Western Armenia Forum

Forum de l'Arménie Occidentale
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arapkir et ses mascottes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tagyhi

avatar

Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Arapkir et ses mascottes...   Mar 26 Nov - 13:28

http://blogs.mediapart.fr/blog/defne-gursoy/251113/les-derniers-armeniens-darapgir

Les derniers Arméniens d'Arapgir

25 NOVEMBRE 2013 |  PAR DEFNE GURSOY


En 1915, les Arméniens d’Arapgir constituaient à peu près la moitié de la population de la province. Aujourd’hui, il ne reste que deux frères.

Si vous passez par Malatya, un détour par Arapgir, Arger en arménien (en français, viens prendre !) est indispensable. Partie de la province la plus éloignée de la ville de Malatya, Arapgir est tout juste plus grand qu’un village. Fondée par les Arméniens avant l’arrivée des Byzantins, des Seldjoukides et des Ottomans, elle fut, tout comme la province de Harput, témoin des violents massacres perpétués dès la fin du 19è siècle par la Légion de Hamidiye (Hamidiye Alaylari en turc), milices paramilitaires de l’armée ottomane, constituées de Kurdes, pour anéantir « les rebelles Arméniens ».

En 1915, les Arméniens d’Arapgir constituaient à peu près la moitié de la population de la province. Après le génocide, les quelques centaines de rescapés ont fui en Arménie soviétique. Aujourd’hui, il ne reste que deux frères.

A notre arrivée, nous apprenons que le maire est au courant de notre visite. Il nous attend pour déjeuner dans une heure. Nous faisons un tour à pied, nous sommes harponnés par un collectionneur local, monsieur Asim, qui nous entraîne dans son logis. « Vous auriez du me prévenir de votre visite, j’aurais pu vous préparer un festin… »,  nous lance-t-il, à moitié sérieux.

Nous visitons les belles demeures et la mosquée en bois qui ont été restaurées récemment. Nous sommes agréablement surpris de voir autant de bâtiments conservés, dix fois plus que dans la grande ville de Malatya. Lors du déjeuner, le maire fait un discours inattendu. En bref, il nous parle du vivre ensemble qui n’existe plus, de la richesse de la multi-culturalité d’autrefois, de sa volonté d’héberger tous ceux qui veulent retrouver les traces de leurs ancêtres dans sa province. « Nous autres, qui sont toujours ici à Arapgir, avons le devoir de restituer la mémoire de nos voisins d’autrefois. Si Arapgir fut un centre culturel et commercial auparavant, c’est surtout grâce aux Arméniens qui y vivaient ». Surprenant, en effet…

En sortant du restaurant, les adjoints du maire nous le présente : « Voici Mihail, l’un des deux Arméniens qui vivent toujours à Arapgir ». Mihail est devant nous, souriant, radieux même. Dans ses yeux bleu-vert, des gouttes de larmes scintillent. Je m’approche de lui en le saluant en arménien, il me répond en turc. « Hosgeldin abla ! » (en turc, bienvenue grande sœur). Je balbutie les quelques mots que je connais dans sa langue natale mais comprends vite que c’est en vain. Finalement, croyant qu’il nous quitte, je l’embrasse et lui dit : « Batchig ! » (Bisous en arménien). C’est alors que son beau visage s’illumine: « Batchig, batchig ! » me répond-il enfin. « Ma mère me disait ça, je connais ce mot », me dit-il en turc.

Les derniers Arméniens d'Arapgir

Mihail et Sarkis Ortacligil ont enterré leur mère il a quelque temps. Plus précisément, c’est la mairie d’Arapgir qui s’est chargée des obsèques et de la tombe au nom des deux frères. Le maire AKP Haluk Cömertoğlu et son équipe ont pris en charge tout ce qui leur faut pour subsister.  Argent, vivres, petits boulots, soins médicaux… Les rares voyages qui les emmènent à Istanbul pour voir des membres éloignés de la famille sont offerts par les compagnies de car. « Ce sont nos mascottes, je m’occupe d’eux comme la prunelle de mes yeux. C’est tout ce qui nous reste de notre richesse d’autrefois » dit M. Mustafa Bulut, chef de la police municipale (zabita, en turc).

C’est d’ailleurs Mustafa qui nous fera visiter tous les vestiges arméniens, qui connaît le nom de toutes les familles arméniennes  qui sont parties au 20è siècle, c’est lui qui maintient le contact avec les familles des Arméniens venus honorer les membres de leur   famille enterrés au cimetière lors de la messe, c’est lui encore qui nous montre du doigt toutes les vielles demeures  qui jadis leur appartenaient.

Le maire et ses adjoints sont des élus courageux. C’est le premier mandat de M. Cömertoğlu, mais il n’aura pas de concurrence en mars prochain, date des élections municipales. Il a osé changer le plan de développement immobilier diminuant le permis de construire à 1+1 étage maximum, remplaçant le 1+3 qui « menace la beauté de notre province », dit-il. Cette nouvelle loi locale est très controversée mais appliquée quand même par la mairie depuis trois mois. Encore plus audacieux, il conteste la décision du gouvernement actuel de l’AKP, dont il fait partie, de construire une centrale hydro-électrique dans sa circonscription. Lui voudrait que les touristes emplissent ces maisons restaurées, qu’on y partage le bonheur des vallées fécondes au printemps, et qu’on y savoure les fameux raisins « Köhnü », les abricots et autres produits de ces terres. Il nous demande de l’aider à monter une offensive de contestation qui fera du bruit et de les aider à lutter contre ce projet « qui sera la fin de notre petit paradis ». Ça, on sait faire !

Tout au long de l’après-midi, Mihail est avec nous. Nous retrouvons ensuite Sarkis alors que la nuit tombe sur Arapgir. Mihail ne veut pas que nous partions, il se blottit dans nos bras en nous suppliant de rester la nuit. Nous partons, lui promettant de revenir bientôt, plus nombreux…"


Suspect Bientôt un zoo ? What a Face J'arrete ici, je ne vous transmet pas le fond de ma pensée, je risque d'être trop vulgaire....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Arapkir et ses mascottes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les mascottes dans les mangas !
» Petite photo de famille des mascottes ^^ [Patchi]
» Mascottes automobiles
» Top 10 - Mascottes d'animes/mangas
» La meilleur mascotte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Armenia Forum :: ACTUALITES :: Arménie Occidentale-
Sauter vers: