Western Armenia Forum

Forum de l'Arménie Occidentale
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tagyhi

avatar

Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   Mer 17 Oct - 19:40

http://afp.google.com/article/ALeqM5hzQ1otXs4gdig5VX8GZUGOGDic_A

Turquie: le Parlement autorise des incursions en Irak contre le PKK
Il y a 1 heure

ANKARA (AFP) — Le gouvernement turc a franchi mercredi une nouvelle étape dans sa menace d'envoyer des troupes en Irak en obtenant le feu vert du Parlement pour attaquer les rebelles kurdes basés dans le nord de ce pays.

Alors que le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a dit vouloir éradiquer le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) en Irak, une motion autorisant pour un an le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan à entrer, si nécessaire, en Irak pour frapper les bases rebelles a reçu un aval massif.

Seulement 19 élus du parti prokurde DTP (Parti pour une société démocratique) ont voté contre la motion, alors que les 507 autres députés présents votaient pour.

Le vice-Premier ministre Cemil Ciçek, qui a défendu le texte, a insisté sur le fait que toute intervention aurait pour unique cible le PKK, qui lutte depuis 1984 contre le pouvoir central turc, un conflit qui a fait plus de 37.000 morts.

Le texte précise que la date et l'ampleur des opérations seront déterminées par le gouvernement et que les incursions ne viseront que "la région du nord et les zones adjacentes", où se trouvent quelques 3.500 hommes armés du PKK, selon les autorités.

Pour tenter d'apaiser la tension entre Ankara et Bagdad, M. Maliki a appelé au téléphone son homologue turc peu avant l'ouverture de la séance au Parlement, a rapporté l'agence de presse turque Anatolie.

M. Maliki s'est dit "absolument déterminé à mettre un terme aux activités et à l'existence du PKK sur le territoire irakien" et a indiqué avoir donné des "instructions précises" à ce sujet à l'administration de la région autonome kurde du nord de l'Irak.

Depuis Paris, où il se trouvait mercredi, le président irakien Jalal Talabani, un Kurde, a espéré que la Turquie n'interviendrait pas militairement.

"Nous espérons que la sagesse de notre ami, le Premier ministre Erdogan, sera suffisamment forte, qu'il n'y aura pas d'intervention militaire", a-t-il déclaré à la presse.

Le président américain George W. Bush a pressé également la Turquie à ne pas mener d'incursions dans le Kurdistan irakien.

"Nous disons de manière très claire à la Turquie que nous ne pensons pas qu'il soit dans leur intérêt d'envoyer des troupes en Irak", a déclaré M. Bush lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche.

Un déploiement de troupes turques en Irak "n'est pas le meilleur moyen de faire face au problème", a ajouté M. Bush.

Ankara accuse les Kurdes irakiens de fournir au PKK des armes et des explosifs et reproche à Bagdad et à Washington de ne pas faire assez contre cette organisation considérée comme terroriste par la Turquie, les Etats-Unis et l'Union européenne.

Mardi, M. Erdogan a mis en garde Bagdad et les factions kurdes du nord de l'Irak, les appelant à agir contre le PKK ou à subir les conséquences d'une offensive.

Les rebelles kurdes s'infiltrent en Turquie pour y mener des attaques dans le sud-est, et celles-ci ont augmenté depuis le début de l'année, poussant le gouvernement turc à envisager l'option militaire.

Mais cette option ne doit pas être immédiatement utilisée afin de donner une ultime chance à la diplomatie, a indiqué M. Erdogan en début de semaine.

M. Maliki a ainsi demandé une "nouvelle opportunité" pour résoudre la crise par des voies diplomatiques et a proposé des négociations, selon Anatolie.

M. Erdogan s'est dit prêt à rencontrer une délégation irakienne, mais il a fait savoir que son pays ne pouvait tolérer "davantage de perte de temps".

Le président syrien Bachar al-Assad, en visite à Ankara, a de son côté apporté un précieux soutien à la Turquie.

"Nous appuyons les décisions qui sont à l'ordre du jour du gouvernement turc en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme et les activités terroristes", a-t-il dit à la presse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagyhi

avatar

Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   Mer 24 Oct - 18:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagyhi

avatar

Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   Mer 24 Oct - 18:32

http://jt.france2.fr/8h/

Je suis sans voix... Istanbul capitale ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagyhi

avatar

Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   Ven 26 Oct - 11:05

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-32972750@7-58,0.html

Turquie: trois journalistes français retenus 24 heures en garde à vue


C'est vachement democratique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrig



Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   Ven 26 Oct - 15:27

Comme ça peut être les journalistes français "connaîtrent mieux" La "Turquie" de l'interiur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   Ven 26 Oct - 15:38

astrig ils connaissent tres bien l'etat turc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   Ven 26 Oct - 15:47

Citation :
Mardi, M. Erdogan a mis en garde Bagdad et les factions kurdes du nord de l'Irak, les appelant à agir contre le PKK ou à subir les conséquences d'une offensive.

comme si l'état turc n'a pas infiltreé cette organisation... et comme s'il ne le controle pas, au moin partielement... l'etat turc a besoin la partie radical de partie PKK pour oprimer les kurds et de les ai turkifier à meme occasion, et il est evident que il n'ataquerons PKK pour les eradiquer , c'est du blef de la part des turcs. Evidement c'est mon avis perso.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   Ven 26 Oct - 15:51

Ils profiterons d'existence des radiko kurd pour massacrer la partie intelegent des kurds de ne l'ai jamais permettre de s'organiser. C'est un blef qui dure pres que 1 siecle et qui permet de detruir le peuple kurd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrig



Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   Ven 26 Oct - 16:01

Tu a raison. Tout ça pour empecher les Kurdes de prendre Kirkuk. Mais Saddam n'a pas pu empecher les Kurdes, les Turcs ne pourrons pas non plus.

Aujourd'hui les Kurdes le niveau de leur relation international ils ont dans une situation très bien tout au contraire au turcs qu'ils ont problems avec tous le monde.

Je pense que les Kurdes face aux Turcs cette fois gagneront. Mais la questions nous les Arméniens nous devront être prets pour récupérer notre pays l'Arménie Occidental dans tous les changements au futur.


Dernière édition par le Sam 27 Oct - 2:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   Ven 26 Oct - 16:05

oui astrig il faut qu'on se prepare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrig



Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   Ven 26 Oct - 21:04

So you're not convinced that the PKK is behind the attacks?
I don't really know—it could be the PKK. But the PKK are infiltrated, also.

By whom?
By many—even by Turkish military and Turkish intelligence. The PKK have contacts and relations also with Iran. They were based in Syria for many years, as you know. The Turkish foreign minister is going to be visiting Baghdad soon, in the next couple of days. So our decision was to wait until he comes to hear from him, basically. Secondly, we are prepared to send a delegation to Ankara to discuss ways and means or what practical measures can be taken against the PKK presence or activity in the north. One sticking point is—and this is one of the paradoxes of the Turkish position—practically nothing can be done in the Kurdish region without the full support and engagement and commitment of the Kurdistan Regional Government [KRG]. Here, the Turks have been reluctant. It was our decision a year ago to set up a tripartite commission between Turkey, the United States and Iraq at the military and security level to address this legitimate Turkish security concern. We went out of our way also to reassure the Turks that we are serious and genuine by including the KRG in [a single] Iraqi delegation. The Turks refused that …

http://www.newsweek.com/id/58027
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrig



Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   Ven 26 Oct - 21:27

Aujourd'hui j'ai lu dans un journal turc Milliyet

http://www.milliyet.com.tr/2007/10/26/son/sondun28.asp

Le ministre des affaires étrangeres d'Iraq (il est kurde) a dit que le service renseignement turc (MIT) avait infiltré au PKK. Il a dit "sous entendu"que l'auteur de ces dernières attaques était l'Etat turc même, et c'était juste pour se donner un prétexte pour envahir Kurdistan d'Iraq (Kurdistan Sud).

Il a dit d'ailleurs déjà depuis l'époque de Saddam il y avait 1300 soldat turcs sur le sol du Kurdistan Sud (Kurdistan occupé par l'Iraq) et plusieurs chars et de nombreux agents des renseignements turcs, et le but de cette présence turc n'est pas pour surveiller ou finir avec le PKK, mais pour intimider, déranger, et casser les structures des bases des Kurdes du Sud Kurdistan.

Autrement dit exactement comme tu a dit, le but: utiliser, intrumentaliser le PKK pour casser, anéantir le Kurdistan Sud qui est désormais libre et empecher le Kurde prendre le Kirkuk.

Le journal comme source donne un interview fait par Américan Newsweek avec le ministre des affaires étrangeres d'Iraq Hoshyar Zebari. J'ai mis cet interview au-dessus.


Dernière édition par le Sam 27 Oct - 2:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagyhi

avatar

Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   Ven 26 Oct - 23:49

Non mais de toutes les façons, quel pays pourrais empecher l'incurssion des Keuturs hors des frontières quand finalement personne n'a bougé pour l'Irak ??? A demi mot ILS l'on bien fait comprendre dans les communiqués de presse (plus bidons les uns que les autres dailleurs)! et oui, si les uns le font pourkoi pas les autres ? Et puis tout le monde sait que c'est un pretexte. Attendez, si on pete un coup la bas ils le savent alors franchement bien sur que c'est de l'instrumentalisation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagyhi

avatar

Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   Dim 28 Oct - 18:46

Dersim - Erzerum

http://www.romandie.com/ats/news/071028131726.wtssc3pn.asp

Turquie: 15 rebelles kurdes du PKK tués par l'armée
ANKARA - L'armée turque a tué dimanche 15 rebelles kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) lors d'une opération dans l'est de la Turquie, dans la province de Tunceli, a affirmé la télévision CNN Turk.

L'opération, appuyée par des hélicoptères, a eu lieu dans une zone montagneuse, près de la ville de Pulumur, à environ 600 km au nord de la frontière avec l'Irak, selon la même source.

La principale route entre la ville de Tunceli, une place forte du PKK, et la province voisine d'Erzurum, plus à l'est, avait été fermée dimanche matin lorsque l'opération de ratissage a commencé, selon la même source.

L'opération fait suite à l'explosion mercredi dans cette zone de deux engins à retardement alors que l'armée était en train de désamorcer des mines. L'explosion n'avait pas fait de victimes.

Aucune confirmation officielle de l'incident de dimanche n'était disponible dans l'immédiat.

L'armée turque a promis une réponse qu'ils "ne peuvent même pas imaginer" aux rebelles kurdes pour leurs attaques contre les militaires, dans un message du chef de l'état-major publié dimanche à l'occasion de la fête nationale turque lundi.

"Ceux qui nous font souffrir vont souffrir à un degré qu'ils ne peuvent même pas imaginer et nous sommes déterminés sur cette question", a déclaré le général Yasar Büyükanit dans un message publié à la veille du 84è anniversaire de la création de la République turque le 29 octobre 1923.

L'armée a affirmé avoir tué plus de 60 rebelles depuis l'attaque du PKK du 21 octobre qui a coûté la vie à 12 soldats. Huit autres sont prisonniers du PKK et la Turquie a menacé d'intervenir en Irak du nord dont les rebelles se servent comme base arrière.

(©AFP / 28 octobre 2007 14h17)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   Lun 29 Oct - 17:06

Citation :
Autrement dit exactement comme tu a dit, le but: utiliser, intrumentaliser le PKK pour casser, anéantir le Kurdistan Sud qui est désormais libre et empecher le Kurde prendre le Kirkuk.

une petite remarque: pas prendre Kirkuk par les kurds mais liberer Kirkuk Smile par les kurds
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrig



Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   Mar 30 Oct - 5:05

[quote="Van"]
Citation :

une petite remarque: pas prendre Kirkuk par les kurds mais liberer Kirkuk Smile par les kurds

En fait les Kurdes veulent attacher Kirkuk au Kurdistan qui est réconnu officiellement dans la nouvelle constution iraqienne une région largement autonome dans un pays federale.

Kirkuk malgré tous les efforts sucsessif gouvernements iraqiens qui ont fait de nettoyage ethnique contre les Kurdes au contraire de la ville Mossoul (aujourd'hui majoritairement arabe, les Kurdes ne revendique qu'une petite partie de Mossoul peuplé par les Kurdes Ezidis) est restée toujours majoritairement kurde. Les Kurdes ont gagné les dernières éléction avec 68 % des votes en Kirkuk.

Selon la constitution iraqienne, les familles arabes qui ont été mis par Saddam pour arabisé la ville seront indemniser par l'Etat, leur donner de la terre et l'argent pour retournés la région où ils sont venus. Et les Kurdes qui ont été expulsé ils vont rentrés et récupéres leurs maisons au Kirkuk. (En mes connaissances ces processus n'a pas marché du tout. Les arabes ils ne veulent pas partir. Les familles Kurdes ne peuvent pas reprendre leurs maisons ils restent dans les tentes etc. dans les grands miséres. )

Dans la constitution iraqienne avait prévu q'une fois que tous ces demarches est fini avant le fin du 2007 il y'aura un référandum au Kirkuk et les habitants de Kirkuk vont décider s'ils veulent être attacher au Kurdistan ou rester avec l'Iraq. Malgrè que les Arabes ne sont pas partis, les Kurdes veulent absolument le mois de Novembre un référendum afin de décider pour l'avenir de cette ville qui était la cause de guerre depuis création de l'Iraq entre les Arabes et les Kurdes.

Les Turcs avaient fait énormement de pressions sur les Américains pour empecher de mettre cet article de la constitution tous comme beaucoup d'autres articles qu'ils donnaient un large autonomi aux provences kurdes mais ils n'ont pas reussi. Maintenant ils essayent encore empecher le reférendum qui va permettre aux Kurdes attacher Kerkuk au région kurde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagyhi

avatar

Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   Mar 30 Oct - 16:26

http://english.pravda.ru/news/hotspots/30-10-2007/99817-turkish_attack-0

Turkish helicopters attacked Kurdish rebel targets near Iraq border. Three Turkish and six rebel soldiers were killed.



Turks attack Kurdish rebels(kurdish-info.net)


As the military pressure continued, the government called a Cabinet meeting for Wednesday to discuss a National Security Council recommendation on possible economic measures against groups supporting the Kurdish rebels, private CNN-Turk and NTV television reported. State-run Anatolia news agency reported the meeting but not what would be discussed.

Turkey is reportedly considering a string of economic actions against the self-governing Kurdish administration in Iraq's north, where rebels are based. The region is heavily reliant on Turkish electricity and food imports, as well as Turkish investment in construction works.

The Turkish assault on the mountainside positions in Sirnak province began early Monday with helicopter rocket attacks. The Firat news agency, accused by the Turkish government of being a mouthpiece of the Kurdish rebels, said more than 30 Cobras were involved.

Transport helicopters then flew in commando teams and trucks later drove more troops to the area.

The fighting went late into the night, and the Cobras resumed their aerial assaults early Tuesday morning. An AP Television News cameraman saw smoke rising from Mount Cudi in the aftermath.

Three soldiers were killed in the first day of fighting, according to the private Dogan News Agency and Hurriyet newspaper, which published their names. Six rebels from the Kurdistan Workers' Party, or PKK, were also killed, the private Cihan news agency reported.

It was not immediately possible to independently verify the casualty reports.

One other soldier was killed Monday during operations in Tunceli province when he stepped on a land mine believed to have been hidden by the rebels, bringing the total number of people killed by the PKK in the past month to 46, according to government and media reports. Those casualties included at least 30 Turkish soldiers killed in two ambushes that were the boldest attacks in years - and were a major factor in the increasing domestic pressure on Turkey's prime minister to act.

In the latest of the regular patriotic demonstrations that have been held in cities around the country, some 600 motorcyclists held a moment of silence at an Istanbul cemetery, then drove through the city waving Turkish flags and denouncing the PKK.

The United States, Iraq, and other countries have been pressuring Turkey to refrain from a cross-border attack against the PKK.

Such a campaign could derail one of the few stable areas in Iraq, and leave the United States in an awkward position with key allies: NATO-member Turkey, the Baghdad government and the self-governing Iraqi Kurds in the north.

Turkey has threatened to attack, however, unless scores of PKK leaders are extradited from Iraq.

On Thursday and Friday, high-ranking officials are to hold talks before a foreign ministers' meeting about Iraq in Istanbul. Scheduled to attend are the permanent members of the U.N. Security Council, the Group of Eight industrialized nations, representatives of the Organization of the Islamic Conference, the Arab League and the European Union.

U.S. Secretary of State Condoleezza Rice is to meet with Turkish President Abdullah Gul and Prime Minister Recep Tayyip Erdogan in Ankara on Friday. Erdogan then flies to Washington on Nov. 5 to meet with U.S. President George W. Bush for a meeting many believe will be key in determining whether Turkey carries out its threats of a cross-border incursion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van



Nombre de messages : 1458
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   Mer 31 Oct - 14:55

[quote="astrig"]
Van a écrit:
Citation :

une petite remarque: pas prendre Kirkuk par les kurds mais liberer Kirkuk Smile par les kurds

En fait les Kurdes veulent attacher Kirkuk au Kurdistan qui est réconnu officiellement dans la nouvelle constution iraqienne une région largement autonome dans un pays federale.

Kirkuk malgré tous les efforts sucsessif gouvernements iraqiens qui ont fait de nettoyage ethnique contre les Kurdes au contraire de la ville Mossoul (aujourd'hui majoritairement arabe, les Kurdes ne revendique qu'une petite partie de Mossoul peuplé par les Kurdes Ezidis) est restée toujours majoritairement kurde. Les Kurdes ont gagné les dernières éléction avec 68 % des votes en Kirkuk.

Selon la constitution iraqienne, les familles arabes qui ont été mis par Saddam pour arabisé la ville seront indemniser par l'Etat, leur donner de la terre et l'argent pour retournés la région où ils sont venus. Et les Kurdes qui ont été expulsé ils vont rentrés et récupéres leurs maisons au Kirkuk. (En mes connaissances ces processus n'a pas marché du tout. Les arabes ils ne veulent pas partir. Les familles Kurdes ne peuvent pas reprendre leurs maisons ils restent dans les tentes etc. dans les grands miséres. )

Dans la constitution iraqienne avait prévu q'une fois que tous ces demarches est fini avant le fin du 2007 il y'aura un référandum au Kirkuk et les habitants de Kirkuk vont décider s'ils veulent être attacher au Kurdistan ou rester avec l'Iraq. Malgrè que les Arabes ne sont pas partis, les Kurdes veulent absolument le mois de Novembre un référendum afin de décider pour l'avenir de cette ville qui était la cause de guerre depuis création de l'Iraq entre les Arabes et les Kurdes.

Les Turcs avaient fait énormement de pressions sur les Américains pour empecher de mettre cet article de la constitution tous comme beaucoup d'autres articles qu'ils donnaient un large autonomi aux provences kurdes mais ils n'ont pas reussi. Maintenant ils essayent encore empecher le reférendum qui va permettre aux Kurdes attacher Kerkuk au région kurde.

On voit beaucoup plus claire mersi Astrig, et Mossoul est une ville kurdes d'origine?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astrig



Nombre de messages : 1053
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   Mer 31 Oct - 19:13

Oui Mossoul était le centre du province kurde (actuelle Kurdistan Iraq, geographiquement Sud du Kurdistan). C'est à dire tous les villes actuellement au Kurdistan Sud (Kurdistan Iraq) et Kirkuk avaient attachés au Mossoul.

Mais après le Traité de Lausanne, le pouvoir de cette provence à été donné aux Arabes Sunnites et leur parti Baassiste. Les gouvernement sucsessif iraqien ont fait une campagne de arabisation dans les deux ville importantes pour leurs pétrol. Ils ont massacre plus de 500 000 Kurdes sans compter des millions Kurdes persécutes, torturés, déportés, contraint de éxilés. Cette campagne par l'ONU a été qualifié des actes génocidaires.

A Mossoul ils ont reussi cette processus d'arabisation, aujourd'hui les Kurdes sont devenus très minoritaire dans cette ville ils ne revendiquent plus le Mossoul sauf une région dans laquelle encore n'existe qu'une population Kurdes Ezidi. Dans cette région qui s'appelle Shengal il y a deux moi il y a eu un attentat contre la poulation Ezidi et il y a eu plus de 500 morts.

Certains pense que cet attentat fait par l'Etat turc. Certains dirigents kurdes après cette attentat ont souligné la collaboration de l'Etat turc avec les terroriste en Iraq et surtout dans les villes des Kirkuk et Mossoul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2653
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   Mar 5 Fév - 10:29

Les prisons ne seront jamais assez grande, pour y enfermer tout le monde.

http://www.wsws.org/francais/News/2008/fev08/prof-f05.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE   

Revenir en haut Aller en bas
 
DEPECHE AFP IRAK/TURQUIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Force spéciale en Afganistan (ou éventuellement Irak)
» Bf 110D 1/48° Irak 1941
» Allemagne-Turquie: la panne
» LAV en irak Enfin fini...;-)
» Convoi militaire en Turquie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Armenia Forum :: ACTUALITES :: Les peuples et pays voisins de l'Arménie-
Sauter vers: