être une exception dans ce marché majoritairement kurde : depuis la tentative de mise à sac des boutiques par un groupe de trois cents personnes, les drapeaux ont fleuri devant les étals. « C'est mieux pour les affaires », chuchote un vendeur, qui a été frappé, comme s'il craignait que l'absence de l'étendard rouge et blanc le désigne comme un traître.


Un supermarché de la chaîne Saypa a également été saccagé. Depuis, le propriétaire, kurde, a placardé un « Avis à la population » sur ses vitrines. On peut y lire que Saypa existe depuis la création de la République turque, que cette « firme turque n'oublie pas » les familles des martyrs en faisant des dons alimentaires. Aucune arrestation n'a suivi ces actes de vandalisme, pas plus lorsque la maison de la famille Adam, dans le district de Kemal Pasa, à l'extérieur de Bursa, a été incendiée.


Ses voisins parmi les agresseurs


« Ils ont brûlé la bergerie, puis le toit de la maison, mon frère était coincé à l'intérieur », raconte Vedat Adam, joint par téléphone. Pourtant l'an dernier, le fils d'un habitant du quartier a été tué dans le sud-est, j'étais à ses funérailles et nous étions tous désolés. Mais après l'incendie, personne n'est venu nous réconforter. » Il a reconnu ses voisins parmi ses agresseurs. Le lendemain du sinistre, ce maçon a été renvoyé par son patron. Il pense aujourd'hui quitter la région et rentrer à Diyarbakir, la grande ville kurde dans l'Est.


Au local du Parti pour une société démocratique, pro kurde, les vitres cassées témoignent encore de « l'attaque menée par plus d'un millier de personnes », selon Sedat Ertugrul, le vice-président de la section de Bursa. « Le mot d'ordre est de ne pas répondre aux provocations pour ne pas empirer la situation ni déclencher des affrontements ethniques, explique-t-il. Mais parmi les Kurdes, il y en a qui veulent désormais affronter les Loups gris. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tseghakron

avatar

Nombre de messages : 755
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: BURSA   Ven 2 Nov - 11:54

Eh oui, les turc sont les turc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://njdeh.free.fr
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: BURSA   Ven 2 Nov - 14:17

si les turks ont envie d'agraver leur cas ... leurs probleme ce n'est pas dans les ville où les turcs font la majorité leur probleme c'est les localité où les kurds font la majorité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: BURSA   Ven 2 Nov - 20:46

Commençons un peu regrouper les événements de ce type.

a) Attaque sur un café arménien en Belgique
b) attaque sur la communauté kurde dans des villes où la majorité de la population est turques.


Dans deux cas je ne voit aucune logique. Il manifeste contre kurdes ils attaquent les hay, Ils manifestent contre les kurdes et ils attaquent les kurdes là où ils ne représentent pas un "danger".

Conclusion est que ces attaques ont un autre but.

je vois un but c'est d’intimider les hays qui sont en Arménie occidentale , pour qu’ils arrêtent de revendiquer leur identité de les faire oublier complètement leur identité vu que les autres sont attaqué, vu que les arméniens même au Belgique sont attaqué donc trop dangereau…

c’est une attaque psychologique contre nos compatriote. Donc il faut que nous entreprenons des actions contre ces actions.

Je suis d’accord que le problème number 1 actuelement c’est le Kurdistan mais les kurdes ne peuvent pas légitiment demander que mush, van,karin soit séparé de cette état criminel car le vrais propriétaire c’est nous donc il faut tout faire que nous fermons nos que nos compatriote la bas oublie leur identité.

Ils faut pas oublier que tous ça à precedé par les arret de centains des hays pour la situation "iregulier"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tseghakron

avatar

Nombre de messages : 755
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: BURSA   Sam 3 Nov - 2:45

Merci VAN pour ton analyse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://njdeh.free.fr
viola

avatar

Nombre de messages : 502
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: BURSA   Dim 4 Nov - 23:14

j'ai exprimé très très mal Van . Je voulait dire que les terres pour moi personnellement Boursa c'est une terre que je peut dire que j'ai sortie..... (en gros ) et pour savoir comme en tout était passe, et ma arrière grande mère rencontré que son village (Seuleuse) était le village qui a battu contre des turcs jus qu'au bous SmileSmile Rolling Eyes


Dernière édition par le Lun 5 Nov - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: BURSA   Lun 5 Nov - 13:06

j'ai pas compris viola?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagyhi

avatar

Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: BURSA   Lun 5 Nov - 13:13

C'est la région d'où est originaire la famille de Viola.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: BURSA   Mer 7 Nov - 17:11

http://armenie-occidentale.forumactif.fr/justice-f18/fils-de-hrant-dink-a-quitte-les-territoirs-controles-par-tr-t237.htm (Fils de Hrant Dink a quitté les territoirs contrôlés par TR)

voici un petit argument indirect que les manif turc vise les arméniens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BURSA   

Revenir en haut Aller en bas
 
BURSA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bursa Birlik.
» origine du mot "bourse"
» Gyrineum lacunatum (Mighels, 1845) & Eupleura nitida (Broderip, 1833)
» Identification bursidae - Bursa Quirihorai
» Alimentation des bursa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Armenia Forum :: ACTUALITES :: Les peuples et pays voisins de l'Arménie-
Sauter vers: