Western Armenia Forum

Forum de l'Arménie Occidentale
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CNA 100% POUR LA SYRIE 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Karin

avatar

Nombre de messages : 2654
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Mar 6 Aoû - 18:51

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2654
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Mar 6 Aoû - 19:13

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dikranagert



Nombre de messages : 834
Date d'inscription : 06/09/2009

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Mar 6 Aoû - 21:12

Communiqué de la Présidence du Conseil National d’Arménie Occidentale

Un bilan déplorable de l'aide apportée aux Arméniens en Syrie

http://www.western-armenia.eu/news/Actualite/2013/Communique_CNA_SYRIE-06.08.2013.pdf

http://www.western-armenia.eu/news/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2654
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Mer 7 Aoû - 11:12

http://fr.ria.ru/world/20130806/198939494.html

Les premières familles citadines de Raqqa, surnommées les Ghouls (les fantômes), étaient divisées en deux rassemblements : celui des `Acharin (du village de `Achara sur l'Euphrate) et celui des Akrad (les Kurdes). Les `Acharin regroupaient les familles `Ujaily, halshs-Hasun, Blebil, Hanata, Kuwayder et Chu`ib.

Le rassemblement "kurde" comprenait les familles Ka`kaji, Bakri et Chablî Salama. A ces premières familles raqqawî s’ajoutèrent des vagues de réfugiés tcherkesses et arméniens, puis, dans les années 1920, s’installèrent à Raqqa des groupes de commerçants originaires de Soukhné (ville du commerce caravanier sur la route de Palmyre) et de Tadef (petite ville commerçante proche d’Alep).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2654
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Mer 7 Aoû - 11:47

Les rebelles patrouille dans Tal Abyad en Syrie, près de la frontière turque
Conseil de sécurité de l'ONU pour discuter de la Syrie, le Soudan, la Palestine
Par Youssef Sheikho
A la veille de la chute de la ville du nord-est de Raqqa à l'opposition syrienne à Mars 2013, la ville voisine de Tal Abyad, qui avait été sous le contrôle des rebelles depuis Septembre 2012 a été le théâtre de négociations entre le régime et l'opposition sur la réactivation des services publics.
Le gouverneur de la province de Raqqa, Hassan Jalali, restée fidèle au régime. Malgré cela, il tendit la main au conseil local de l'opposition pour demander qu'ils autorisent certaines institutions vitales de fonctionner afin de répondre aux besoins de base de la ville. Jalali a demandé que le Conseil de permettre aux fonctionnaires de retourner à leurs emplois, en insistant sur la volonté du gouvernement central pour payer leurs salaires. À l'époque, les deux parties ont pu parvenir à un accord pour offrir des services essentiels tels que l'eau et l'électricité, ainsi que des bureaux de poste et les services de santé.
Mais l'accord n'a jamais été appliqué. Le régime perdrait Raqqa et Jalali est devenu un prisonnier entre les mains de l'opposition armée. Un conseil local nouvellement créé a commencé à courir nominalement les affaires de Tal Abyad, une ville avec une population de 35.000. Le Conseil local se compose de 19 sièges répartis entre les différents groupes ethniques qui peuplent la ville: 11 pour les Arabes, cinq pour les Kurdes, deux pour les Turkmènes, et un siège arménien qui est vacant depuis le conseil a été mis en place. (En Février, les membres du conseil tournés positions et élu un nouveau chef, mais la composition du conseil est resté le même).
Malgré l'apparition de représentation et d'organisation locale, de nombreux habitants Abyad Tal qui a parlé au Bureau Damas ont exprimé leur scepticisme quant à la légitimité et l'indépendance de l'enchevêtrement des groupes d'opposition armés dans la région du Conseil Local.
Parmi les unités de combat dans la ville sont les clans armés locaux, les djihadistes islamistes et les unités nominalement affiliés à l'Armée syrienne libre. Les factions armées les plus éminents dans Tal Abyad sont les Kataeb islamique Al-Farouq, ainsi que le Front Nusra et Ghuraba Al-Sham djihadistes.
Ces groupes ont des institutions militaires, judiciaires et de sécurité distincts et mal définies qui sont indépendants du conseil local. L'un de ces institutions est le Al Haya Al Sharia, qui se traduit à peu près comme la charia Conseil, un tribunal religieux mis en place pour résoudre les différends et parvenir à une certaine forme de loi et d'ordre. Le Conseil de la charia a une forte influence sur les questions de sécurité et de justice dans la ville, et ses membres disent qu'il est indépendant.
Mais en réalité, les habitants disent, le tribunal de la charia est affilié avec le Front Al-Nusra. Le Conseil de la charia aurait également refusé la proposition du conseil local d'être nommé "Conseil juridique" et a également refusé d'intégrer des juges ou des avocats laïques.
Un citoyen qui a parlé sous couvert d'anonymat a déclaré que le Conseil local "ne peut pas dépasser les limites imposées par la [l'opposition armée]», et que l'opposition armée est "perturbe le rôle du conseil local de prestation des services et la sécurité."
Ancien président du Conseil Local Saad Shawish a nié que le Conseil local est soumis à l'autorité des insurgés, insistant sur le fait que sa relation avec les rebelles a été bon dès le début et il ya la «coopération» entre les deux parties.
Il a ajouté que le Conseil Local "tire sa légitimité de la rue et non du Conseil militaire [à Raqqa] ou [opposition] brigades», mais a ajouté: «Parfois, nous devons les aider à assurer la protection de la ville ... et il ya beaucoup de choses dont nous aidons les uns les autres. "Le Conseil militaire de Raqqa est un organisme vaguement organisé formée par divers groupes rebelles armés, et affilié à la direction officielle de l'Armée syrienne libre.
Maan al-Khodr, un activiste des médias dans Tal Abyad, a contesté cette version, affirmant le Front Nusra a marginalisé le Conseil local dans les affaires de sécurité. Il dit que le conseil municipal avait sa propre force de sécurité connu sous le nom "Bureau de la sécurité nationale", qui comprenait des volontaires sous la surveillance de policiers défection, mais cette force a été effectivement neutralisé escarmouches suivantes avec l'avant Nusra.
«Il n'existe pas d'organisme spécifique chargé de la sécurité", a expliqué Khodr. "Les gens se plaignent généralement au Conseil charia dans la ville."
Et même les rebelles sont éclatées et désorganisé: Bien qu'il existe de nombreux groupes d'opposition armés dans la ville, les groupes ne suivent toujours pas une direction unifiée, ce qui peut conduire à des malentendus et des confrontations.
«Le [rebelle] Conseil militaire dans la province de Raqqa est très faible et totalement inefficace", a déclaré Khodr, ajoutant que la stabilité relative dans la région était grâce à lui dominé par des clans et le fait que «tout le monde se connaît."
Certains résidents Tel Abyad sont également mécontents de la façon dont le conseil local a été sélectionné. Ils disent que le conseil municipal n'a pas été choisi par les habitants de la ville, mais par un accord entre les clans familiaux qui composent les unités de combat et locales qui ont pris en charge l'administration de la ville après que le gouvernement central dans le contrôle de Damas perdue. Cela a été confirmé par un membre du Conseil qui a parlé au Bureau Damas sous couvert d'anonymat.
Selon la même source, ni les «intellectuels» de Tal Abyad, ni les figures de l'opposition arabes bien connus ont été considérés pour l'un des sièges du conseil.
Kurdes représentent environ la moitié de la population de Tel Abyad, si la représentation kurde a été importante. Deux des cinq membres du conseil kurdes ont été établis par le Conseil national kurde, qui regroupe plusieurs partis kurdes clés, ainsi que deux membres du Conseil populaire de l'Ouest Kurdistan, une filiale de la pro-PKK, Parti de l'union démocratique. Un représentant kurde indépendant est également présent sur le Conseil local.
Saad Shawish, l'ancien président du Conseil local, défend le bilan du Conseil, soulignant qu'il a été formé et a commencé à travailler cinq jours seulement après la «libération» de la ville.
Shawish a déclaré que les besoins fondamentaux garantis locaux du Conseil et des services tels que le pain, l'électricité et l'eau potable, la réouverture et stockés les hôpitaux publics et d'autres institutions clés de l'Etat. Le Conseil local fourni de l'aide aux habitants déplacés vivent dans les écoles locales et les familles des "martyrs et les pauvres", at-il dit.
Les commentaires de shawish ont été repris par Khalil Abdullah, un fonctionnaire du Centre d'Hébergement (Markaz Al iwaa), une organisation qui aide à fournir de la nourriture et un abri à ceux qui en ont besoin, et qui relève du Bureau de secours du Conseil Local. Abdullah a dit que bientôt après que les rebelles ont repris la ville, le Centre d'hébergement a reçu le soutien d'un "groupe d'organismes de bienfaisance», le plus important étant «Nous sommes tous pour la Syrie" (Kulluna lil Sham), qui a fourni un soutien financier. L'organisation a également reçu l'aide du Croissant-Rouge turc, qui continue à fournir de la nourriture, en plus du financement accordé par le Conseil Local Abyad Tal. Abdullah a déclaré l'Office de secours a été en mesure d'utiliser ces ressources pour aider les familles déplacées et les pauvres qui étaient dans le besoin désespéré de nourriture.
Malgré l'insistance des locaux du Conseil membres qu'ils travaillent dur pour rétablir les services de la ville, les citoyens se plaignent toujours de leur performance. Au début Avril, la ville a connu un sit-in pour protester contre l'eau étant coupé de l'un des quartiers de la ville.
Tal Abyad résident Ahmed al-Salim a déclaré au Bureau Damas que ce qui importe le plus aux gens, c'est la sécurité et les services de base, ni de qui le conseil local a été en mesure de fournir. Il a admis, cependant, que Abyad Tal était mieux que la plupart de la région Jazirah, qui comprend les provinces de Hassaka, Deir El-Zor et Raqqa, en termes de biens et services de base.
Les résidents peuvent acheter "l'ensemble des biens les plus élémentaires" de la Turquie, ajoutant que la ville turque d'Akja se trouve à quelques minutes à pied, et la frontière est grande ouverte, sans douanes ou les visas.
En fait, le passage de la frontière est devenue un important carrefour commercial. Mais selon des responsables des conseils locaux, la porte-frontière est toujours sous le contrôle des rebelles armés, un département au sein du conseil local qui est censé exécuter la frontière ne fonctionne pas actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2654
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Mer 7 Aoû - 11:56

Ce projet avorté ne doit cependant pas dissimuler le bilan sanglant à mettre à l’actif de la Sous-direction des déportés d’Alep, dont nous avons par ailleurs évalué l’efficacité en tentant de répondre avec le plus de précision possible à plusieurs questions (40) : Quel fut le sort des quelque 870 000 déportés qui arrivèrent dans les déserts de Syrie et de Mésopotamie ? Combien de déportés trouvèrent la mort dans les camps de concentration, sur les routes ou au cours des massacres organisés à Ras ul-Aïn et Deir-Zor ? Combien de rescapés subsistaient lorsque l’armistice fut signé, à l’automne 1918?
Dans les camps de concentration, les pertes humaines peuvent être évaluées ainsi :
— Camp de transit de Bozanti (été-automne 1915) : c. 10 000 morts de la famine et des épidémies.
— Camp de concentration de Mamoura (été-automne 1915) : c. 40 000 morts de la famine et des épidémies.
— Camp de concentration d’Islahiyé (août 1915-début 1916) : c. 60 000 morts de la famine et des épidémies.
— Camps de travail des tunnels de l’Amanus (Mai-juin 1916) : 30 000 personnes massacrées sur la route de Marach et au-delà en plusieurs convois.
— Camps de concentration de Radjo, de Katma et d’Azaz (automne 1915-printemps 1916) : c. 60 000 morts de la famine et des épidémies.
— Camps de concentration de Bab et d’Akhtérim (octobre 1915-printemps 1916) : c. 50 000 à 60 000 morts de la famine et des épidémies.
— Camps de concentration de Lalé et Téfridjé (décembre 1915-février1916) : c. 5 000 morts de la famine et des épidémies.
— Camps de concentration de Mounboudj (automne 1915-février1916) : 0.
— Alep et les camps de concentration de sa périphérie (été 1915-automne 1918) : c. 10 000 morts de la famine et des épidémies.
— Camp de concentration de Ras ul-Aïn (été 1915-avril 1916) : c. 13 000 morts de la famine et des épidémies et 40 000 massacrés dans les environs.
— Camp de concentration de Meskéné (novembre 1915-avril 1916) : c. 60 000 morts de la famine et des épidémies.
— Camp de concentration de Dipsi (novembre 1915-avril 1916) : c. 30 000 morts de la famine et des épidémies.
— Camp de transit d’Abouharar (novembre 1915-avril 1916) : 0.
— Camp de transit d’Hamam (novembre 1915-avril 1916) : 0.
— Camp de concentration de Sébka (face à Rakka) (novembre 1915-juin 1916) : c. 5 000 morts de la famine et des épidémies.
— Camps de concentration de Deir-Zor-Marat (novembre 1915-décembre 1916) : 192 750, dont environ 40 000 morts de la famine et des épidémies et 150 000 massacrés entre Souvar et Cheddadiyé.
— Région de Mossoul (automne 1915-janvier 1916) : c. 15 000 personnes massacrées par le général Halil bey en janvier 1916.
— Régions de Hama/Homs/Damas/Amman/Hauran/Maan (automne 1915-été 1916) : c. 20 000 morts sur les 132 000 déportés de la ligne.
On en arrive ainsi à un total d’environ 630 000 morts, dont près de 200 000 massacrés dans les régions de Ras ul-Aïn et de Deir-Zor.
Quant aux quelque 240 000 rescapés recensés, ils sont, selon les indications fournies par différents organismes internationaux ou arméniens, répartis ainsi : il est acquis que 20 000 à 30 000 femmes et enfants furent vendus à des villageois locaux ou enlevés par des tribus et y restèrent jusqu’au lendemain de l’armistice et parfois définitivement, notamment sur la ligne de l’Euphrate ; environ 40 000 réussirent à subsister en se dissimulant dans des villages du nord du vilayet d’Alep ; 30 000 autres parvinrent à se maintenir à Alep, malgré les rafles régulières opérées par la police et malgré les informateurs ; environ 5 000 personnes, arrivées dans la région de Mossoul après les massacres de janvier 1916, survécurent dans cette région ; plus de 120 000 Arméniens, officiellement islamisés, « les Arméniens de Djémal », échappèrent au destin de leurs compatriotes sur l’axe Hama, Homs, Damas, Beyrouth, Haïfa, Jaffa, Jérusalem, Tripoli, Deraa, Amman, Salt, Kérèk, Maan. Ce « sont des centres où les émigrés arméniens islamisés, quoiqu’en mouvement jusqu’à ces derniers temps, vivent cependant relativement tranquilles et ne subissent pas de trop grandes pertes. Ce sont généralement les Ciliciens qui sont établis dans ces parages. Jérusalem est l’abri d’un petit nombre d’émigrés les plus fortunés » (41).
Alors que Salih Zéki achevait, à la fin de décembre 1916, les derniers Arméniens présents dans la région de Deir-Zor, Mehmed Talaat accédait peu après, le 22 janvier 1917, à la charge de grand vizir. Arrivé au plus haut sommet de l’état, le chef de l’Ittihad se montre, en privé, bien disposé : « Pour ce qui concerne les Arméniens, il fera son possible afin de les contenter ; il permettra le retour des Arméniens éloignés dans celle des provinces où ce retour sera possible », rapporte l’ambassadeur autrichien dans une note du 14 février 1 917 (42).
Rien ne semble en effet démonter l’âme du Comité Union et Progrès qui, aux dires du diplomate autrichien, n’hésite pas, trois jours plus tard, « tout en proclamant dans son programme la justice pour tout Ottoman, [à faire] avancer ceux qui ont contribué à l’expulsion ou à l’anéantissement des Arméniens conformément à ses ordres. Ainsi, le vali d’Alep Mustafa Abdulhalik bey (Alep était l’office central par où devaient passer tous les Arméniens qui se rendaient en exil dans le sandjak de Zor) sera nommé sous-secrétaire au ministère de l’Intérieur. Ensuite, Hamdi bey, directeur général adjoint de l’office central des émigrations à Constantinople (43), son intime et facteur des plus importants dans l’anéantissement des Arméniens, est promu Directeur général de ce service » (44).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2654
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Jeu 8 Aoû - 17:42

Les jihadistes veulent déclencher une guerre arabo-kurde

08 AOÛT 2013 | PAR MAXIME-AZADI


Le commandant générale des Unités de protection du peuple kurde (YPG), Sipan Hamo, a déclaré que les attaques visant la population civile est la preuve de la défaite des jihadistes, mais aussi de l’effondrement moral. Il a affirmé que des groupes qui se cachent derrière la couverture de l’Islam veulent déclencher une guerre entre Arabes et Kurdes.

Malgré les attaques incessantes et les massacres de civils commis par des groupes, affiliés à Al-Qaïda et de certaines brigades de l’Armée syrienne libre (ASL), les Unités de protection du peuple kurde (YPG) ont déclaré le 7 août un cessez-le-feu pour trois jours à l’occasion de la fête de l'Aïd el-Fitr, marquant la fin du mois de jeûne musulman du ramadan.

ypg-combattantes-8.jpg

CESSEZ-LE-FEU

« Nous déclarons à l’opinion publique kurde, syrienne et mondiale que nous cesserons le feu pendant trois jours à partir de jeudi 8 août. Nos forces resteront dans leurs positions mais ils useront de leur droit de légitime-défense s'ils sont attaqués » a indiqué l’YPG dans un communiqué.

L’YPG a rappelé que des groupes armés, affiliés à Al-Qaïda, qui agissent soi-disant au nom de l’Islam, ont lancé des attaques contre les Kurdes au cours du mois de Ramadan, commettant des massacres de civils.

Quelques heures après cette déclaration, les jihadistes ont attaqué les kurdes dans les régions de Rass al-Ain (Serêkaniyê), Kobani et Guirke Legue, au Kurdistan occidental, le territoire kurde en Syrie. Plus de 20 jihadistes ont été tués par des combattants kurdes qui ont aussitôt riposté « dans le cadre de la légitime défense ».

007.jpg

DE NOMBREUX JEUNES ARABES DANS LES RANGS DE L’YPG

Créée en juillet 2012, les Unités de protection du peuple sont constituées de femmes et d’hommes. Il existe une armée de femmes au sein de l’YPG. Il s’agit de l’Union de Défense des Femmes (YPJ). Des jeunes arabes, assyriens, arméniens, turcomans et tcherkesses rejoignent également les rangs de l’YPG, tout comme à Djarablous où de nombreux jeunes arabes affrontent les jihadistes aux côtés des combattants kurdes.


UN MASSACRE COMMIS SOUS LE SILENCE

Les attaques se poursuivent depuis 16 juillet, au 8e jour du mois de Ramadan. Subissant de lourdes pertes dont plusieurs commandant, les jihadistes se sont massivement livrés à des crimes de guerre et crimes contre l’humanité, en massacrant notamment, entre le 31 juillet et le 1er août, 70 civils kurdes sans protection, en majorité des femmes et des enfants, dans les petites villes de Tall Hassel et Tall Aren, dans la région d’Alep. Aucun pays musulman n’a condamné ce massacre, commis au nom de l’Islam, ni un pays de l’union européenne, « terre des droits humains », et les Etats-Unis.

048.jpg

YPG : IL Y A UN COMLOT PROFOND

Dans une interview accordée à l’agence de presse kurde Firat News, le commandant général de l’YPG affirment que les attaques jihadistes visant les civils sont « le signe et la preuve de leur défaite dans les régions kurdes. »

Il poursuit :

-Cela montre que leurs attaques n’ont pas eu de succès. En visant les civils, ils tentent de se venger des défaites qu’ils sont subies. C’est la preuve de l’effondrement moral.

-Il y a un complot profond et historique derrière ces attaques. Le silence mondial, mais aussi celui de l’opposition et des forces régionales montrent que toutes ces forces jouent un rôle dans ces attaques. Cela montre qu’ils ont un plan commun.

LA TURQUIE UTILISE L’AL-QAIDA

-Des forces régionales et internationales essaient de tirer profit de ces attaques. L’opposition syrienne cherche à gagner du terrain en Syrie, en soutenant les attaques. Le régime syrien tire profit de cette guerre. Il ne veut pas que cette guerre se termine.

-L’objectif final est de faire éclater une guerre arabo-kurde, parce qu’ils veulent transformer des affrontements actuels en une guerre entre les Kurdes et Arabes, entre les sunnites et alaouites pour créer l’image de la future Syrie.

CERTAINS GROUPES DE L’ASL ONT PARTICIPE AUX MASSACRES

-Nous savons depuis le début (du conflit) que la Turquie apporte son soutien à ces groupes. La Turquie utilise l’Al-Qaïda pour parvenir à ses fins. Le but est d’empêcher les Kurdes de vivre librement sur leur terre.

-Certains groupes de l’ASL ont aussi participé à des attaques visant le peuple Kurde, notamment à celles qui ont eu lieu à Derik, à Tall Hassel et à Tall Aren. Les brigades « 303 » et « Ahrar al-Djazira » se sont rangés aux cotés des djihadistes lors des attaques contre les régions kurdes. Dans le passé, certains groupes du Liwa al-Tawhid s’étaient alliés au front al Nosra mais, il a apporté son soutien total pour les massacres de Tall Hassel et Tall Aren.

-L’ASL n’a pas une autorité en Syrie. La force et les responsables de la « vraie » ASL se trouvent à l’étranger. Ceux qui luttent à l’intérieur ne sont pas vraiment attachés aux valeurs (révolutionnaires et humaines). Deux chosent les réunissent : vol de biens et l’Islam. De temps en temps, ils se disent être liés à l’ASL pour obtenir le soutien de pays étrangers.

-Les forces qui agissent soi-disant au nom de l'islam veulent éclater une guerre entre Kurdes et Arabes. Il y a un tel plan depuis le début de la révolution syrienne. Mais grâce à la sensibilité du mouvement kurde du Kurdistan occidental et l’YPG, nous avons empêché d’accomplir ce plan. Cependant, des groupes qui se cachent derrière la couverture de l’Islam, veulent accomplir cet objectif des forces complotistes internationales.

-Nous appelons l’ASL à clarifier sa position face aux attaques visant le peuple kurde.

http://blogs.mediapart.fr/blog/maxime-azadi/080813/les-jihadistes-veulent-declencher-une-guerre-arabo-kurde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dikranagert



Nombre de messages : 834
Date d'inscription : 06/09/2009

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Jeu 8 Aoû - 18:02

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dikranagert



Nombre de messages : 834
Date d'inscription : 06/09/2009

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Jeu 8 Aoû - 21:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2654
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Ven 16 Aoû - 13:45

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2654
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Ven 16 Aoû - 13:55

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2654
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Sam 17 Aoû - 9:52


Le quartier « Nouvel Alep » à Ashtarak sera moderne et confortable pour ses habitants

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=92197

Allez demander aux Arméniens de Gyumaïri de ce qu'ils peuvent en penser de vos projets immobiliers

Un tremblement de terre qui continue

http://actuphoto.com/21697-alberto-mareti-expose-son-laquo-gyumri-le-tremblement-de-terre-qui-continue-raquo.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tagyhi

avatar

Nombre de messages : 2513
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Sam 17 Aoû - 12:42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine



Nombre de messages : 57
Age : 66
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Sam 31 Aoû - 15:09

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2654
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Lun 2 Sep - 20:25

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2654
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Lun 2 Sep - 20:30

Le rapport français qui déciderait d'une intervention militaire française en Syrie contre qui?

http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/fichiers_joints/syrie_synthese_nationale_de_renseignement_declassifie_02_09_2013.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2654
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Lun 2 Sep - 23:31

Des pirates ont fait irruption dans l'email d'un colonel du renseignement américain : Le Pentagone aurait contribué à une attaque chimique en Syrie

http://perevodika.ru/articles/23465.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2654
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Mar 3 Sep - 3:25

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2654
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Lun 23 Sep - 1:37

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2654
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Mar 24 Sep - 9:18



• Parlement européen, Strasbourg, 11 Septembre 2013

• le Dr Annie Laurent auditionnée au Parlement européen par le groupe ELD


Dernière édition par Karin le Sam 28 Sep - 8:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2654
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Mer 25 Sep - 1:00

Conférence de presse : « Les Chrétiens d’Orient en Danger"

La Coordination « Les Chrétiens d’Orient en Danger » a le plaisir de vous convier à sa conférence de presse de lancement :

Vendredi 27 septembre à 11 heures à l'Hôtel de l'Industrie - 4, place Saint-Germain des Près - Paris 6ème (salle des Trois Consuls)

https://www.facebook.com/events/630667760289318/?ref=3&ref_newsfeed_story_type=regular
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dikranagert



Nombre de messages : 834
Date d'inscription : 06/09/2009

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Mer 25 Sep - 22:58

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2654
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Sam 28 Sep - 8:51

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2654
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Sam 28 Sep - 9:32


http://www.rtl.fr/actualites/info/international/article/petition-contre-une-epuration-religieuse-des-chretiens-d-orient-7764845371

http://www.lefigaro.fr/mon-figaro/2013/09/25/10001-20130925ARTFIG00534-les-chretiens-d-orient-en-danger.php

http://www.tayyar.org/Tayyar/News/PoliticalNews/fr-FR/oriant-chretiens-danger-zek-815.htm

http://www.20minutes.fr/tv/afp-actus/85685-les-chretiens-d-orient-menaces

http://www.alvinet.com/actualite/articles/petition-contre-une-epuration-religieuse-des-chretiens-d-orient-18663221.html

http://www.lejdc.fr/accueil/brightcove/2013/09/27/les-chretiens-d-orient-menaces-92699065633001.html

http://video.fr.ca.msn.com/watch/video/les-chretiens-dorient-menaces/16c9ma0uv?cpkey=7e449ca0-042c-4360-8133-ef0ce06c399a%257c%257c%257c%257c

http://www.youtube.com/watch?v=sWf3wDypcF0

http://www.cath.ch/blog/afleurdepeau/chr%C3%A9tiens-d%E2%80%99orient-entre-la-peur-et-l%E2%80%99esp%C3%A9rance

http://www.franco-copte.com/

http://www.echsar.com/article-10918818-P%C3%A9tition-contre-%22une-%C3%A9puration-religieuse%22-des-chr%C3%A9tiens-d-Orient.html



Patrick Karam, Arménag Aprahamian, Philippe Haroutiounian, Bassam Tahhan et tous les autres organisateurs visent "des centaines de milliers de signatures" sur la page Facebook
du "Collectif Chrétiens d'Orient en danger".

https://www.facebook.com/events/630667760289318/?ref=3&ref_newsfeed_story_type=regular
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin

avatar

Nombre de messages : 2654
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   Sam 28 Sep - 19:24

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CNA 100% POUR LA SYRIE 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
CNA 100% POUR LA SYRIE 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» grand bronze de Trébonien Galle pour Antioche (Syrie)
» Evolution pour un CDD
» Conseil pour HDTV
» MAME COLLECTION POUR TOUS
» Quel boitier numérique pour vieux objectifs argentiques ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Armenia Forum :: ACTUALITES :: Arménie Occidentale-
Sauter vers: